FC Manager 2007 : le coaching pour les nuls

06 janv. 2007
Testé par sur
Disponible sur
2
  • Éditeur Codemasters
  • Sortie initiale 28 septembre 2006
  • Genre Sport

S'il manque de profondeur, le jeu de Codemasters tente de se rattraper sur la forme. Pour cela, il propose une représentation des matchs en 3D. Bien que la qualité soit moyenne, un ordinateur avec une bonne carte graphique est nécessaire pour profiter au maximum des détails apportés à l'ensemble. FC Manager 2007 joue à fond la carte de la retransmission télé. Outre son moteur 3D, le jeu propose une chaîne de télé virtuelle, baptisée Football One. Vous pouvez ainsi voir les différents résumés des principaux matchs des championnats européens, regarder des reportages au sein des clubs et écouter les commentaires des journalistes sur votre performance. Bonne idée sur le papier, cette fausse chaîne est un ajout bien inutile et franchement dispensable. Là encore, FC Manager 2007 pêche par une absence totale de profondeur. Sur le terrain, les comportements des joueurs sont grotesques : les défenses sont totalement passives face aux accélérations des attaquants et il n'est pas rare que votre meilleur buteur loupe l'immanquable devant un but vide. L'opposition forme et fond prend tout son sens dans FC Manager 2007. A trop privilégier la forme, le jeu de Codemasters bâcle totalement le fond et ne tient pas sur la durée. Idéal pour les novices, le jeu fera fuir les plus expérimentés, qui lui préfèreront un bon Football Manager.

Anciennement nommé Roger Lemerre : La Sélection des Champions, la série de Codemasters s'est vu rebaptiser FC Manager 07, après l'exil forcé de l'ex-sélectionneur en Tunisie. Pourtant, si le nom change, l'objectif reste le même : concilier à la fois simplicité, accessibilité et simulation. Avec son design attrayant et ses matchs en 3D, le jeu est en totale rupture avec les références plus austères du genre sur PC. Coaching payant ?

Quelle classe, cet entraineur !

Claude Puel virtuel

Contrairement à l'Entraîneur ou à Football Manager, FC Manager 2007 propose un menu plus conviviale et moins "tableau excel". Tout est fait pour attirer l'œil du novice avec un design plus proche d'un site web en flash qu'un jeu de management classique. De plus, FC Manager 2007 mise sur une personnalisation accrue, rappelant au passage son origine console. Avant de commencer la saison, il faut créer son entraîneur et choisir son club. Des outils de création vous permettent de modeler de A à Z votre manager idéal. Plutôt tresse à la Gullit période Chelsea ? Plutôt rasé à la Elie Baup ? Plutôt costard à l'anglaise ou à l'italienne ? Cette personnalisation à outrance est à l'image du jeu : beau, intéressant mais terriblement vide. Si vous prenez un certain plaisir à jouer à la Barbie, vous prendrez vite conscience que la saison débute dans moins d'un mois et que votre club attend toujours ses nouvelles recrues.

Le moteur de recherche est un outil bien pensé.

Petit tour d'Europe des stades

Si vous ne pourrez bien évidemment pas jouer avec tous les championnats mondiaux, FC Manager 2007 propose une sélection des meilleurs ligues européennes. Le jeu de Codemasters n'est certes pas exhaustif mais permet tout de même à chacun de trouver chasuble à son gré. De la Premier League anglaise à la Liga de Honra portugaise (D2) en passant par la Série B italienne, le National français, la Liga espagnole, la Bundesliga allemande, la Premier League écossaise et la Eredivisie hollandaise, tout y est ! Les râleurs peuvent regretter l'absence des ligues sud-américaines et d'autres championnats européens mineurs. Pourtant, s'ils ne sont pas jouables, il reste possible de puiser dans les ressources des petits championnats pour se renforcer. Ainsi les talent scouts iront dénicher un jeune espoir sénégalais bon marché pour mieux le revendre quelques saisons plus tard. FC Manager 2007 se dote d'un moteur de recherche très simple d'utilisation qui permet de trouver un joueur en quelques secondes. S'il faut saluer l'effort consenti pour la base de donnée, de trop nombreux défauts viennent entacher ce tableau trop idéal. Beaucoup de transferts de l'inter-saison n'ont pas été effectués, faussant ainsi les recherches. De plus, aucune licence officielle n'est à signaler, mise à part la Football League anglaise (équivalent de la L2). En dépit d'une forme soignée, la base de donnée manque clairement de profondeur.

Les entraînements se gèrent facilement.

Le management assisté

Désormais, c'est une certitude : FC Manager 2007 est un Football Manager simplifié et vulgarisé. Tout est fait pour rendre chaque interaction facile et accessible au plus grand nombre. L'ergonomie des menus donne une navigation aisée : vous passez du financier au sportif en deux clics et les onglets permettent d'accéder rapidement aux fonctionnalités. Dans un premier temps, FC Manager 2007 semble très complet. Les développeurs ont tenté de multiplier les champs d'action du manager. Côté financier, les mini-Aulas se feront une joie de gérer le sponsoring, les négociations de contrats et la gestion du personnel. Côté sportif, les fils de Sacchi peuvent élaborer des tactiques, programmer les entraînements et s'occuper de la formation des jeunes pousses. Toutes ces possibilités sont facilement maîtrisées après quelques heures de jeu. Les novices n'auront donc aucun mal à gérer les différentes stratégies de leur équipe. Pourtant, l'accessibilité revendiquée comme une force par FC Manager 2007 se transforme rapidement en assistanat. Vous êtes toujours pris par la main et il est impossible de sortir du champ imposé par la machine. La pauvreté des possibilités renforce l'absence de choix concrets mis à la disposition des joueurs. En simplifiant à l'extrême certains mécanismes, Codemasters oublie d'apporter la profondeur nécessaire à tout jeu de management.
Les Plus
  • Ergonomie des menus
  • Base de donnée convaincante
  • Quelques bonnes idées (Football One, gestion des entraînements)
Les Moins
  • Moteur 3D moyen
  • Possibilités limitées
  • IA inexistante
  • Manque de profondeur sur la durée