SEGA Superstars Tennis monte au filet

21 avr. 2008
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur SEGA
  • Développeur Sumo Digital
  • Sortie initiale 28 mars 2008
  • Genre Sport

En terme de contenu, SEGA Superstars Tennis est tout simplement parfait. Les nombreux clins d’œil aux différentes séries de la firme risquent de faire craquer tous les fans. De plus, chaque univers a été parfaitement respecté et les vieux héros ont parfaitement réussi leur passage en 3D sans perdre leur charme. Dommage qu'une jouabilité un peu trop simpliste rende les matchs rapidement ennuyeux. Le mode Superstars relève un peu l’intérêt du jeu en solo avec ses nombreux mini-jeux aux couleurs de SEGA mais SEGA Superstars Tennis est avant tout un jeu parfait pour le multi-joueurs : facile à prendre en main, coloré et amusant.

Parfois, la composition du titre d'un jeu peut en dire long sur son contenu. SEGA Superstars Tennis en est le parfait exemple : des stars et du tennis. Il suffit simplement de prendre les personnages emblématiques de la firme et de leur mettre une raquette en main. Ainsi, pour la toute première fois, Sonic peut affronter Alex Kidd sur un court sorti tout droit de l'univers de Jet Set Radio. Soyez-en sûr, cette petite phrase a certainement émoustillé plus d'un fan de SEGA. Et là est le principe de ce jeu, réveiller le fan qui est en vous !

Le Dr. Eggman est évidemment de la partie.

Le tapis rouge

La brochette de personnages que contient SEGA Superstars Tennis a de quoi faire plaisir à tout le monde. En passant par l'inévitable Sonic, accompagné de toute sa bande, par Beat du fabuleux Jet Set Radio, AiAi de Super Monkey Ball, Amigo du très rythmique Samba de Amigo mais aussi les moins connus car plus anciens, Alex Kidd et Gilius. Il y a donc de quoi satisfaire les fans de la première heure comme les fans de cette génération. Au final, vous ne compterez pas moins de seize personnages dans vos rangs même si la moitié d'entre-deux ne sont pas accessibles d'emblée. Tout ce beau petit monde peut se réunir sur dix courts totalement différents et tirés chacun de leur propre univers. Vous retrouvez ainsi la Green Hill Zone de Sonic, le monde des rêves de NiGHTS, la maison hantée de House of the Dead ou encore la plage paradisiaque d'Outrun, etc. pour un total de dix environnements. Que ce soit les personnages ou les courts, rien n'a été bâclé. Tout est modélisé à la perfection et rien ne semble avoir pris un coup de vieux. Même Alex Kidd, modélisé pour la première fois en 3D, n'a pas perdu de son charme d'antan. La bande son n'est pas non plus en reste car elle est exclusivement composée des musiques originales de tous les titres phares de la firme. SEGA Superstars Tennis est en quelques sortes l'Eden du fanboy.

Malgré de jolis effets, les coups Superstars ne sont pas toujours efficaces.

Le tennis pour tous

Sous ses allures aguicheuses, SEGA Superstars Tennis risque de vite faire déchanter les mordus de la petite balle jaune. La faute à une jouabilité ne se résumant qu’à deux simples touches : une pour couper, l’autre pour lifter. Combiner ces deux touches dans un ordre bien défini, déclenche une amortie ou un lob. Rien de bien folichon et vous finissez toujours par faire galoper votre adversaire de gauche à droite sans établir une véritable tactique. Pour pimenter un peu les affrontements, chaque personnage dispose d’un coup spécial qui se déclenche en passant en mode Superstars. Pour cela, rien de plus simple : en enchaînant les coups et les points gagnant, une étoile se rempli sous votre joueur. La simple pression d’une gâchette lorsque cette étoile est pleine vous passe en Superstars et à chaque touche de balle pendant un court laps de temps, vous effectuez un coup spécial. Placé au bon moment, il peut vraiment s’avérer décisif. Dommage que son efficacité varie d’un héros à l’autre car si chez certain il ne fait que dévier la trajectoire de la balle, chez d’autre, il envoie des bombes inévitables qui vous font, à coup sûr, gagner le point.

Un des nombreux mini-jeux disponibles : des zombies à abattre.

Pas des stars mais des Superstars !

Pour ce qui est des modes de jeux, vous retrouvez les habituels Match rapide, Tournois mais aussi un mode inédit : Le Superstars. Ce dernier met en scène les différents personnages dans leur univers sous forme de mini-jeux ou de matchs. Ainsi, Sonic doit ramasser les Rings le plus rapidement possible, Jet doit réaliser des tags en ramassant les bonnes bombes de peinture puis en envoyant la balle au bon endroit. Le tout étant bien diversifié même si sur le fond le mécanisme de jeu est le même. Vous avez tout de même droit à quelques mini jeux sortant du lot tel qu’abattre des cibles de Virtua Squad. Une nouvelle fois, l’univers de chaque saga est respecté au maximum. C’est en réussissant ces défis que vous débloquez l’armada de bonus que contient le jeu, que ce soit de nouveaux personnages, de nouvelles balles, de nouveaux courts ou de nouvelles musiques. Grâce à ce mode, SEGA Superstars Tennis émerge et fait oublier ces errements de jouabilité. Mais n’ayons pas peur de le dire, en multi-joueurs ces commandes simplifiées sont un vrai plaisir. Le genre de jeu que vous sortez facilement lors des soirées entre amis.
Les Plus
  • Les nombreux bonus à débloquer
  • Les héros parfaitement modélisés
  • Les mini-jeux
  • Les graphismes colorés
  • Parfait pour les soirées entre amis
Les Moins
  • Son côté simpliste
  • Parfois répétitif en solo