PaRappa The Rapper Remastered

06 mai 2017
Testé par sur
Disponible sur
4

Sign of Happiness

Véritable chef-d'œuvre, œuvre culte d'une génération, PaRappa The Rapper n'a jamais cessé d'être aimé. Icône moderne, bouleversant personnage, c'est avec un empressement joyeux que vous lancez le jeu, le plaisir dans l'instant comblé. Et ce ne sont pas ses cinématiques restées à l'époque de la PSP qui vous gâcherons la fête.

Au moins dix ans, que le hip-hop ne s'était pas aussi bien porté qu'en ce début d'année 2017. Timing parfait puisque dix ans après sa sortie sur PSP, PaRappa The Rapper revient sur PS4 pour fêter son vingtième anniversaire. En véritable tensiomètre du hip-hop, Parappa débarque plus en forme que jamais.

L'histoire

La belle histoire d'un chien qui cherche à conquérir le cœur d'une fleur. Intemporelle histoire qu'on redécouvre avec tendresse. Parcours initiatique d'un romantique moderne qui accumule les parures de courage pour aborder sa bien-aimée. Chaque tableau sera l'occasion d'un nouvel attribut, emmené par la figure d'un maître. C'est par le chant et la danse qu'ils feront votre formation ; mais pas par n'importe quel ballet, votre discipline se fera au rythme du Hip-hop.

Des cinématiques format PSP.

L'ambiance

Bien avant les inventions stylistiques de MediaMolecules et quatre ans avant Paper Mario, PaRappa The Rapper par le dessin ultra inventif de Rodney Greenblat faisait dans le découpage de grands aplats de couleurs. Aujourd'hui, remastérisé en très haute définition le jeu est superbe, tout brille de mille éclats. D'autant plus que le jeu puisse son univers ultra-référencé chez les rappeurs ensoleillés de De La Soul, entre jazz, fuck, raggae, refrains pop et attitude cool. Il est dommage que les cinématiques, si précieuses à l'ensemble de l'œuvre n'est pas eu la même chance, en l'état elles sont tout simplement gênantes, pas irregardables non plus, rassurez-vous.

Un gameplay nauséeux ? Non.

Le principe

La jouabilité est tellement brute de décoffrage qu'elle s'adapte à toutes les époques, le principe est simple. En haut de l'écran le maître donne la partition, en faisant apparaître une combinaison de touches en rythme avec le flow, d'abord il vous montre ensuite vos faites de même. Voilà, en pratique c'est simple, dans les faits les choses se corsent, puisqu'il faudra s'imprégner du rythme sous peine d'appuyer trop tôt ou trop tard. Le jeu est exigeant, venir à bout des six niveaux vous amènera quelques douleurs. La qualité de la bande-son est simplement culte, tous les morceaux sont si irréprochables que vous ferez par-dessus la difficulté et que vous y reviendrez pour le score.

Les vrais savent.

Pour qui ?

PaRappa The Rapper c'est un moment important dans la culture Hip-hop, sa redécouverte fera beaucoup de bien à une musique qui à tendance à l'assombrissement. Les amoureux de Parappa, eux, auront à cœur de le faire découvrir à leurs proches. Il est peu probable qu'ils aillent au-delà du quatrième stage, mais la délicieuse nostalgie qu'il procure est simplement bouleversante. Un jeu tendresse qui à 20 ans commence à peine à vivre. Du patrimoine à défendre.

Un conseil d'avenir

L'anecdote

Je me suis rendu compte en parlant autour de moi, que joueurs, comme non joueurs connaissaient PaRappa The Rapper. Aucun, n'avait oublié la géniale publicité de l'époque. Régalez-vous.


Les Plus
  • Parappa the Rappeur sur sa PS4 en HD
  • Des musiques divines
  • Des personnages inoubliables
Les Moins
  • Pourquoi les cinématiques n'ont pas été retouchés ?