Gravity Rush Remastered

22 févr. 2016
Testé par sur
Disponible sur
4

Kat lévite sur PlayStation 4

Gravity Rush Remastered fait le boulot, et il le fait bien. Profitant d'un gameplay proche de la version d'origine - ce grâce au gyroscope de la manette - le jeu reproduit assez fidèlement les sensations procurées par la mouture Vita. Plutôt jolie et vendue à petit prix, cette remasterisation a tout du parfait apéritif pour quiconque souhaite découvrir cette franchise. Seuls les joueurs possédant une Vita pourront faire l'impasse. Pour les autres, inutile de vous dire que ce grand jeu est vivement conseillé.

Porte étendard de la Vita, Gravity Rush ressort sur PlayStation 4 afin de préparer les joueurs à sa suite (elle aussi prévue sur la console de salon). Un dernier coup de pelle pour enterrer la Vita, mais l'occasion pour nous de revenir sur ce très grand jeu.

L'histoire

L'histoire de Gravity Rush est avant tout un prétexte pour son concept. En effet, le jeu vous narre les péripétie de Kat, une jeune fille amnésique qui se retrouve à devoir contrôler la gravité pour aider les habitants d'Hekseville. Si l'histoire est simple (et efficace), elle symbolise clairement la perte de repères ressentie par le joueur en prenant en main la console portable de Sony... Initialement du moins, vu qu'il est ici question de la version PlayStation 4.

La narration se fait toujours à travers une BD à la fois jolie et agréable à lire.

Le principe

Pour rappel, la PlayStation Vita dispose effectivement d'un pavé tactile sur sa face arrière ainsi que d'un gyroscope. Ainsi, Gravity Rush parlait autant de la perte de repères de son héroïne que de celle du joueur vis-à-vis du périphérique, à travers une nouvelle façon de jouer. Toute la question était donc de savoir si cette version remasterisée allait pouvoir conserver ce parallèle plutôt intéressant.

Le pari est plutôt réussi, Gravity Rush Remastered se servant logiquement du gyroscope de la manette PlayStation 4 pour retranscrire l'expérience de jeu. Pour mémoire, le titre vous permet de jouer avec la gravité : en appuyant sur une gâchette, l'héroïne lévite en l'air ; et il ne vous reste plus qu'à choisir une direction en dirigeant la manette pour ensuite vous laisser tomber. Kat peut donc chuter dans n'importe quelle direction et même marcher sur les murs.

Évidemment, Gravity Rush Remastered propose aussi son lot de combats. Ici, les ennemis sont des espèces d'ombres difformes que vous affrontez à la manière d'un beat'em all. Toutefois, certains coups donnent toute son originalité au gameplay, tels que ces coups de pieds "sautés" que Kat exécute en utilisant la gravité. Améliorés à l'aide de l'habituel système d'expérience, ces derniers sont tout bonnement dévastateurs.

Dans les airs, les sensations sont au rendez-vous.

Pour qui ?

Si Gravity Rush Remastered se destine aux joueurs n'ayant pas pu jouer au jeu sur Vita, la refonte opérée reste convaincante. Le jeu demeure très joli, à la frontière entre ce que vous trouvez sur PlayStation 3 et 4. Initialement pensée pour le format mobile, la narration sous forme de bande dessinée est aussi convaincante sur grand écran, où vous pouvez apprécier les différentes illustrations à leur juste valeur. Ainsi, bien que l'intérêt soit quasiment nul pour les possesseurs de Vita, cette mouture reste très convaincante pour quiconque n'a pas la portable de Sony.

Vous pouvez effectuer des missions secondaires, récupérer des gemmes et améliorer vos capacités.

L'anecdote

Bien souvent, les portages gardent tout de même quelques caractéristiques inhérentes à leur support d'origine. Gravity Rush Remastered est dans cette veine, puisqu'il conserve deux aspects assez importants. Premièrement, il y a ses relatifs soucis de caméra et son manque de précision par moment, à savoir les deux seuls défauts du jeu Vita. Toutefois, il garde aussi deux beaux avantages : sa structure et son rythme. Gravity Rush Remastered est chapitré en courtes missions et fait la part belle à l'exploration. De plus, le système d'amélioration des caractéristiques de Kat est toujours aussi réussi.
Les Plus
  • Un portage convaincant
  • Un game design toujours aussi sensé
  • Une ambiance atypique
  • Un emballage réussi
  • Un grand jeu à petit prix
Les Moins
  • Les soucis de caméra d'origine