Nos jeux les plus attendus en 2005

31 déc. 2004
Rédigé par Gamatomic

Vous êtes des joueurs avertis et nous le savons bien. Alors, comme l'année dernière, au lieu de vous proposer le classique dossier récapitulant les jeux qui ont marqué l'année écoulée, nous avons essayer de faire un point rapide sur ce que nous réserve les douze prochains mois. Chaque membre de l'équipe s'est donc amusé à lister les 3 titres prévus en 2005 qui l'excitent le plus. Voici le moyen idéal de repérer les produits que l'on prendra plaisir à défendre.

Introduction

Comme l'année dernière, chacun d'entre nous vous propose de repérer les titres à venir sur lesquels il va concentrer ses efforts. Entre hits annoncés et productions moins médiatisées, cette nouvelle année sera définitivement placée sous le signe de la diversité. Diversité aussi du côté des genres : FPS, aventure, MMORPG, gestion, plates-formes... il y en a vraiment pour tous les goûts. Même si l'ensemble fait preuve d'un sympathique écléctisme, vous allez voir que le top 5 des jeux les plus attendus de Gamatomic n'est pas aussi surprenant qu'il n'y paraît puisque les futurs mastodontes y trouvent naturellement leur place. Et c'est parti !

drip aime les FPS et les costumes de lutin vert

Pour les amateurs de FPS, deux bombes à retardement sont prévues pour 2005. TimeSplitters 3: Future Perfect tout d'abord, concocté par la team du célébrissime Goldeneye sur N64 qu'on ne présente plus. Puis Killer 7, à l'aspect aussi étrange qu'envoûtant qui semble vouloir se dégager de l'aspect classique du genre. Mais comme il n'y a pas que les FPS dans la vie, il y a Zelda aussi, je ne cache pas mon impatience de revoir Link manier de l'épée dans The Legend of Zelda : The Wind Waker 2. Et, pour couronner le tout, ces trois futurs hits seront (entre autres) sur Gamecube. Mais le meilleur est pour la fin, avec l'arrivée début 2005 de deux nouvelles consoles portables : la Nintendo DS et la PlayStation Portable. Le match sera à la hauteur, la NDS proposant deux écrans dont un tactile. La PSP semblerait plus performante quant à elle, mais aussi plus lourde et moins endurante. Quant au jeux, on trouvera des idées originales comme Sprung sur la portable de Nintendo, et des grands classiques comme Gran Turismo sur celle de Sony. Le comparatif sera pour très bientôt, même si ma préférence va du côté de la NDS... Comment ça je suis accro ?

Maverick aime les jeux Star Wars

C'est faux, ultra faux et archi faux ! Je déteste les jeux Star Wars, je déteste même les films Star Wars. Je crache sur le marketing Star Wars. Et George Lucas est un des plus mauvais réalisateurs au monde. Seulement voilà, même en pensant très fort à Gran Turismo 4 ou à Splinter Cell: Chaos Theory, impossible de ne pas frétiller d'impatience en fantasmant sur deux jeux : Star Wars Knights of the Old Republic II et Republic Commando. Le premier est un carton assuré, vu la richesse de son prédécesseur. En ces temps de jeux linéaires au possible, ça fait du bien d'avoir le choix entre bonté et méchanceté, mièvrerie et sadisme. Pour Republic Commando, c'est déjà plus risqué. Le coup des forces d'intervention à la sauce Star Wars peut donner un gros navet, mais sans suspens l'attente manque de piquant. Cela dit, au-dessus de ces deux lascars flotte l'ombre de Unreal Championship 2: The Liandri Conflict, un bon gros jeu d'action qui tache, très beau, très rapide et très bête. C'est peut-être l'âge mais plus le temps passe et moins on a envie de réfléchir.

Auk continue d'aimer la même chose

Fait amusant mais facilement prévisible, les jeux que j'attendais en 2004 ne sont pas sortis. Me voici donc obligé de réitérer les mêmes espérances pour cette nouvelle année. Commençons par S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, qui devrait - espérons - rattraper la demi-déception qu'a été pour moi Half-Life 2. Physique et gameplay très travaillé et pitch en béton nucléaire, voila de quoi réellement faire évoluer le genre. Continuons avec un The Movies qui tarde lui aussi à se montrer. Peter Molyneux souhaite peaufiner au maximum son futur bébé - et il a raison - qui le ramenera à ses premières amours : le jeu de gestion délirant. Enfin, en bon fan d'action-aventure qui regrette toujours autant l'annulation d'Outcast II, j'attend beaucoup d'Advent Rising. Le premier volet de cette trilogie imaginée par l'écrivain Orson Scott Card semble disposer de tous les atouts nécessaires à une grande aventure épique. Impossible de finir ces éspérances pour 2005 sans citer - en coup de coeur - les nouvelles aventures de Lara Croft. Même si Crystal Dynamics aura fort à faire pour insufler à la série la force de ses débuts, le fait que Tomb Raider 7 bénéficie de l'attention de Toby Guard (le créateur du premier épisode) et de Warren Spector (Deus Ex, Thief, etc.) est forcément très excitant. Même si ça n'excite que moi.

