AND1 Streetball dans la place

02 déc. 2006
Testé par sur
Disponible sur
2

Il y a de tout dans AND1 Streetball, du bon comme du très mauvais. Les décors seront assez variés et plutôt réussis, toujours en rapport avec l'ambiance underground. Mais comme si rien ne pouvait être définitivement parfait dans ce titre, de nombreux bugs d'affichage viennent polluer votre intérêt. Vous verrez même souvent votre joueur trembler dans le vide. Coté sonorisation, rien de particulier à signaler : c'est du très bon travail, réaliste et prenant, les choix musicaux orientés "rap" sont très adaptés au contexte et jamais énervants. Voici un jeu de sport qui pour une fois peu de jouer avec le son. Si vous avez encore le courage de jouer bien entendu... Finalement, ce AND1 Streetball, plein de bonnes idées, se montre d'une réalisation bien inégale. Vous passerez du pire au meilleur, et malheureusement, il faut admettre que c'est une impression de frustration qui se dégage de ce jeu. Difficilement abordable, il se réserve à une élite, et du fait de sa réalisation irrégulière, aux mordus de "Street Basket", qui pourront tout de même s'amuser lors de réunion nocturnes entre amis.

Prêt pour un match ? Venez rejoindre l'élite des basketteurs de l'AND1. Attention, soyez prévenu seuls les plus coriaces tiendront le coup, marquer des points est une chose, être reconnu en est une autre. Beaucoup de chichi pour un résultat décevant certains diront, et ils auront raison... Frustration au rendez-vous avec ce AND1 Streetball.

Certes, il faut avouer que ça impressionne.

Emballage alléchant

Au premier abord, AND1 Streetball est l'un de ces jeux de sport de rue, disposant d'une gestion de réputation, de figures et de coups spéciaux dévastateurs. Novateur, certes. L'ambiance est au rendez vous : vos premiers pas se font de nuit, au panier du quartier, éclairé par les phares de la voiture. Attendez-vous à une attention particulière pour les détails entourant le jeu. C'est dans ce cadre très spécial que vous vous attaquez au didacticiel très complet. Après avoir inculqué au joueur les bases de tir et de passe, il passe à la vitesse supérieur, vous expliquant le principe des I-Moves. Ces derniers font office de coups spéciaux, et permettent de renverser le cours d'une balle. Certains sont très complexes, mais une fois que l'un d'entre eux passe, autant dire que c'est dévastateur. Somme toute, les premiers abords de ce titre sont tout à fait alléchants, un style est mit en place très tôt. Et c'est un style de plus en plus repris ces derniers temps : l'envers du décor des sports undergound.

Tout est dans le style. Parfois le score ne compte pas !

Scénario prometteur

Vous êtes un jeune basketteur venant des cités. Grâce à vos longues heures quotidiennes de jeu, force est de constater que vous êtes talentueux. Ainsi, l'objectif de votre personnage est clair : devenir l'un des basketteurs de l'AND1, une figure emblématique du Basket-Ball de rue. Le mode Histoire vous permet donc de tenter ce parcours fabuleux, aux travers de divers défis et matchs, le jeu s'intensifiera grandement et rapidement. En effet, il est conseillé d'être habitué au genre pour en comprendre la prise en main. Elle est longue et difficile pour un novice, bien qu'un tutoriel soit présent, les mouvements réellement utiles sont souvent inutilisable car impossible à mettre en oeuvre. Cela dit, pour les acharnés, le défi est bien là et il est relativement varié : matchs en deux contre deux, cinq contre cinq, total de point de style à atteindre ou même figures imposés. Le basket vu sous un autre angle, voilà ce que vous propose AND1 Streetball.

Voilà l'un des fameux "brise-chevilles".

Un concept intéressant...

... mais malheureusement pas assez travaillé. Et surtout beaucoup trop inaccessible au joueur occasionnel. Des heures entières d'adaptation sont nécessaires pour commencer à remporter quelque matchs. Le scénario n'est absolument pas progressif car dés le premier défi et le premier match il faudrait maîtriser le jeu à 100%. Une salle d'entraînement est à votre disposition pour travailler vos techniques. Parlons-en de ces I-Moves ! Il en existe 3 niveaux, des simples et courants, aux complexes et dévastateurs. Les premiers sont d'un simplicité extrême, avec un seul stick à orienter. Les suivants doivent être enchaînés avec des combinaisons plus complexes. Finalement, les brises-chevilles, techniques ultimes, sont très difficiles à utiliser car elles sont en fin d'enchaînement. C'est pour celles-ci que vous devrez travailler avec acharnement, puisque c'est la seule catégorie de techniques vraiment rentable sur le terrain. Du fait de leur difficultés, ces mouvements sont finalement beaucoup trop puissants. Dés qu'un de ceux là est lancé, la balle est jouée. L'équilibrage des forces est au final assez mauvais, tout reposant sur un seul élément.
Les Plus
  • Le style particulier
  • L'ambiance
Les Moins
  • Le temps d'adaptation
  • La maniabilité draconienne
  • Les bugs d'affichage