Jam sessions pour les boeufs

11 oct. 2007
Testé par sur
Disponible sur
1
  • Éditeur Ubisoft
  • Développeur Plato
  • Sortie initiale Septembre 2007
  • Genre Musical

Au secours ! Voila un concept intéressant jeté aux lions. Gardez votre argent et faites vous prêter une guitare si vous voulez absolument vous y essayer. Pourtant, le simple ajout de quelques mesures disponibles à l'écoute aurait sauvé ce Jam Sessions. Certains diront que ce n'est pas grand chose, mais cela fait toute la différence.

Le bellâtre guitariste qui ne peut s'empêcher d'accaparer toutes les filles vous a toujours énervé ? Vous avez bien raison ! Mais aujourd'hui, le bellâtre, c'est vous. En plus, vous êtes high-tech car c'est la DS à la main que vous les tombez toutes en interprétant les meilleurs morceaux grâce à Jam Sessions. Vous pensez tenir votre revanche ? Pas si sûr...

Donnez la bonne direction et grattez pour lancer vos accords. Simple, non ?

Un accord majeur

Le principe de Jam Sessions est diablement simple et très efficace. Sur l'écran haut de la console sont notés les accords à effectuer. Sur celui du bas se trouve une corde. A vous de la gratter en rythme et de donner la bonne direction à la croix directionnelle pour enchainer les accords. Ce système implique une limitation dommageable : il interdit les solos. En effet, Jam Sessions vous charge de vous occuper de la rythmique, ce qui en soit est déjà complet. Un bref tutorial ajoute sur l'écran du haut les mesures et le sens dans lequel vous devez gratter la corde. Trois morceaux plus tard et vous voila jeté dans le bain. Notez au passage que le jeu autorise la création d'effets pour votre guitare, à ajuster avant chaque morceau. Ou tout simplement préférez l'acoustique pour tenter de jouer la liste impressionnant de chansons qui vient.

Voici la fameuse aide qui disparait malheureusement trop tôt !

Du beau monde

Jam Sessions vous permet de reprendre de talentueux artistes tels que Bob Dylan, Bob Marley, Janis Joplin et beaucoup d'autres. D'autres plus actuels tels que Indochine, Mickey 3D ou Les Négresses Vertes sont également de la partie. Vous n'avez le droit qu'à un titre de chaque chanteur. Parmi la liste des partitions se trouvent aussi des chansons que vous n'avez probablement jamais entendu. C'est là que s'arrête tout net l'intérêt de Jam Sessions. Bien que les premiers couplets des morceaux soient disponibles à l'écoute, il n'en est pas de même pour tous. Alors, que faire pour trouver la rythmique adéquate ? La solution est simple : vous pouvez chercher par vous même la chanson. C'est plutôt fastidieux et malvenu pour un titre qui se veut portable. Même si tout simplement les développeurs ont continué sur la lignée du tutorial, à savoir indiquer à l'écran les mesures et les autres informations qui vous donnent le bon tempo, il est difficile de trouver le bon rythme sans exemple.

Effectivement, de nombreux thèmes sont présents. Ceci n'apporte rien.

Quel flop !

De là découle une plus grosse déception encore. Sans connaitre le rythme, vous enchainez les accords. Ce qui donne au final un grand n'importe-quoi. Peu importe, vous êtes félicité ! Le seul principe de jeu est d'appuyer sur la bonne direction lorsque demandé. Avouez que c'est un peu léger. Vous pouvez vous enregistrer lors de vos sessions. Etant donné la difficulté de composer une mélodie, vous abandonnez bien vite. De tous ces points négatifs viennent fatalement l'ennui. Au final, la bonne idée initiale de Jam Sessions est gâchée par une réalisation médiocre. L'absence de mode multi-joueur et les graphismes ternes ne viennent pas à son secours. Ni même les nombreux thèmes installés et à débloquer. A éviter !
Les Plus
  • Un tutorial sympathique
Les Moins
  • Les graphismes ternes
  • L'absence de guide oral
  • Pas de multi-joueur