GT Legends : inscrivez-vous dans la légende

06 nov. 2005
Testé par sur
Disponible sur
3

Finalement, GT Legends est une réelle surprise. Les graphismes sont convaincants, la modélisation des voitures est assez importante pour apprécier tous les détails des voitures qui ont fait leur temps. On regrette tout de même l’aliasing présent lors des courses. Niveau bande-son, on goûte à des musiques rock typiques de l’époque retracée dans le jeu. La mélodie des moteurs est agréable à entendre. Les fans de "vintage" apprécieront le réalisme du jeu. GT Legends s'inscrit donc comme une légende parmi les légendes.

Un jeu de simulation de course sur PC ? A part GTR, on a vite fait le tour du genre sur cette plateforme. Pourtant, 10tacle Studios a comblé cette carence en nous proposant un GT Legends qui, au-delà des attentes des fans du genre, est très impressionnant. Après tout, c’était prédit dans le titre du jeu : une légende à classer parmi les élites du genre. Voyons tout de suite pourquoi GT Legends est aussi réussi.

On vous aura prévenu : il n'y a que d'anciennes voitures

Sixties and Seventies Attitude

Avec GT Legends, vous pourrez concourir avec les voitures qui ont fait la légende du sport automobile. Au menu, les Ford Mustang ou autre Lotus Cortina s’affronteront sans merci dans des courses qui reproduisent fidèlement l’ambiance des années 60 et 70. En tout on pourra piloter 95 véhicules des années 50 jusqu’aux modèles les plus puissants de 1976 répartis dans différentes catégories : TC65 (Tourisme jusqu’à 1965), GTC-65 (Grand Tourisme jusqu’à 1965) et GTC-TC76 (Grand Tourisme et Tourisme jusqu’à 1976). Mais les bolides que l'ont conduit ne sont pas les seuls révélateurs de l'atmosphère des années 60 qui règne ici. Les circuits d’époque ont parfaitement été reconstitués par le studio SimBin. C'est avec émotion que l'on retrouve les mythiques circuit d’Hockeniem, Magny-Cours, Mondello, Spa-Francorchamps et Monza... sans compter toute une flopée d'autres, amenant le total à 25 circuits.

Pour ressentir la difficulté, dépassez le stade d'Amateur !

Soyez le champion !

Pour débuter, le joueur ne peut courir que sur une poignée de circuits avec quelques véhicules. A lui de les débloquer au fur et à mesure de sa progression. Pour cela, il existe le Mode Coupe. Vous concourrez sur une sorte de mini championnat de 2 à 6 circuits avec d’autres voitures de la même catégorie que la votre ou non. Pour empocher un maximum de crédits et donc se payer de nouveaux engins, il faut remporter le championnat avec une difficulté grandissant progressivement. En tout, vous aurez le choix entre cinq modes de difficulté qui changent les paramètres d’assistances, de dégâts et de l’IA. C'est une fois terminé tous les championnats d'une étape seulement que l'on remporte une belle voiture - selon l'avancement dans le jeu - et de nouveaux circuits jouables dans le mode Course Rapide ou Essais Libres.

Attention ! Votre adversaire pourrait vous barrer la route !

Vos adversaires ne vous feront pas de cadeaux

Parlons plutôt de l’IA qui est sûrement l’un des points forts du jeu. GT Legends gère parfaitement les trajectoires de vos adversaires. Ce n’est pas comme dans Gran Turismo 4 où les cinq concurrents semblent traverser le circuit avec des trajectoires quasi-parfaitement comme un troupeau de mouton bien organisé. Là, les voitures se tamponnent à l’entrée des virages les plus serrés, font des écarts même si cela n’est pas nécessaire. De plus, ça rend la course encore plus passionnante à vivre et à réaliser car vos adversaires vous percuteront sans savoir ni pourquoi ni comment. En difficulté semi-pro et professionnel, il vous faudra vraiment cravacher pour arriver premier.

Pour passer des virages à la perfection, il faudra s'entraîner

Votre caisse, ce n'est pas du savon !

On ne vous cache pas que le jeu est assez difficile à prendre en main. Cela est dû à un certain réalisme qu’espérait SimBin, développeur de GT Legends. Les novices dans le genre se contenteront de mettre la boite à rapports automatique, la direction assistée, l’assistance au freinage, l’aide à la stabilité. Mais même avec toutes ces assistances au pilotage - rassurez-vous, il y en a d’autres - le joueur devra s’assurer qu’il maîtrise bien la maniabilité de la voiture. Le mode Essais Libres permet de maîtriser peu à peu la prise en main assez délicate de GT Legends. Car avouons-le GT Legends est plutôt réservé au féru des courses automobiles anciennes et des simulations de courses. Mais certains qui ne sont pas inscrits dans ces catégories de joueurs trouveront tout de même satisfaction. Les autres remarqueront que la conduite de voiture est jouissive et égale celle de notre cher Gran Turismo 4.

Trop de réglages tuent les réglages.

Vous êtes mécano ?

Les réglages poussés apportent leur lot de réalisme : on peut tout à fait changer la garde de sol, les pneus, la pression, la compression, les rapports de boîtes... Pour avoir un aperçu de tous les réglages disponibles, regardez les screenshots qui suivent. Ces réglages seront possibles grâce à une interface retranscrivant l’époque sixties et seventies dans sa forme la plus éclatante. Les couleurs flashy et la police d’écriture dans les menus font penser au film Austin Powers, agent secret des années 1967.

Ouah ! Une Ford Mustang ! Débloquable après cinq championnats.

Trop court pour être une légende ?

Détrompez-vous, malgré les nombreux circuits, bolides et réglages, on ne passe pas une centaine d’heures sur GT Legends. Certes, les 23 championnats proposés sont d’une difficulté progressive, mais ils ne procurent pas une durée de vie assez élevée pour le pilote acharné de course seventies. Comptez donc une bonne dizaine d’heures pour pouvoir finir tous les championnats en mode amateur. Et encore, ce n'est juste que pour débloquer toutes les voitures du jeu. Si vous voulez les essayer, le mode Course rapide ou Essais Libres tentera vainement de rallonger cette petite durée de vie. Heureusement qu’il y a un mode online pour rattraper tout ça. Jusqu’à 15 concurrents pourront s'affronter via le net. C’est une légère compensation face aux 35 adversaires disponibles via la Course rapide.
Les Plus
  • Conduite réaliste
  • Modélisation impeccable
  • Des courses comme avant
Les Moins
  • Aliasing présent
  • Durée de vie assez faible