Tipeee

Test | Call of Duty : Le jour de Gloire
31 janv. 2005

Testé par sur
Aussi disponible sur
Call of Duty : Finest Hour

Débutée sur PC l'an dernier, l'épopée du FPS historique Call of Duty débarque maintenant sur consoles avec Call of Duty: Le Jour de Gloire. De la Russie à l'Afrique du Nord, Call of Duty va vous entraîner dans des missions variées rythmées par les explosions d'obus et le sifflement des balles autour de vous. Le challenge est de taille pour Activision : adapter sur consoles un titre à l'ambiance prenante et au gameplay efficace. Pari tenu ? Attrapez votre fusil de guerre pour le savoir !

A l'Est : du nouveau !

Le débarquement à Stalingrad : un grand moment !

Après un passage remarqué sur PC l'an dernier, Call of Duty (CoD) débarque sur consoles dans un épisode qui conserve les mêmes ingrédients que la version PC mais dispose de nouveaux niveaux spécialement créés. Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler de CoD, il s'agit d'un FPS historique qui se déroule pendant la seconde guerre mondiale et vous mettra dans la peau de soldats russes, anglais et américains face aux forces de l'Axe. Le jeu est organisé autour de trois campagnes d'une quinzaine de missions chacune : l'attaque de Stalingrad par les russes, l'avancée des chars américains en Belgique et en France puis l'offensive des forces britanniques en Afrique du Nord. Les petites cinématiques entre les missions font qu'on se prend vite au jeu et on a hâte d'en découdre avec l'envahisseur.

Tous à couvert !

Sacré orage !

Dès votre première mission, le débarquement à Stalingrad, vous êtes plongés dans l'ambiance : ça tire et ça explose de partout pendant que les balles sifflent à vos oreilles. L'environnement graphique et sonore est très impressionnant et réaliste, on pourrait se croire dans un film mais vous n'êtes ici pas un simple spectateur et devez sauvez votre peau face à des soldats allemands particulièrement hostiles. On en prend plein les mirettes et plein les oreilles en baissant la tête lorsqu'un obus éclate à l'écran ! La PS2 est repoussée à ses limites et certains ralentissements peuvent apparaître dans les scènes les plus « explosives », petit détail largement excusé par la qualité du graphisme et le réalisme du jeu. Elément incontournable de l'ambiance, la bande son a été particulièrement soignée, tant dans les effets sonores que pour la musique angoissante qui vient rythmer vos aventures en terrain ennemi. Les explosions, les tirs et les cris sont plus vrais que nature et vous plongent au cœur de la bataille.

Un tour dans mon char ?

Une ville si paisible...

Les niveaux sont assez bien scénarisés et vous devrez remplir des missions de nature diverses : défense d'une usine, prise d'un bunker, espionnage et sabotage... Vous devez suivre les ordres qui vous sont donnés, ce qui fait que la méthode consistant à foncer dans le tas et à réfléchir après ne s'avère pas toujours payante. Si certains reprocheront un certain manque de liberté (il n'y a en général qu'une seule manière de remplir les missions et les maps ne sont pas gigantesques), le scénario donne cependant de l'intérêt au jeu et permet de varier les plaisirs. Ceci d'autant plus que CoD vous met aux commandes d'engins en tout genre (tanks, motos, mitrailleuses, etc.) dans des missions plus orientées arcade. L'attaque de la place Rouge et la prise de l'aéroport de Stalingrad à bord d'un tank sont ainsi de purs moment de défoulement très réussis ! Par contre, il faut reconnaître que ces phases de jeu sont assez "bourrin" (munitions illimitées à bord du tank par exemple) et il faut dégommer tout ce qui bouge : pour la finesse on repassera !

Essaye encore...

Attention chérie, ça va sniper...

La jouabilité est très bonne et la prise en main immédiate. L'aide à la visée (désactivable) et la possibilité de zoomer pour dégommer vos adversaires vous permettent d'utiliser au mieux la quinzaine d'armes mises à votre disposition, du simple fusil à la mitrailleuse en passant par les grenades et le fusil à lunette. Vous pouvez également interagir avec vos coéquipiers en les soignant (quelle générosité !) ou en les couvrant lors d'un assaut (mais c'est pas drôle si ils font tout le boulot !). L'un des seuls reproches qui peut être fait au jeu est sa difficulté mal dosée : certaines missions se réussissent du premier coup tandis que vous buterez sur d'autres niveaux où les check point éloignés (arghhh!) et l'impossibilité de sauvegarder en cours de niveau (re-arghhh!) augmentent artificiellement la durée de vie. Celle-ci est en effet malheureusement un peu courte et une bonne douzaine d'heures suffisent à terminer le jeu, ce qui est assez peu.
Les Plus
  • L'ambiance graphique et sonore très réaliste
  • La très bonne jouabilité
  • L'utilisation de véhicules
  • Sniper l'ennemi !
Les Moins
  • La difficulté de certains passages
  • Les points de sauvegarde trop espacés
  • L'impossibilité de détruire tout le décor
Résultat

Au final, Call of Duty: Le Jour de Gloire est un très bon jeu, très agréable à jouer et présentant un aspect assez défoulant dans certaines missions. Les missions plus "tactiques" apportent de plus un intérêt certain au jeu, bien que certaines d'entre elles soient un poil trop dures. La réalisation générale est très soignée, on voit qu'Activision nous présente ici bien plus qu'un simple adaptation du jeu PC et Call of Duty occupera maintenant aussi une place de choix sur PS2. Un jeu à conseiller donc aux fans de FPS historiques dans la lignée de Medal of Honor ou tout simplement aux joueurs à la recherche d'un jeu à l'ambiance pour le moins... explosive !

Partagez ce test
Tribune libre