fâcheux aime la radioactivité, les voiles dehors et les Jedis

Espèrer quelque chose des jeux de l'année à venir ? Oui, pourquoi pas. Déjà, l'année dernière, j'avais lorgné sur S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl. A vrai dire, surtout parce que le background me semblait intéressant. J'avais lu le terrible témoignage d'un écrivain sur cette zone fantômatique et je me dis qu'il y a là vraiment quelque chose qui pourrait changer la tronche des pauvres scénars FPStiques. Ah puis il y a aussi ce jeu fort alléchant, Swashbucklers: Legacy of Drake. Un peu de vent frais dans les voiles du third-person shooter. Des armes, des îles, des corvettes, l'odeur de la pourdre des canons avec un je-ne-sais-quoi rappelant Prince of Persia. Il semblerait que le soft versera dans l'humoir noir. De quoi se réjouir donc. Enfin, je jouerais volontiers à Star Wars Knights of the Old Republic II. Le premier numéro était fort sympathique quoique parfois un peu longuet. Mais, que voulez-vous, moi le background Star Wars, je le trouve suffisamment riche pour perdre quelques dizaines d'heures sur la bête.

tHe_MaN aime les seins, le coeur et les retards

Sur les 3 jeux que j'avais mis comme ceux que j'attendais le plus pour cette année dans le dossier de l'année dernière, Mutant Chronicles Online a été annulé et Starcraft: Ghost ainsi que Jade Empire ne sont pas sortis. Starcraft: Ghost et sa petite Nova aux formes généreuses reste dans mes préférences, vu que comme j'aime à me le rappeler c'est quand même elle qui est à l'origine de l'achat de ma Xbox. Jade Empire s'en va, seulement pour être remplacé par un RPG beaucoup plus old school, mais ô combien plus signe de ma nostalgie pour mon Fallout adoré, j'ai nommé Metalheart. Et puis pour finir, juste pour rire, je vais mettre ici que Duke Nukem Forever se trouve dans mes jeux les plus attendus pour 2005, comme ça peut-être qu'avec ce genre de voeu pieux il sortira bel et bien cette année-là.

Grim aime se préparer pour le dossier de 2006

2004 aura été pour moi autant une année marquée par ses sorties que par les annonces de jeux à venir. A l'inverse, 2005 ressemble plus à première vue à une longue année d'attente nous séparant de 2006, même si quelques titres devraient permettre de me faire patienter. En tête de liste se retrouve S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, le retardataire de GSC Game World, Second jeu attendu, et normalement premier à nous atteindre, Knights of the Old Republic II: The Sith Lords, véritable test pour Obsidian quant au scénario, un raté risquant de donner raison à ceux qui doute de la capacité de la société à succéder à Bioware pour Neverwinter Nights 2. Quelques autres jeux seront également à surveiller, parmi lesquels un Splinter Cell revenu chez ses développeurs d'origine ou encore un Dragonshard qui permettra de vérifier s'il est aussi simple de tirer un RTS de D&D que de Tolkien. Sans oublier les surprises potentielles (The Witcher, Metalheart). Voilà qui devrait m'occuper jusqu'en 2006.

UnexpectedGuest aimerait oublier qu'Harpoon est mort

2004 fût avant tout pour moi l'année de l'abandon définitif de Harpoon 4, n'en parlons-plus. L'année passée fût aussi celle du revirement d'Atomic Games qui lâcha définitivement la série des Close Combat pour un futur Close Combat: First to Fight beaucoup moins original. Puissent-ils brûler éternellement dans les flammes de l'enfer. Comme il paraît que c'est pas positif pour mon karma de vivre tourné vers le passé, regardons-donc 2005 bien dans les yeux. 2005, j'attends avant tout de toi un Operation Flashpoint 2 aussi novateur que le premier opus, car j'y avais trouvé un background, une immersion que je n'ai jamais retrouvés ailleurs depuis. Je me laisserai sûrement tenter par une tranche de S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl, pour voir le goût que ça a. Et dans un genre tout à fait différent, je piaffe d'impatience en attendant TrackMania Sunrise, parce qu'une suite qui semble encore meilleure qu'un original qui m'avait bien défoulé, moi je dis oui !

