Super Smash Bros. for Wii U

20 déc. 2014
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 28 novembre 2014
  • Genre Combat

Vraiment indispensable ?

Super Smash Bros. for Wii U est sans surprise un indispensable de la Wii U. Bénéficiant d'une technique de cador et d'un contenu encore plus conséquent que sur 3DS, le titre est une réussite. Certes, la connectivité finalement limitée avec l'épisode 3DS ainsi qu'un système d'amiibo qui devra faire ses preuves sur la durée sont deux micro-déceptions. Super Smash Bros. for Wii U reste néanmoins un achat obligatoire pour tout fan de la franchise (et ils sont nombreux) ou toute personne qui ne possède qu'une Wii U. Pour les possesseurs de Super Smash Bros. for 3DS, reste à savoir s'ils auront envie de sauter le pas.

Deux mois à peine après la sortie de Super Smash Bros. for 3DS, voilà que Super Smash Bros. for Wii U débarque. Avec cette arrivée tonitruante, une question que tout le monde se pose : quelle place pour cet épisode Wii U ?

Le principe

D'abord, et il convient d'insister là-dessus, Super Smash Bros. for Wii U est impressionnant sur le plan technique. Tournant en 60 images/secondes, le titre se paye aussi le luxe d'être un des plus beaux jeux Wii U, faisant taire les détracteurs de la console de Nintendo et nous rappelant ce qui devient au fil des mois une évidence : oui, cette console est plus puissante qu'une PlayStation 3 ou qu'une Xbox 360.

Niveau gameplay, on se retrouve en terrain connu avec des bases identiques à la versions 3DS. Les personnages sont également semblables tandis que les décors de cette mouture sont pour leur part issus des jeux de salon de Nintendo (quand le niveau F-Zero de Super Smash Bros. for 3DS avait un parfum rétro, celui de cette version Wii U rappelle F-Zero GX). Petit bémol : la connectivité entre les deux versions n'apparait pas très poussée. Ne pas avoir à débloquer de nouveaux les combattants aurait par exemple été judicieux.

Heureusement, le contenu se différencie assez sensiblement de la version portable, avec l'ajout de modes supplémentaires permettant de gagner des crédits plus facilement ; ou la refonte d'autres pans du jeu. Ainsi, le mode Classique - pour ne citer que lui - ne consiste plus en un plateau de jeu semblable à un Mario Party simplifié (désormais développé dans un nouveau mode intitulé Odyssée), mais plutôt à un jeu de cour de récrée dans lequel vous choisissez vos adversaires en déplaçant des trophées/figurines.

Si les persos sont assez équilibrés, certains vous feront faire des cauchemars (Diddy Kong, etc.).

Le multi

En multi, les grosses nouveautés de cette mouture Wii U sont les batailles à huit joueurs (jusqu'à présent inédites) et l'éditeur de niveau qui était absent du jeu 3DS. Si le jeu à huit s'avère sympathique, dommage qu'il faille autant de périphériques nécessaires en local. Utiliser une 3DS en tant que manette aurait pu avoir son intérêt dans ce cas précis, mais l'obligation de posséder Super Smash Bros. for 3DS limite le procédé. Pour sa part, l'éditeur de niveau est surprenant d'intuitivité et vous permettra de confectionner des décors en quelques minutes. Par contre, notez que leur personnalisation reste assez limitée sur le plan esthétique.

Cette version Wii U est un régal pour les yeux.

Pour qui ?

C'est toute la question posée par Super Smash Bros. for Wii U. Si vous possédez la version 3DS, sachez qu'une fois passé à Super Smash Bros. for Wii U vous aurez du mal à revenir à la mouture portable. Ceci pour des raisons d'ordre technique, un confort optimal (adieu le stick 3DS qui risque de casser à chaque instant) ou des modes de jeu légèrement plus attrayant. Toutefois, la connectivité entre les deux versions s'avère limitée (vous pouvez importer votre mii et ses caractéristiques mais impossible de les modifier par la suite) et on ne peut pas dire que Super Smash Bros. for Wii U soit un achat obligatoire pour tous les possesseurs de Super Smash Bros. for 3DS, d'autant que celui-ci fait partie des monstres de la portable du constructeur japonais. Tout dépend donc de votre rapport à la série, et si vous êtes un fan absolu au point d'investir dans les deux épisodes.

S'ils ont un potentiel certain, les amiibo doivent faire leurs preuves.

L'anecdote

Super Smash Bros. for Wii U est aussi (surtout ?) l'occasion de découvrir les amiibo, les figurine évolutives de Nintendo capables de sauvegarder des données ou de débloquer du contenu. Concrètement, vous scannez votre figurine dans un menu spécifique afin de sauvegarder la couleur de votre personnage, son nom (modifiable par la suite) et les attaques que vous aurez préalablement assignées. Ensuite, libre à vous de combattre dans le jeu aux côtés de votre amiibo ou contre celui-ci, la figurine étant obligatoirement contrôlée par l'ordinateur. Vous pouvez aussi l'entraîner en lui apprenant des attaques spécifiques (vous trouverez des tutos sur YouTube) et en accumulant les combats, votre figurine glanera quelques objets.

Difficile d'être complètement emballé par le concept du fait qu'il s'agisse plus d'un partenaire d'entrainement qu'autre chose, même si celui-ci a le mérite de vous ramener quelques objets/trophées. Qui plus est, autre détail qui a son importance : en lisant la notice numérique, il est précisé qu'un amiibo ne peut enregistrer les données que d'un seul jeu à la fois. Certes, il est possible de scanner la figurine dans plusieurs titres afin de débloquer du contenu (costumes, armes, etc.) mais il sera par exemple indispensable, pour jouer à un autre titre Nintendo incorporant un système d'expérience, de reformater la figurine et d'ainsi perdre les données de Super Smash Bros. for Wii U (par exemple). A moins d'acheter un deuxième exemplaire...
Les Plus
  • Impressionnant sur le plan technique (fluidité, graphismes, etc.)
  • Un contenu ++ de la verion 3DS et certains modes de jeu
  • Les batailles à huit
  • L'éditeur de niveau, très intuitif
  • Un contenu 5 étoiles
  • Adieu le stick 3DS
Les Moins
  • La connectivité avec la version 3DS, un peu décevante
  • Il y avait sûrement mieux à faire avec les amiibo
  • Le GamePad, pas non plus idéal pour jouer