Wii U

04 déc. 2012
Rédigé par

Notre mini-guide

Plutôt qu'écrire un dossier incluant des palabres sur les composants de la console, nous avons décidé de faire de cet article un papier plus pragmatique, vous indiquant concrètement ce que vous trouverez en branchant et allumant votre Wii U, et comment faire certaines manipulations. En espérant que cela vous aidera à mieux comprendre la bête.

La découverte

En matière de connectique, la console est somme toute assez classique : un port pour brancher l'alimentation, un autre pour le câble HDMI (fourni) et un dernier destiné à y brancher la sensor bar si caractéristique de la Wii. Les quelques résistants préférant connecter leur console à internet via un câble éthernet devront donc acheter le même adaptateur que pour la Wii. A peine la console installée, les premiers écrans prêtent à sourire. Car en plus du paramétrage habituel de la console, on distingue quelques possibilités qui amusent, comme celle d'utiliser le GamePad, manette désormais bien connue de la machine, en guise de télécommande pour le téléviseur. Bien que cette fonction soit futile, elle a le mérite de lancer les hostilités en matière de gadget. Et croyez-moi, vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Une fois sur le menu Home, vous distinguez deux écrans : celui du téléviseur et celui du GamePad, ce dernier s'apparentant à l'interface de la 3DS. A ce stade, libre à vous de lancer votre premier jeu ou de créer un compte Nintendo en connectant votre console à internet. Sachez tout de même que l'expérience de jeu est bien plus convaincante une fois connectés à internet. Le prix à payer ? Une mise à jour dont la durée fluctue d'un utilisateur à l'autre, allant de 35 minutes à plusieurs heures. Histoire de rassurez les plus sceptiques, il semblerait que le temps moyen du processus soit d'environ une heure. Tout juste le temps de dîner. Miam.

Avec le GamePad, les messages privés sont plus... artistiques.

Miiverse, le big bang social par Nintendo

La création d'un compte Nintendo se fait en toute simplicité. Pour se connecter à internet, nous retrouvons le même système que sur Wii et 3DS, avec la possibilité de se connecter en WiFi à l'aide des identifiants de votre ligne. A noter que le compte en question est visiblement lié à la machine. Quid des données si celle-ci devient HS ? Bonne question. Pour l'heure, vous pouvez d'ores et déjà profiter de Miiverse. Derrière ce nom énigmatique se cache en réalité quelque chose d'assez génial : une sorte de réseau social propre à la machine de Nintendo. Ainsi, vous pouvez intégrer les communautés de vos jeux favoris ou envoyer des messages privés à vos amis. GamePad oblige, ceux-ci peuvent être tapés à l'aide d'un clavier ou manuscrits. De ce fait, rien ne vous empêche de montrer vos talents de dessinateur (et croyez-moi, c'est parfois bluffant). En parlant de la manette, un chat vidéo est également présent, vous permettant de vous filmer via la caméra présente sur le GamePad. Sympa. Mais l'expérience Miiverse ne s'arrête pas là, loin de là même. Elle se poursuit au sein même des jeux, chaque joueur pouvant faire part de son ressenti après avoir fini tel niveau ou tel passage. NintendoLand est un bon exemple de ce qui peut être fait. Une fois connecté à internet, votre place est bondée de monde commentant le jeu et les différentes attractions. Dans New Super Mario Bros. U, c'est après chaque niveau que vous pouvez commenter votre progression ou pester contre certains ennemis. Quand la mode initiée par Facebook s'invite au sein même des jeux.

Réactif, le GamePad ouvre des portes inconnues au jeu vidéo. NintendoLand en est un bon exemple.

Une tablette "peut mieux faire" ?

Mais plus que l'aspect communautaire apporté par les services en ligne, le chose la plus intrigante de la Wii U reste le GamePad, sa tablette faisant office de manette. A la finition plutôt bonne, celle-ci impressionne par ses fonctionnalités la transformant et semi-console portable : haut-parleurs diffusant sons et bruitages, tactile semblable à celui de la 3DS, caméra filmant le joueur afin d'intégrer son image à des jeux, accéléromètre, ergonomie réussie... Néanmoins, cette tablette n'est pas une console portable pour autant, en témoigne l'impossibilité de parcourir la maison en conservant le signal de la console, la faute à des murs causant bien des tracas. Toujours au rayon des reproches, certains ne manqueront pas de signaler la faible autonomie du périphérique. Avec les paramètres (luminosité, son, etc.) réglés par défaut, ne comptez pas plus de 3h avant de voir la batterie se décharger. C'est peu, même s'il est toujours possible de grappiller du temps en modifiant les réglages. Le câble de recharge (ainsi que la station qui l'accompagne) sera donc votre meilleur ami. Bien que les plus grincheux crieront au scandale, rappelons tout de même que la console n'est pas n'ont plus vendue à un prix exorbitant, se situant plus ou moins au niveau de la PlayStation 3 (et de certains pack 360). La tablette étant incluse dans le pack, difficile d'être réellement critique envers la firme japonaise. Et puis entre nous, avouons que switcher instantanément entre la TV et le GamePad, d'une simple pression sur l'écran tactile, a quand même son charme.

Avec la Wii U, les screenshots fournies par les éditeurs n'ont jamais été aussi proches de la réalité.

Rétrocompatibilité et transfert de sauvegardes

Au lieu de palabrer inutilement sur les caractéristiques techniques qui, comme tout le monde le sait, sont quoi qu'il en soit relatives, attardons nous un peu sur la rétrocompatibilité des jeux Wii. Si le désir vous prend de jouer aux titres de la génération précédente, vous aurez peut-être envie d'importer vos sauvegardes. Pour ce faire, vous avez besoin d'une connexion internet et d'une carde SD de petite capacité (sous peine que celle-ci soit refusée par la console). Rendez-vous sur la Boutique Nintendo avec votre Wii et téléchargez l'application de Transfert Wii U. Allumez votre Wii U, lancez la même application via le menu Wii et laissez vous guider par les instructions présentes à l'écran. En quelques minutes (et un aller-retour de carte SD), vos données seront transférées et vous pourrez pleinement profiter de vos jeux Wii. On ne croit pas si bien dire puisque ces derniers sont véritablement sublimés sur Wii U. La dernière née de Nintendo supportant la HD, les jeux Wii sont upscalés et par conséquent visuellement plus lisses et attirants. Sur Xenoblade, jeu avec lequel l'essai a été effectué, la différence est frappante, au point de donner l'impression de redécouvrir le jeu.
Enfin, finissons par une précision qui a son importance. Peut-être qu'à la lecture de ce papier et des tests qui vont suivre, l'envie d'acheter une Wii U montera en vous. Sachez que le nombre de consoles distribuées en France étant assez réduit, la Wii U est en rupture de stock dans bien des boutiques (y compris sur internet). Ainsi, il est assez difficile de trouver la console (en particulier dans sa version Premium 32 Go) même si les plus pressés devraient encore pouvoir l'acquérir pour les fêtes de fin d'année (en le réservant ou le commandant dans les bonnes crèmeries). Mais le temps presse... Vous êtes donc prévenus.