New Super Mario Bros. U n'a pas besoin du GamePad pour s'éclater

04 déc. 2012
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 30 novembre 2012
  • Genres Action, Plateformes

Certes, on peut reprocher à New Super Mario Bros. U sa non-utilisation du GamePad, celui-ci ne servant qu'à poser des blocs ici et là en multijoueur (punition assurée pour celui ayant l'objet entre les mains). Pourtant, et quand bien même la recette est connue par cœur, le level design est si brillant que le charme opère une fois de plus. Réservant son nombre de passages mémorables et apportant plus de challenge que les derniers épisodes en date, New Super Mario Bros. U est assez solide pour convaincre les aficionados du plombier ainsi que le grand public. Certes, le jeu exploite plus Miiverse que le GamePad, mais il reste un titre de premier choix si vous achetez la dernière née de Nintendo en ces fêtes de fin d'année. En attendant la concurrence...

New Super Mario Bros. U est avant tout le premier Mario à arriver sur Wii U. Jeu phare du lancement, il est également attendu au tournant pour d'autres raisons, à commencer par le fait que les deux derniers volets, sortis sur 3DS, n'ont pas fait l'unanimité. Verdict.

En HD, certains décors valent quand même le coup d’œil.

Une HD esthétique

Dès les premiers instants, New Super Mario Bros. U nous rappelle qu'il est le premier jeu de la série à tourner en HD. Si la patte graphique reste identique à celle des autres épisodes (c'est-à-dire mignonnette), la définition de l'image surprendra quiconque est adepte du plombier. Bien que le cachet visuel soit relativement simple, quelques passages ce démarquent tout de même du lot. Citons, par exemple, certains niveaux de La Jungle Cassis, très impressionniste dans l'esprit, ou encore certains boss franchement réussis, Bowser en tête. De ce fait, New Super Mario Bros. U est assez tape à l’œil mais n'en fait jamais trop. Finalement, cela va avec l'esprit Nintendo, tout comme le minimalisme de l'histoire et de la mise en scène. Avouons qu'en 2012, cela a le goût du bio. Sur le plan technique, le contrat est donc remplit. Et puis de toute façon, du moment que l'univers est chatoyant... C'est le principal, non ?

Mario peut porter plusieurs costumes, dont le fameux déguisement Tanuki.

Une recette bien appliquée

En ce qui concerne le gameplay, New Super Mario Bros. U reprend le principe de son prédécesseur, à savoir du multijoueur au sein de niveaux bénéficiant d'un level design léché. Ainsi, le titre permet de jouer jusqu'à cinq, l'un des joueurs utilisant alors le GamePad pour poser des blocs et favoriser (ou non) la progression des autres participants. Bordel garanti. Exceptée la fin de l'aventure, nécessitant parfois de bouger la manette ou le GamePad pour déplacer des plateformes, c'est la seule utilisation qui est faite de la tablette Wii U. C'est dommage, certes, mais New Super Mario Bros. U se rattrape à bien des niveaux. Tout d'abord, le multijoueur est parfaitement calibré et promet à coup sûr de bonnes poilades. D'autres part et contrairement aux derniers volets sortis sur 3DS, la difficulté est parfaitement calibrée. Au revoir les vies qui s'accumulent sans que l'on s'en rende compte et bonjour la pression des derniers niveaux. Attention, le jeu reste globalement très accessible, mais disons qu'il propose un challenge plus élevé que dans les épisodes précédemment cités.

En certaines occasion, notamment pour les défis et le multi, vous pouvez jouer avec votre mii.

Besoin d'un service ?

Pour trouver des nouveautés liées à la Wii U, il faut se tourner vers le Miiverse et les fonctionnalités qui en découlent. Ainsi, New Super Mario Bros. U vous donne la possibilité, à certains moments (généralement lorsque vous galérez ou parvenez à réussir un niveau avec brio), de laisser un message qui sera visible par vos amis lorsqu'ils parcourront le jeu. Libre à vous de vous congratuler, de clamer votre amour pour le jeu ou de conseiller vos potes en leur disant de prendre tel ou tel costume. Cet aspect communautaire donne au jeu un côté particulièrement convivial, qui devrait s'accroître à mesure que les mois défilent. Une attente qui ne devrait pas poser trop de problèmes : la récolte des pièces étoiles prolonge une fois de plus une durée de vie pourtant honnête. Et pour les plus gourmands, sachez que quelques modes annexes sont de la partie : défis en tous genres, courses aux pièces ou de rapidité.... le challenge est au rendez-vous et promet quelques tirages de cheveux.
Les Plus
  • Mario en HD
  • Le level design du bonheur
  • Un multi au poil
  • Quelques passages véritablement géniaux (notamment le dernier monde)
  • L'aspect communautaire sympathique
  • Rayman Legends n'est pas encore là
Les Moins
  • L'utilisation du GamePad très décevante
  • Une recette trop bien connue ?