James dévoile son manque de fantaisie

28 oct. 2004

Écrit par fâcheux

Et hop, quelques images de GoldenEye : Rogue Agent, le FPS inspiré de la licence juteuse "James Bond". C'est bizarre, mais en regardant ces screenshots on se demande où est passé le côté décalé de cette excellente série d'espionnage borderline. Où sont les costumes, les pépées, les bagnoles, les méchants pas vraiment méchants ou alors trop bêtes. Là, à première vue, c'est du FPS, sans doute efficace mais mon dieu, que ça semble palôt. Espèrons que c'est une bête impression.