Skylanders Imaginators

06 déc. 2016
Testé par sur
Disponible sur
3

Un Activision imaginatif ?

Compte tenu de la stagnation de la série, Skylanders Imaginators est une bonne surprise. Activision justifie plutôt bien cet épisode : très beau sur PS4, Imaginators vous laisse surtout libre de créer votre avatar. Seul bémol relativement gênant : la nécessité, encore et toujours, de devoir acheter des figurines spécifiques pour pouvoir jouer à certains niveaux. Après avoir enfin réglé l'un des plus gros soucis de sa licence (le rythme de l'aventure), il serait peut-être temps de donner à Skylanders un côté moins mercantile, même si l'aventure a déjà le mérite d'être longue. En attendant, ce sont les enfants qui sont contents. À l'approche de Noël, c'est déjà bien.

Les années passent et les figurines d'Activision perdurent. Paradoxalement, alors que l'avenir des amiibo de Nintendo restent incertain, et tandis que Disney a récemment mis un terme à l'excellent Disney Infinity. Skylanders se retrouve donc presque l'unique représentant du genre, mais va t-il remporter le gros lot pour autant ?

L'emballage

Si l'histoire d'Imaginators est aussi anecdotique que celles des épisodes précédents, le jeu a pour lui sa plastique. Au fil des ans, Skylanders a pris des airs de vraie série animée. D'ailleurs, il n'est pas surprenant de voir qu'un tel programme est disponible depuis peu sur Netflix. Les couleurs sont éclatantes et le jeu est plus réussi que jamais sur le plan graphique. Dommage qu'Imaginators pâtisse toujours d'un souci de mixage sonore (surtout au début du jeu), les voix des protagonistes étant étonnamment basses lors de certaines cinématiques. Un problème qui était déjà présent dans le volet précédent, que nous avions pourtant testé sur Wii U.

Kaos est toujours le méchant de cet épisode.

Le principe

Côté jeu, Imaginators base encore une fois son principe sur l'utilisation de figurines. Toutefois, l'originalité vient plutôt de cristaux également vendus en magasin. Grâce à ces derniers, vous pouvez créer (définitivement) un héros de A à Z. Son nom, son apparence, son arme, ses attaques, sa voix... le niveau de personnalisation est particulièrement surprenant, en particulier pour un jeu destiné aux plus jeunes.

L'autre intérêt d'une telle fonctionnalité, c'est d'ajouter une énième carotte pour les joueurs, à travers un système de loot à la fois simple et convaincant. Au cours de votre aventure, vous récupérez des coffres qui vous permettent de gagner des pièces d'équipement plus ou moins rares. À vous de modifier votre personnage avec les éléments récoltés, sachant que seule sa classe reste définitive.

Pour le reste, vous restez en terrain connu avec un level design efficace et une belle variété lors des phases de gameplay. En effet, le jeu propose toujours quelques casse-têtes et mini-jeux amusants, jamais trop durs histoire de convenir aux plus jeunes. Pour les grands, nous vous conseillons de jouer en Expert afin d'accéder à un challenge un peu plus adapté.

Attention, la classe de votre Imaginator est définitive. Et le type dépend de la couleur du crystal.

Le multi

Pour ce qui est du multijoueur, Imaginators poursuit le travail effectué sur SuperChargers avec des courses à plusieurs. Rien de bien neuf mais sachez tout de même que le jeu vous permet d'utiliser vos anciennes figurines/véhicules pour peu que vous les ayez toujours. Encore heureux, surtout que si vous n'en avez pas, vous ne pourrez jouer qu'avec ceux disponibles par défaut.

Les mini-jeux et phases annexes sont nombreux et variés.

Pour qui ?

Comme ses prédécesseurs, Imaginators est avant tout destiné aux plus jeunes. Toutefois, l'aspect RPG dû à la personnalisation des pièces, permet de susciter un peu plus d'intérêt chez les joueurs plus âgés. Un point accentué par la possibilité d'augmenter la vitesse de son personnage, et donc de pouvoir éviter les trajets soporifiques d'autrefois. Ouf !

Enfin, s'il se destine aux plus jeunes, rappelons que Skylanders nécessite un certain investissement. En effet, il est surtout conseillé d'acheter ce jeu si vous n'en avez pas d'autre(s) en vue. Si votre enfant peut se contenter d'un titre pour plusieurs semaines (voire mois), Imaginators est une bonne option et un joli cadeau. S'il est du genre à passer du tout au tout, l'investissement semblera un peu vain.

Pour vous donner un ordre d'idée, les éléments que nous avons testé reviennent à environ 120 euros. Ces derniers comprennent six figurines et quatre cristaux. Malgré cela, certaines fonctionnalités du jeu restent inaccessibles. Très peu d'entre elles, certes, mais il nous semblait tout de même nécessaire de le préciser. Heureusement, l'aventure reste longue et amusante.

La pack Crash Bandicoot (29 €) est une bonne affaire : Crash et Cortex sont intéressants à jouer.

L'anecdote

Parlons tout de même d'un aspect important de la série Skylanders : les figurines. Celles d'Imaginators s'apparentent à une belle évolution. Elles sont globalement imposantes et relativement bien détaillées. Non pas que les figurines d'Activision soient plus belles que celles de la concurrence (celles de feu Disney Infinity ont toujours notre préférence), mais la progression est cette fois-ci assez conséquente pour être soulignée. Que ce soit le design des personnages, la répartition des couleurs, les socles plus esthétiques qu'autrefois ou le niveau de finition général, Imaginators s'en sort plutôt bien à ce niveau. Un constat qui est d'ailleurs symbolisé par les boites des figurines, plus classieuses qu'auparavant puisque s'apparentant à celles des précédentes figurines Eon (plus luxueuses, en quelque sorte).

Le genre de choses qui agace un peu.

L'astuce

Une petite astuce qui s'avère bien pratique. Il vous arrivera parfois de tomber sur un "gong" à faire sonner à l'aide d'un Sensei (les skylanders issus des figurines et non des cristaux). Une fois l'objet frappé, un défi vous demandant d'affronter des ennemis se lance. Parfois corsés, ces défis rapportent un nombre d'XP conséquent. Sachez que vous pouvez utiliser une figurine boostée à fond pour réussir le défi, puis changer de skylanders avant de ramasser l'XP. De quoi faire monter le niveau de certaines figurines rapidement, et sans jouer ou presque. Pratique pour mettre une figurine à niveau vers la fin du jeu.
Les Plus
  • Vraiment beau
  • Un système de progression toujours aussi bien fichu
  • Des mécaniques nombreuses et simples (pour les plus jeunes)
  • Les Imaginators et la possibilité de créer son propre personnage
  • Une personnalisation très poussée
  • Un système de loot addictif
  • Des figurines qui commencent enfin à être belles !
  • Un multi toujours présent
Les Moins
  • La nécessité de devoir acheter des figurines, encore et toujours
  • Un aspect mercantile parfois douteux (les bandes-annonces pour les personnages, etc.)
  • Les monstres de base sont toujours trop lent !
  • Le mixage sonore (parfois)