Punch Out vous met K.O. sans prendre de gants !

23 juin 2009
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Nintendo
  • Sortie initiale 22 mai 2009
  • Genre Sport

La série de boxe de Nintendo est transcendée avec cette mouture Wii. Dotée d'un gameplay net et sans bavure et parée d'une réalisation de toute beauté, elle devrait combler les nostalgiques de la saga comme les néophytes. Electronic Arts peut retourner aux vestiaires avec son très bancal FaceBreaker : le maître du jeu de boxe arcade est de retour. Et quel retour !

Plus de vingt ans après son arrivée dans les salles d'arcade, Punch Out refait enfin peau neuve. Après des passages remarqués sur Nes et Super Nes, la licence de boxe de Nintendo arrive sur Wii, de quoi faire plaisir aux trentenaires en mal de titres à l'ancienne. Alors, ce Punch-Out !! Wii, simple remake sans intérêt ou véritable remise au goût du jour ?

On se demande bien de quel pays est originaire ce boxeur...

Vous êtes le Mac

Deux décennies ont beau être passées, le background de la série reste le même. Vous incarnez donc toujours Little Mac, ce jeune pugiliste en herbe venant du Bronx qui va tenter de monter en galon. Avec l'aide de son entraîneur Doc Louis, votre boxeur débutant est amené à affronter une galerie de personnages aussi stéréotypés qu'attachants. Preuve en est Glass Joe, le premier combattant ; un Français vraiment mauvais, comme le veut la tradition de la série (rappelez vous du ridicule Gabby Jay sur SNES). Chaque boxeur a sa séquence de présentation via plusieurs écrans fixes. Naturellement, Glass Joe se balade la baguette à la main devant la Tour Eiffel avant de déguster un croissant. Voilà qui plante le décor : rien n'est à prendre au sérieux ici. Un parti pris que vous retrouvez également dans la patte graphique du titre. Le rendu cartoon est tout simplement de très bon goût, le cel-shading donnant plus de charisme que jamais aux protagonistes.

L'adversaire vous chambre, c'est le bon moment de le frapper pour gagner un Coup Etoile.

Un pur gameplay, NES pas ?

Au-delà d'une forte identité visuelle, ce Punch-Out !! Wii est un modèle de prise en main. En tant que vieil adepte de la série, j'ai évidemment opté pour un gameplay 8 bits, à savoir la wiimote tenue à l'horizontale. Les sensations sont immédiates et il suffit de quelques uppercuts pour retrouver ses marques. Les plus jeunes d'entre vous risquent de jouer via le duo nunchuk/wiimote. Un tandem qui se révèle bien pensé mais qui risque de vous fatiguer physiquement. La compatibilité Wii Balance Board se révèle quant à elle assez anecdotique voire complètement futile. Dans tous les cas, il est appréciable de proposer diverses configurations afin que chacun y trouve son compte. Le gameplay à proprement parler est un bijou de simplicité. Avec les 4 directions, vous frappez soit à la tête soit au bas ventre, esquivez d'un côté ou de l'autre, vous protégez ou enfin vous baissez si besoin est. Des sensations arcade qui se révèlent tout bonnement grisantes, surtout sur un support accueillant des titres d'une facilité déconcertante et donc d'un intérêt limité. Car Punch-Out !! Wii, en dépit de sa maniabilité calibrée pour le grand public, est dur voire très dur. Ce jeu de sport flirte bon avec le jeu musical à bien des égards car il convient de rendre les coups au bon moment sous peine de se voir corriger vite fait bien fait, surtout dans les circuits difficiles. La musicalité des combats intervient fréquemment, chaque pugiliste prononçant un cri ou le nom d'une attaque avant de l'effectuer. A vous alors de réagir au quart de tour et d'esquiver au bon moment de la façon adéquate.

Plus vous amochez votre adversaire, plus les dommages causés transparaissent à l'écran.

Please insert coin

Gameplay arcade oblige, la progression passe nécessairement par l'échec. Une certaine patience est donc requise afin de bien analyser ses erreurs de jugements puis de les corriger. Car plus vous progressez et moins vous avez le droit à l'erreur. C'est peut-être le seul point noir du jeu d'ailleurs. A la fin, et lorsque vous relancez le mode carrière pour défendre votre titre (grosse surprise à la clé...), il s'agit moins d'avoir de bons réflexes que d'apprendre le comportement de vos adversaires par cœur. La durée de vie, revue à la hausse pour l'occasion, joue pas mal là-dessus. Si vous mémorisez rapidement la manière de se comporter des combattants, alors le mode arcade se plie en moins de 2 heures au premier run. Mais si vous bloquez boxeur après boxeur, alors vous n'êtes pas prêt d'arriver à M.Sandman, le treizième et dernier adversaire. La durée de vie est également accrue grâce à des challenges à réaliser contre chaque pugiliste (vaincre sans esquiver...), un peu à la manière d'un Wario Land : The Shake Dimension. Un mode 2 joueurs local fait son entrée avec cette version Wii. Giga Mac essaie pour l'occasion de prendre Little Mac en sandwich lors de combats en écran splitté : sympa l'espace de quelques rounds tout au plus.

Un écran que vous risquez de voir souvent contre M.Sandman...

Simple remake alors ?

Oui et non à vrai dire. Les bases du titre sont reprises à l'identique ; en même temps pourquoi changer quand le gameplay originel demeure parfait ? Les adversaires ont tous des airs de déjà-vu sauf Disco Kid. Enfin, il faut préciser une variante qui a son importance par rapport à la mouture 16 bits : l'utilisation des Coups Etoiles, ces coups spéciaux qui se gagnent en frappant l'adversaire à un moment précis notamment. Sur la SNES vous pouviez engranger jusqu'à trois étoiles pour enchaîner ces coups spéciaux. Sur Wii, vous ne pouvez déclencher qu'un seul coup, sa puissance dépendant du nombre d'étoiles en votre possession. Un coup qui est automatiquement porté au visage ici, tandis que dans Super Punch Out vous pouviez opter pour un coup au ventre. Un constance cependant : il ne faut pas se faire toucher sous peine de perdre votre réserve d'étoiles. Quoi qu'il en soit, Punch-Out !! Wii respire le travail bien fait. Le jeu est bourré de petits détails qui font la différence, comme le fait que chaque boxeur parle la langue liée à sa nationalité. La partie sonore du titre n'a pas été laissée de côté non plus ; vous ressentez réellement l'impact des coups et l'ambiance autour du ring est plutôt enflammée.
Les Plus
  • Une réalisation sublime
  • Un gameplay diablement efficace
  • Une durée de vie revue à la hausse
  • Le choix de la maniabilité
  • L'humour omniprésent
Les Moins
  • Pas assez de nouveaux boxeurs