Misologue aime le sang cell-shadé, avoir la Force avec lui et les plombiers sautillants

La guerre des consoles sera relancée en 2005 : chaque plateforme disposera de grands jeux, très attendus. Sur Gamecube, nous serons très attentifs à la beauté malsaine de Killer 7 : aussi innovant graphiquement que du point de vue du gameplay, ce jeu devrait convertir massivement les joueurs à la cause du survival horror. Sur X-Box, Star Wars Knights of the Old Republic II devrait faire parler de lui : après un premier épisode très réussi, rendant enfin honneur à la licence, ce nouvel opus situé dans un contexte plus proche de la trilogie, devrait s'imposer comme un titre majeur. Outre les consoles de salon, nous guetterons les nouveautés présentes sur les consoles portables. Super Mario 64x4 : Nintendo est réputé pour la déclinaison et les adaptations de ses titres à grand succès. Malgré tout, le titre sur Nintendo DS est une refonte, et propose de nouveaux personnages.

Raeis aime les sabres laser, le noir et les vitesses extrêmes

Cette année 2004 fut très riche en blockbusters, et pour ne citer qu'eux, pensons à Doom 3, Half-Life 2, Prince of Persia: Warrior Within, ou encore Far Cry. 2005 se présente déjà comme un grand cru, et ça, on aime. Fan de l'univers de Star Wars, et après un premier épisode qui m'a fait rester des dizaines d'heures devant mon écran, Star Wars Knights of the Old Republic II se dessine tout naturellement devant moi, et mes compagnons Jedi. Que février arrive vite, et soit avec moi ! Dans un autre genre, j'ai toujours aimé les jeux d'infiltration, Rainbow Six en tête. Il faut avouer que Splinter Cell premier du nom m'avait bluffé, malgré sa linéarité parfois frustrante. Splinter Cell: Chaos Theory promet déjà beaucoup, et on parle notamment d'un mode coopératif en multijoueurs. Bref, que demande le peuple ? Enfin, Trackmania fut sans doute l'une des meilleures surprises de 2003 : un côté arcade très prenant et une replay value quasi-infinie en ont fait un succès. Nadeo revient à la charge avec Trackmania Sunrise, qui se présente en digne successeur de son aïeul, vitesses extrêmes et bolides profilés à l'appui. Encore plus jouissif que jouissif...

Benoa aime bien rejouer au même jeu

Le jeu de 2005 que j'attends avec impatience est, étonnamment, un jeu auquel je joue déjà : Grand Theft Auto: San Andreas. Voilà oui mais ce que j'attends, c'est la version PC. L'unique problème de GTA:SA sur PS2, c'est l'écart entre le jeu et la plate-forme. Un peu le même genre de problème que vous avez si vous essayez de faire rentrer une équipe de rugby dans une Deux Chevaux. La PS2 est bien gentille, mais redécouvrir ce jeu sur une vraie plate-forme, à la souris, sans ralentissement, sans aucun chargements en 1280x1024 et la bouche ouverte, ça n'a pas de prix (façon de parler), et ça se passera l'été prochain. Après, oui, j'attends aussi Battlefield 2 qui a un bon potentiel pour donner un joli coup de fouet au multi sur le net, puis enfin et toujours Duke Nukem Forever, parce que lorsque je vois Georges Broussard déclarer sur les threads du board 3DR des choses comme "I think since the entire point of our game is to blow things up and interact with things, we will make those two actions as easy and enjoyable as possible", j'en suis au point d'essayer de me rassurer en inventant des fausses dates de sortie. Allez, on va dire été 2005, histoire d'avoir deux gros mythes à installer en même temps.

Shadust aime les gros calibres... mais avec un (petit) cerveau au bout

J'avoue avoir déjà du mal à me projeter dans la semaine qui suit, donc il m'est assez difficile de vous donner mes attentes 2005 en matière de jeux vidéo... Cependant, je vais essayer de proposer 3 titres qui me semblent les plus prometteurs. Tout d'abord, Bet On Soldier a tout pour être un excellent FPS, dôté d'un bon scénario. Enfin un concept de real-tv intéressant ! Un add-on avec la possibilité de jouer des lycéens japonais serait une excellente idée (comment ça je suis trop influencé par goûts cinématographiques ? culte.). Ensuite, je miserais bien 30 pesetas sur Resident Evil 4 sur GC. Ayant pu le voir tourner pendant un bon moment, je peux vous assurer qu'il y a de quoi être impatient (oui pour le coup un sentiment proche de cet état, « l'impatience », naît en moi.) Enfin, Boiling Point: Road to Hell est le dernier jeu a avoir éveillé en moi un soupçon d'excitation (fort pour un jeu qui, par définition, n'a pas poitrine). Même si je n'ai pu l'essayer que sur un PC faiblard, le scénario et le principe du jeux (600km² de carte en stream, des caractéristiques qui évoluent, etc.) me font penser que ce titre a tout pour être un carton (pas commercial, hein HL² ?). Une preview plus complète par votre serviteur est en cours. Ces avis ne sont que temporaires, n'ont aucune valeur contractuelle, et sont susceptibles d'être revisés à tout moment sans préavis.

