The Gunstringer : un jeu bien ficelé ?

10 oct. 2011
Testé par sur
Disponible sur
3

A défaut d'être le jeu de l'année, la faute à une technique datée et un prix de vente un peu trop élevé, The Gunstringer s'avère être une bonne surprise. Profitant d'un gameplay assez simple mais d'une belle diversité de situations, le jeu devrait amuser petits et grands sans trop de mal, surtout que l'ambiance est au rendez-vous. Un bon titre Kinect, même si une sensibilité accrue aurait été la bienvenue.

Sorti de nulle part, The Gunstringer pourrait bien réveillé le fan de western qui sommeil en vous. Vous plaçant dans la peau d'une drôle de marionnette en quête de vengeance, ce titre de Twisted Pixel a en plus la bonne idée d'être dédié à Kinect, l'accessoire encore dispensable de Microsoft.

Parfois, le jeu vous permet d'utiliser des armes telles qu'un fusil à pompe ou même une épée.

Un jeu d'ambiance ?

The Gunstringer, c'est avant tout une ambiance. Le jeu nous conte l'histoire du personnage éponyme en quête de vengeance, et dont les aventures nous sont narrées par une voix-off réussie. Hélas, ce n'est pas facile de lire les sous-titres tout en jouant, le plaisir narratif reste donc réservé à une niche de joueurs. L'ambiance est d'autant plus atypique que le titre bénéficie de musiques sympathiques et d'une mise en scène assez théâtrale, dans tous les sens du terme puisqu'il n'est pas rare d'apercevoir des spectateurs ou des mains humaines jouant avec l'univers du héros. Néanmoins, n'espérez pas voir en The Gunstringer un foudre de guerre graphique. Et pour cause, le jeu est on ne peut plus sommaire sur le plan technique. Les textures sont particulièrement simplistes et, plus embêtant, le framerate et parfois sur la corde raide. Rien d'insurmontable, mais de quoi trouver le jeu un petit peu cher. Car malgré ses airs de jeu Xbox Live Arcade, le titre est tout de même vendu contre une quarantaine d'euros. Avec Fruit Ninja Kinect en bonus, certes, mais quand même...

Les combats contre les boss sont tous très sympas.

Une belle diversité

Heureusement, derrière la technique se cache un gameplay... et même du plaisir. Tout d'abord, le système de jeu est cohérent avec l'emploi de Kinect. Ainsi, vous manipulez le Gunstringer telle une marionnette, en déplaçant votre main gauche sur un rail ou en la soulevant pour faire sauter votre personnage, le tout en toute simplicité. Pour tirer, c'est votre main droit qu'il vous faut utiliser : vous visez en bougeant votre mimine et tirez en simulant un coup de feu. A cela s'ajoute une foule de mouvements annexes, tous très simples et qui apportent une belle diversité au gameplay. A vrai dire, les mécaniques de jeu sont nombreuses et il n'est pas rare d'avoir à simplement faire sauter le Gunstringer comme dans un jeu de plates-formes, de devoir tirer lors de phases de shoot se déroulant à couvert ou non, ou encore de devoir affronter des boss tous assez originaux sur le plan ludique. Une jouabilité bien adaptée donc, même si on aurait apprécié de pouvoir ajuster la sensibilité du capteur, peut-être un peu lent lors de certains passages. Si le jeu paraît un peu cher pour sa technique faiblarde, il bénéficie en revanche d'une belle durée de vie. Comptez une vingtaine de niveaux et une bonne grosse après-midi pour en faire le tour, ce qui pour un jeu de tir sur rail se révèle être honorable.
Les Plus
  • L'ambiance sympa
  • Une certain sens de la narration et de l'humour
  • Plutôt bien adapté à Kinect
  • Des musiques agréables
Les Moins
  • Ce n'est pas beau
  • C'est un peu cher
  • Une option permettant de régler la sensibilité aurait été la bienvenue