Mario Party Island Tour

11 févr. 2014
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale Hiver 2014
  • Genre Party Game

Multijoueur paradisiaque

Mario Party Island Tour est globalement convaincant. Un constat principalement dû à l'excellence des mini-jeux qu'il propose. Hélas, le manque de contenu à débloquer, l'IA éternellement douteuse de la série ainsi que l'absence de jeu en ligne ternissent un peu le tableau. Heureusement, le mode multi local (avec une cartouche) devrait convaincre les adeptes des soirées conviviales.

Cela faisait longtemps que nous espérions l'arrivée d'un Mario Party sur 3DS, surtout que les jeux orientés multi se font rares ces derniers mois. De ce fait, nous pouvions espérer que Mario Party Island Tour ravive la flamme conviviale qui brule en nous (c'est beau, oui). Un espoir en partie concrétisé.

L'histoire

N'allons pas chercher une histoire palpitante dans un jeu estampillé Mario. En revanche, Mario Party Island Tour propose un mode principal s'apparentant vaguement un mode solo. La Tour de Bowser vous demande de grimper des étages en participant à des mini-jeux (et en affrontant des boss), tout cela dans le but de venir à bout du terrible Bowser. Ni plus intéressant, ni plus ennuyeux que les autres modes solos de la série, La Tour de Bowser à surtout l'avantage de ne pas fonctionner sur le modèle habituel : les mini-jeux s'enchainent sans avoir besoin de parcourir un plateau.

En dehors de La Tour de Bowser, le jeu consiste toujours à parcourir des plateaux de jeux.

Le principe

Pour ce qui est des autres modes, il s'agit des habituels plateaux s'apparentant à des jeux de société, ici parfaitement adaptés au format mobile. Ainsi, ces derniers ont été raccourcis pour permettre des parties rapides. Évidemment, les règles sont les mêmes qu'à l'accoutumé : lancer des dés (ou des cartes) et parcourir des cases dans le but d'attendre un objectif (ligne d'arrivée, total d'étoiles, etc.). Le tout est évidemment agrémenté de mini-jeux, de bonus et de malus. Rien de bien nouveau à l'horizon, mais de quoi passer quelques bonnes soirées entre amis. Un constat d'autant plus juste qu'un effort à été consenti sur les mini-jeux, chacun ou presque étant digne d'intérêt.

Si la 3D est parfois sympa, elle reste anecdotique.

Le multi

Toutefois, Mario Party Island Tour révèle le potentiel de ses mini-jeux à travers son mode multi. Comme d'habitude, le CPU n'est pas à-même de proposer un challenge convenable (et juste) et vos amis seront ici vos meilleurs ennemis. Si le mode en ligne est aux abonnés absents, Nintendo a néanmoins la bonne idée de proposer du jeu local avec une seule cartouche... et sans concession s'il vous plait.

Pour qui ?

Mario Party Island Tour se destine donc à ceux et celles qui ont des amis (ou des personnes avec qui jouer). C'est assurément ce qui est dommage dans l'absence de jeu en ligne : Mario Party Island Tour reste ainsi cantonné à une minorité de joueurs.

C'est pas cette fois qu'on jouera ensemble, mon pote.

L'anecdote

Autre défaut relativement agaçant : le manque de contenu à débloquer. Hormis des sons et musiques quelconques, aucune carotte à se mettre sous la dent. Même le panel de personnage est assez convenu, notamment en comparaison de Mario Kart. C'est pas encore cette année que je jouerai avec mon Bowser. L'absence de classements (notamment pour le contre-la-montre permettant d'enchainer 10 mini-jeux) est également frustrante.
Les Plus
  • Des mini-jeux excellents, qui révèlent leurs potentiels en multi
  • Du multi local avec une cartouche
  • Des plateaux courts, adaptés au format mobile
  • La Tour Bowser, sympa (en particulier les boss)
Les Moins
  • Le CPU et le manque de challenge en solo
  • Pas de mode en ligne
  • Pas assez de contenu bonus à débloquer