Kassad aime bien les exclus Nintendo et les FPS en retard

Les trois jeux que j'attendais l'année dernière sont tous sortis (c'est déjà une performance en soit) et finalement je n'ai joué à ....aucun d'entre eux. Finalement Doom 3 et Half-Life 2 n'étaient pas les bombes annoncées et aucun de ces jeux n'a su me convaincre de racheter du matériel. De même Fable n'a pas été à la hauteur du battage (campagne marketing ?) qui avait été fait autour. Cette année donc, je choisirais sans crainte de me tromper les deux plus gros titres à sortir sur la Gamecube de chez Nintendo. Tout d'abord, Resident Evil 4, étant déjà fan de la série, on peut supposer à la vue des premières images que celui là va enfin apporter quelques innovations, un petit changement de décor et un gameplay beaucoup plus orienté action. Dans la besace également, le prochain The Legend of Zelda GC. Ayant fini à ce jour tous les Zelda existants, toute plateforme confondue avec un plaisir toujours renouvellé il y a peu de chance que celui là déçoive d'autant qu'on notera le retour à un graphisme « réaliste » pour le comeback de link sur la 128 bits de Nintendo. Enfin, puisqu'il en faut un troisième j'attends toujours le FPS qui me fera changer de PC, S.T.A.L.K.E.R. : Oblivion Lost sera peut être celui-là.

Anaëron aime rester fidèle à ses principes

Marre de tuer du démon ultra réaliste sur Doom 3, marre de la barbe de Gordon Freeman, 2005 est l'année du changement. On met de côté la barbarie des shoots pour laisser place à la finesse de la stratégie, la profondeur du jeu de rôle et la nostalgie du XXe siècle. Nostalgie parlons en, avec l'adaptation PC de Grand Theft Auto: San Andreas. Difficile de passer à côté en tant que fan de GTA: Vice City, surtout au vu des nouveautés qu'apporte ce nouvel opus à la célèbre saga. Evidemment, le jeu vidéo ça se dose. C'est pourquoi je pense nécessaire en milieu d'année par exemple, de basculer vers un Empire Earth 2, histoire de prendre l'air, la nature, les grands espaces, tout ça. Evoluer dans de si somptueux décors avec son armée ne peut que nous préparer à attaquer la dernière partie de l'année prochaine en beauté. En effet, lassé de recommencer une énième fois Baldur's Gate 2 (de toutes façons les CDs sont usés à force d'avoir tourné), j'ai choisis tout de même de rester dans la grandeur des Royaumes Oubliés. Mais attention, cette fois-ci c'est du sérieux, on tape dans le online avec Dungeon & Dragons Online qui s'annonce très vaste et riche, le bonheur incarné dans un jeu vidéo. Non, vraiment, un rôliste ça ne se refait pas.

Ouioui aime les tentacules gluants, les balades médiévales dans les bois et John Wayne

Parmi les jeux que j'attendais pour 2004, seul Call of Cthulhu: Dark Corners of the Earth n'est pas sorti au cours de cette année. Les news se font rares, et les screenshots aussi. Espérons juste que le développement chaotique de ce jeu n'empêchera pas les bonnes idées initales d'être menées à bien. Mais maintenant, c'est un jeu annoncé cette année qui porte haut mes espoirs de plaisir vidéoludique. En effet, The Elder Scrolls IV: Oblivion est la suite de Morrowind, jeu de rôle au gameplay parfois controversé, mais qui a toujours toute mon affection. Et ce dernier épisode de la série des Elder Scrolls promet une bonne claque visuelle au vu des screenshots parus lors de son annonce. Alors évidemment, si le jeu ne sort pas en 2005 et que le développement prend 5 ans, il est probable que nous seront tous blasés depuis longtemps par de tels graphismes. Mais l'espoir fait vivre, et gageons que Bethesda Softworks nous livrera son jeu de rôle dans un avenir pas trop lointain. Enfin, et pour succéder à The Sims 2 dans ma catégorie des jeux de gestion non violents et plus ou moins expérimentaux, je citerai The Movies. Mais attendons donc d'avoir le jeu entre les mains, les promesses ensorceleuses de Peter Molyneux cachant parfois des jeux au gameplay finalement creux.