Final Fantasy X/X-2 HD Remaster

07 mai 2014
Testé par sur
Disponible sur
4

Retour d'un RPG aux sommets

Au cas où vous en doutiez, Final Fantasy X/ X-2 HD Remaster est bien différent des portages de Square-Enix destinés aux smartphones et PC. Ici, l'éditeur japonais livre la quintessence d'une oeuvre grandiose qui, encore aujourd'hui, suscite l'enthousiasme parmi les fans de la série. Aussi beau et complet que possible, Final Fantasy X mérite toujours autant le détour. Évidemment, la présence de sa suite (disponible via un code PSN fourni avec le jeu) finit de rendre l'achat indispensable.

Longtemps espérée par les fans, il aura fallu attendre 2014 pour voir arriver une refonte de Final Fantasy X. En guise de réconfort, Square-Enix nous livre en prime celle de sa suite, le bien nommé X-2. Mais ce portage est-il vraiment à la hauteur des espérances ? Et qu'en est-il de la mouture Vita ?

L'histoire

Il y aurait quelque chose d'assez ridicule dans le fait d'essayer de résumer Final Fantasy X. À coup sûr, l'histoire de ce jeu mériterait un article dédié si ce n'est un bouquin. En revanche, il convient de rappeler ce qui fait son sel et ce qui l'érige au panthéon des jeux de rôle. Ainsi, les thématiques brassées par le jeu constituent sa principale force. Car derrière l'histoire d'amour entre Tidus et Yuna se cachent des sujets forts : causalité, religion, rapport aux autres et à la famille... Ce sont bien ces différentes pistes (terriblement modernes pour ne pas dire intemporelles) qui rendent cette histoire d'amour si marquante. C'est d'autant plus vrai que le level design marque un tournant dans la série.

Les overdrives sont des attaques spéciales prenant la forme de mini-challenges.

Le principe

En effet, Final Fantasy X a été le premier épisode à être conspué pour sa linéarité. Pourtant, celle-ci était annonciatrice de celle de Final Fantasy XIII, lui aussi basé sur une quête initiatique. Mais cette linéarité a aussi ses avantages en matière de rythme et Square-Enix insuffle un dynamisme incroyable à l'aventure. De même, les couloirs parcourus par les personnages étaient aussi l'occasion de jouer sur les angles de caméra en montrant les paysages. Libéré des contraintes techniques de la PSOne, Final Fantasy X abandonnait la vue "classique" des RPG 32 bits au profit d'une mise en scène plus spectaculaire.

Mais plus que tout cela, le jeu brille surtout par son système de combat toujours aussi séduisant aujourd'hui. Avec ses overdrive (des attaques spéciales interactives), son système de confection d'équipement et sa façon d'inciter le joueur à jouer avec chaque personnage de l'équipe, Final Fantasy X reste un modèle d'équilibre et de divertissement, sublimé par des boss aussi retords que marquants. De même, le sphérier servant à répartir l'expérience glanée était annonciateur de la mouvance actuelle : c'est au joueur de confectionner ses personnages comme il l'entend.

Ah oui, en effet, la HD a du bon...

Pour qui ?

Mais ne vous y trompez pas : la grande interrogation de cette refonte intitulée HD Remaster, c'est de savoir ce qu'elle apporte et à qui elle se destine. Tout d'abord, il s'agit de la version la plus complète du jeu, incluant des quêtes supplémentaires et des boss jusqu'alors réservés au Japon. De même, les fans retrouveront Eternal Charm, une cinématique faisant la transition entre le jeu et sa suite. Côté ergonomie, Final Fantasy X/ X-2 HD Remaster fait aussi carton plein. Mettant à profit l'écran tactile, le titre est plus intuitif que jamais et permet par exemple d'accéder aux potions plus rapidement. Enfin, l'aspect technique est à la hauteur et profite d'un design affiné (les visages des protagonistes) et d'une refonte HD du plus bel effet. Cette version Vita n'a d'ailleurs pas grand chose à envier à son homologue PlayStation 3. Et puis, si jamais vous veniez à vouloir passer d'une version à l'autre (à condition d'acheter les deux), cela est possible grâce à un système de partage de sauvegarde.

S'il ne fait pas office de plat principal, le contreversé X-2 a le mérite d'être présent.

L'anecdote

Pour ceux qui possèdent une PS3 et une PS Vita, nous ne pouvons que leur conseiller de jongler avec les différentes promotions du PlayStation Store. Déjà à prix réduit (une quarantaine d'euros), il devrait être possible d'obtenir les deux versions du jeu pour moins de 60 euros, au gré des offres du PSN. Une bonne nouvelle pour ceux qui envisage de vivre au rythme de Final Fantasy X partout.
Les Plus
  • Un portage irréprochable
  • Une oeuvre intemporelle
  • Une histoire remarquablement écrite
  • Un système de combat dynamique et ingénieux
  • Une bande son toujours aussi marquante
  • Un jeu qui était en avance sur son temps
Les Moins
  • Aucun (au moins c'est clair)