Tekken 3D Prime Edition porte bien son nom

24 févr. 2012
Testé par sur
Disponible sur
3

Dans le fond, Tekken 3D Prime Edition est une bonne adaptation des derniers épisodes de la saga. Proposant le panel de personnages de Tekken 6 et ne faisant aucune concession sur le plan du gameplay, le jeu pâtit simplement d'un manque de contenu en solo. De son côté, la technique est plutôt convaincante et profite surtout d'une 3D très réussie. Un bon jeu donc, avant tout conseillé aux fans de la série cherchant un épisode nomade et qui ne possèderaient que la dernière née de Nintendo.

Fleuron des salles d'arcade depuis plus de 15 ans, la série Tekken s'essouffle quelque peu sur consoles. Ainsi, si Tekken 6 bénéficiait d'un contenu conséquent, sa technique assez déplorable (aussi bien en matière de graphisme que d'animation) laissait entrevoir une saga prenant la poussière, loin du rang qu'elle occupait à la fin des années 90 et au début des années 2000. Sortant sur 3DS, Tekken 3D Prime Edition se devait de nous rappeler les grandes heures de la saga, et notamment Tekken Dark : Resurrection, meilleur épisode portable sorti à ce jour.

La modélisation des personnages est convaincante, tout comme la 3D.

La 3D qui prime

Déjà reine des jeux de baston, la 3DS accueille un nouveau venu. Ce Tekken 3D Prime Edition se devait donc d'être à la hauteur de ses concurrents sur le plan technique, qu'il s'agisse de Super Street Fighter IV 3D Edition ou du génialissime Dead or Alive : Dimensions. C'est en partie chose faite. "En partie" car ce Tekken ne brille pas vraiment par la qualité de ses textures, surtout celles des décors. Étirés au possible, les environnements souffrent d'une modélisation assez grossière mais surtout d'un manque de vie trop flagrant. On est donc plus proche des arènes en carton de Super Street Fighter IV 3D Edition que de la grandiloquence du concurrent de Tecmo. En revanche, là où Tekken 3D Prime Edition se rattrape, c'est dans sa 3D plutôt bluffante. Le jeu porte bien son nom et, dès l'interface, vous serez surpris de voir des menus semblant réellement sortir de l'écran. En plein combat, le constat est également réjouissant puisque chaque duel vous donne l'impression de combattre avec deux figurines quasiment vivante. Un sentiment dû à la modélisation des personnages, plutôt convaincante, mais aussi aux environnements qui bien que terriblement vides permettent une 3D particulièrement profonde. Vous comprendrez donc qu'à peine le jeu lancé, ce Tekken 3D Prime Edition fait bonne impression.

On retrouve le gameplay de la série, avec la prédominance des "air combos".

Un gameplay, des personnages et c'est tout

Et heureusement puisque cette mouture de Tekken se contente du minimum syndical en matière de contenu. Ainsi l'expérience solo est assez rébarbative, se limitant à un mode Survie et Combats Rapides. C'est d'autant plus vrai que les Combats Rapides, synonyme de mode Arcade, sont constitués de dix affrontements, ce qui n'est pas très bien adapté au format portable. Les adeptes se rabattront donc sur le multijoueur, aussi bien en ligne qu'en local. Par contre, là où Namco-Bandai n'a pas fait de concession, c'est sûr le gameplay. Reprenant la quarantaine de combattants de Tekken 6, cette 3D Prime Edition peut se targuer d'avoir un panel de personnages plus fourni que la concurrence. Côté jouabilité, le stick arcade de la 3DS fait une fois de plus des merveilles tandis que les boutons paraîtront probablement un chouïa trop petit aux yeux des puristes. A noter que les combattants bénéficient de l'intégralité de leurs coups, et qu'il est possible de configurer des raccourcis sur l'écran tactile. Une option très pratique, surtout pour ceux qui auraient des grandes mains et du mal à appuyer sur certains boutons simultanément, comme pour les chopes par exemple. Enfin, le jeu permet de débloquer plus de 700 cartes à collectionner, aussi bien en terminant des modes de jeu qu'en utilisant les fonctionnalités StreetPass de la console. C'est toujours ça de pris, tout comme le long métrage Tekken Blood Vengance présent dans le jeu.
Les Plus
  • Une 3D plutôt béton
  • De nombreux combattants
  • Pas de concession niveau gameplay
  • L'ergonomie de la 3DS, pas si mauvaise
  • Un système de cartes à collectionner sympathique
  • Un film en 3D à visionner
Les Moins
  • Des décors peu nombreux et bien vides
  • Le contenu solo rachitique
  • Même pas d'histoire pour tous ces personnages