Halo : The Master Chief Collection

08 déc. 2014
Testé par sur
Disponible sur
4

La collection Major

Halo : The Master Chief Collection est avant tout un bel hommage à la série phare de Microsoft. Bénéficiant d'une jolie refonte esthétique, la saga du Master Chief est homogénéisée pour une expérience optimale. Vous voici alors devant les quelques défauts inhérents aux épisodes, mais surtout une épopée de grande classe, portée par des musiques toujours aussi somptueuses. Et pour parachever le constat, l'expérience multi est elle aussi remarquable (bien aidée par le dernier patch en date), et devrait permettre (avec Halo Nightfall) de tenir d'ici la sortie du très attendu Halo 5 : Guardians.

Halo : The Master Chief Collection sort pile au bon moment, à la fois pour redonner des couleurs à la Xbox One et pour mettre le joueurs dans le bain avant la claque espérée Halo 5 : Guardians. Et si nous tenions là l'une des meilleures compilations sorties à ce jour ?

L'histoire

Mine de rien, cela fait 12 ans que la saga Halo a vu le jour. Il serait donc un peu absurde d'essayer de résumer l'histoire des quatre épisodes principaux, surtout qu'en dehors de son héros, le Master Chief John-117, on ne peut pas dire que la saga brille par son écriture. Profitons donc de cet encart pour faire un point sur cette cure de jouvence et ce qu'elle apporte. Ainsi, Halo : Combat Evolved - le premier volet - bénéficie d'une refonte graphique absolument remarquable (héritage de la version Anniversary sortie il y a trois ans), que vous pouvez apprécier en pressant une simple touche de la manette pour passer de la mouture d'origine à la nouvelle. Niveau son, le doublage a pris un petit coup de vieux, donnant plus l'impression d'avoir affaire à une série B qu'à une véritable épopée. Heureusement, les musiques maintiennent un souffle épique et rappellent à quel point elles demeurent un moteur d'ambiance pour la série.

Halo 2 est dans la même veine et même s'ils sont plus récents, les troisième et quatrième épisodes complètent parfaitement cette collection dédiée au Master Chief. D'ailleurs, sachez que la refonte graphique ne se limite pas à un affinement des textures. Il s'agit ici (pour les deux premiers volet tout du moins) de vrais remakes graphiques : des éléments ont été ajoutés et l'esthétique - moins sombre - a également été revue pour homogénéiser la série. Au final, pour le prix auquel est proposée cette Master Chief Collection, impossible de bouder son plaisir. Compte tenu du travail effectué sur les deux premiers volets, Microsoft aurait aisément pu vendre ces derniers à l'unité (la firme ne s'était pas gênée pour le faire avec Halo Anniversary - Combat Evolved en 2011). Pour une fois que vous ne vous faîtes pas rouler, vous n'allez pas vous plaindre.

Une simple pression de touche permet de voir la différence entre les deux versions de Halo 1 et 2.

Le principe

Étonnamment (et certains n'hésiteront pas à dire que c'est la marque des grands jeux), la série a très bien vieilli sur le plan ludique. Si nous n'avions pas trop de doutes concernant Halo 3 et 4, il est surprenant de voir que les deux premiers volets sont encore parfaitement jouables aujourd'hui. Un sentiment en partie dû à la belle fluidité des jeux (annoncée à 60 images/seconde), qui apporte un dynamisme qui était absent il y a 12 ans. Évidemment, et par souci de nostalgie, les premiers volets ont des mécaniques moins fouillées que les épisodes les plus récents, Halo 4 n'ayant pour sa part pas pris une ride. Mais qui en doutait ?

L'intérêt de Halo : The Master Chief Collection va toutefois au-delà de ces simples considérations en matière de gameplay. En effet, cette compilation est singulière par son approche : elle propose une vision particulièrement poreuse de la série. Libre à vous, par exemple, d'enchainer toutes les missions aériennes présentes dans la saga. Les configurations de ce types sont nombreuses et, même sans cela, vous pouvez sélectionner vous-même les missions que vous souhaitez faire parmi les différents épisodes. L'idée est d'autant plus sympathique que chaque mission est débloquée dès le début du jeu, histoire de ne pas obliger les vieux de la vieille à s'infliger une énième fois les quatre campagnes juste pour accéder à cette fonction.

Le mode Forge est de la partie pour Halo 3 et 4, mais aussi pour les cartes remasterisées de Halo 2.

Le multi

Le multi de Halo : The Master Chief Collection est gargantuesque. En plus de vous permettre de faire les missions en coopération (jusqu'à quatre joueurs en local ou en ligne), chaque volet dispose de son pan multijoueur. Ainsi, vous pouvez jouer au mode multijoueur de Combat Evolved, Halo 2 (incluant six cartes remastérisées), Halo 3 et Halo 4. Chaque volet conserve le multijoueur d'antan. Ainsi, le mode Forge est présent pour les cartes mises à neuf dans Halo 2, mais aussi pour Halo 3 et 4 (ce dernier conserve le système contreversé d'atouts). En fin de compte, c'est plus de 90 arènes qui sont présentes. Oui, ça fait peur. Et même le mode cinéma (qui enregistre vos sessions) est de la partie.

"Hé Michel ! On se fait quoi comme menu ?"

Pour qui ?

Halo : The Master Chief Collection est avant tout un cadeau fait aux fans d'Halo. Ces derniers trouveront dans cette compilation une aventure haut de gamme, esthétiquement remaniée pour les préparer au mieux avant l'arrivée du très attendu Halo 5 : Guardians. Évidemment, si vous n'avez jamais fait la série, c'est le moment de la découvrir. Rappelons que cette saga est l'un des derniers bastions du FPS old-school.

Des cinématiques ont été ajoutées (notamment dans Halo 2) et Nightfall propose des scènes coupées.

L'anecdote

En plus des quatre volets principaux de la série, Halo : The Master Chief Collection propose un accès à la Halo Channel. Un peu à l'instar de Halo Waypoint, cette application centralise du contenu annexe. Le plus intrigant d'entre eux est sans aucun doute Halo Nightfall, la série produite par Ridley Scott. Se déroulant entre Halo 4 et le futur Halo 5 : Guardians, celle-ci nous fait suivre l'aventure du capitaine Locke avant qu'il ne devienne Spartan (c'est lui qui est présent sur la jaquette de Guardians). Malgré un certain manque d'audace dans la mise en scène, Nightfall reste un bonus de premier choix, humanisant l'univers d'Halo et bénéficiant d'une esthétique assez bluffante pour un coup d'essai (et qui n'est pas sans rappeler Prometheus). Dommage que le scénario ne soit pas plus ambitieux, et que les épisodes soit si courts (entre 20 et 30 minutes en fonction du chapitre).
Les Plus
  • La refonte de Combat Evolved et Halo 2
  • Une mise à jour esthétique qui homogénéise l'ambiance de la saga
  • La possibilité d'enchainer les missions que vous souhaitez
  • La fluidité
  • Un gameplay qui n'a pas pris de ride
  • Les musiques qui conservent le souffle épique de chaque volet
  • Le multi cinq étoiles
  • Les bonus
Les Moins
  • Même en cherchant bien...