Michel Ancel au bout du fil

18 nov. 2003

Écrit par

UbiSoft orchestre d'une brillante façon la promo de Beyond Good & Evil car on en parle à peu près partout.

Après un article amusant dans Madame Figaro, un autre intéressant dans Libération, le créateur prodige de Rayman (et maintenant de Jade, le personnage principal de BG&E) a donné une interview téléphonique à BFM, la radio spécialisée affaires et finances (pour faire simple).

Même si l'entretien est court, c'est toujours plus sympathique qu'un simple article de presse. On y apprend par exemple que Lara Croft n'a pas servi de modèle à Jade (plus féminine et vulnérable), que le développement a duré près de 5 ans, période pendant laquelle Michel Ancel n'a fait que ça et qu'il a coûté aux alentours de 9 millions d'euros (une broutille par rapport aux productions américaines et japonaises).