Les vers ensemble contre le SIDA

20 nov. 2004

Écrit par fâcheux

Worms Forts est donc sorti hier. Pour l'occasion, SEGA s'est associé à Solidarité Sida. Pour chaque boîte vendue du soft, c'est un euro (1 €) qui sera donc reversé à Solidarité Sida (tout au moins jusqu'au 1er janvier 2005). Solidarité Sida, pour ceux qui l'ignoreraient est une association qui promeut la lutte contre le Sida, mène des actions d'aide aux malades et organise également des événements de communications dont vous avez déjà entendu, sans doute, parler : La nuit du Zapping, par exemple, c'est eux.

On salue donc cette initiative qu'on espère promise à un bon succès. Il faut dire qu'avec nos amis les vers, c'est pratiquement à chaque fois le carton assuré. Sega s'est préoccupé de mettre en avant un message "citoyen", ce qui n'est pas sot étant entendu la renommée de la marque. On pourrait discuter longuement de la pertinence d'une telle démarche, mais on doit avouer qu'on ne le fera pas et on a plutôt envie de féliciter cette heureuse association.

Rappelons que Worms: Etat de Siège (en français) est un soft fort sympa où il s'agit de se faire affronter des armées de vers équipés d'armes délirantes aux noms évocateurs de "canon à hamster", "de catapulte à élan" ou encore "de lâcher de grand-mères". C'est à diférentes époques que l'action sera située (en Egypte ancienne, au Japon médiéval ou encore autour des Chevaliers de la Table Ronde). L'innovation porte cette fois, non plus sur la 3D mais sur le gameplay. Désormais, on ne se contente plus d'attaquer mais on se préoccupe de défendre son territoire pour mieux préparer les ripostes.