Transformers : La Chute de Cybertron, le jeu à licence de l'été ?

19 sept. 2012
Testé par sur
Disponible sur
3

Transformers : La Chute de Cybertron est un très bon jeu à licence, qui ravira aussi bien les fans de la franchise que les joueurs adeptes d'action. Bien qu'il pâtit de la gourmandise des développeurs, le titre bénéficie d'une ambiance réussie et d'un mode multi particulièrement travaillé. Un excellent choix pour quiconque veut un peu d'action avant les grosses sorties de la fin d'année.

A force de voir tout le monde s'exciter sur les derniers Batman, on en oublierait que d'autres jeux, eux aussi issus de licences prestigieuses, tiennent la route. Ainsi, c'est deux ans après Transformers : La Guerre pour Cybertron qu'arrive sa suite directe : La Chute de Cybertron. Le jeu fait-il aussi bien que son aîné ?

Graphiquement, le jeu s'en sort assez bien malgré quelques textures un peu grossières.

Mieux que les films

Comme dit précédemment, La Chute de Cybertron fait directement suite à son prédécesseur. Vous retrouvez donc les Autobots et les Decepticons alors que la guerre continue de faire rage sur Cybertron. Notre cher Optimus Prime mène les premiers, particulièrement mal au point, tandis que Megatron (suppléé par Starscream) dirige les opposants. Le scénario de ce Transformers brille avant tout par son rythme éclatant. Vous plongeant en pleine action dès les premières secondes, le jeu ne vous laisse aucune minute de répit. Si les "boom boom" et autres bruits mécaniques fatigueront les joueurs les plus gourmands (ceux appréciant finir les jeux d'une traite), la mise en scène exubérante force le respect. Nul doute : La Chute de Cybertron est à ranger aux côtés des Halo et autres Gears of War (dont il reprend le moteur graphique avec plus ou moins de réussite). Côté esthétisme, le jeu se démarque aussi bien du film de Michael Bay que du célèbre dessin animé. Pourtant, le design est assez réaliste pour donner à l'ambiance un ton adulte, et la grandiloquence de la mise en scène ne devrait pas dépayser les adeptes de l'adaptation cinématographique. Que les plus sceptiques se rassurent : grandiloquence ne rime pas forcément avec ridicule, le jeu étant très loin, de ce point de vue, d'un Transformers 2 ou 3.

Ce passage avec Bruticus est plutôt savoureux.

Fall of Duty

Pour ce qui est du gameplay et du mode Campagne, La Chute de Cybertron vous fait alterner entre plusieurs robots afin de varier les plaisirs. Frappes de soutien, attaques chargées, invisibilité, grappin... le jeu vous permet d'utiliser pas mal de capacités spéciales. En plus de ça, il faut ajouter les transformations en bolides terrestres et aériens, ainsi que quelques phases d'infiltration très convenues. Si ces dernières ne sont pas déplaisantes et apportent un peu de diversité, le script des ennemis est bien trop Transformers : à force de vouloir en faire des tonnes, le jeu se perd un peu. Si le scénario est parfaitement intégré à l'action, on regrette que le jeu soit si liberticide, tenant la main au joueur avec des scripts assez rébarbatifs. De ce fait, les missions largement plus bourrines sortent du lot, rappelant les Gears of War et autres Halo, tout comme les missions avec des robots gigantesques, tandis que les moments d'exception scriptés n'en sont plus vraiment (des exceptions).

Le multi est l'occasion de profiter des transformations comme il se doit.

Optimus Multi

L'importance du script et des actions contextuelles est telle que l'absence de transformations se fait durement ressentir au sein de la campagne : un comble pour un jeu Transformers ! Heureusement, le mode en ligne rattrape la donne et reste l'un des gros atouts du titre. C'est ici que les transformations en machine prennent tout leur sens. Signalons la présence de plusieurs classes de personnages et d'un système d'équipement permettant de choisir ses armes. En revanche, la personnalisation visuelle reste assez limitée (bien que ce soit logique, compte tenu de la nécessité d'avoir des factions). En revanche, aucune raison d'être déçu une fois dans le jeu, avec des maps bien pensées, un framerate qui tient la route et des modes de jeux convenus mais suffisamment nombreux pour satisfaire la plupart des joueurs. Enfin, un système d'expérience permet d'évoluer vos classes de personnages et d'acheter de l'équipement. Un point courant de nos jours mais son absence aurait fait grincer des dents. Contrat rempli. Enfin presque, puisqu'on aurait apprécié retrouvé le mode coop' présent dans l'épisode précédent. Dommage.
Les Plus
  • Autant d'action que dans les films de Michael Bay
  • Moins bête que les films de Michael Bay
  • Une bonne volonté évidente
  • Les transformations
  • Les phases d'action bourrines
  • L'ambiance (design et musiques)
  • Le scénario bien intégré à l'action
  • Le multijoueur
Les Moins
  • On se serait passer des phases d'infiltration
  • Trop de script et d'actions contextuelles
  • Correcte techniquement, mais sans plus
  • Il n'y a plus de coop'