Metroid Prime : Federation Force

13 sept. 2016
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 2 septembre 2016
  • Genre First Person Shooter

Peut-il fédérer ?

Metroid Prime : Federation Force est probablement la très bonne surprise multijoueur de cette année 2016 sur 3DS. À vrai dire, le titre de Next Level (à qui nous devons le déjà excellent Luigi's Mansion 2) ne se savoure qu'ainsi, laissant assez logiquement de côté les joueurs solitaires. Et tant pis pour eux, car si l'expérience est si réussie, c'est aussi parce qu'elle ne fait pas de concession à ce niveau, et parce que le level design a été pensé pour plusieurs joueurs. Soulignons tout de même que le jeu de Blast Ball reste jouable via le mode Téléchargement (et donc avec une seule cartouche). Comme quoi, ils pensent à tout chez Nintendo.

Décrié depuis son annonce pour son style graphique et parce que tout le monde espérait un "vrai" épisode de Metroid Prime, Federation Force arrive enfin, alors que la 3DS semble plus que jamais faire son baroud d'honneur. La portable de Nintendo dispose t-elle ici de son premier bon FPS ?

L'histoire

Metroid Prime : Federation Force possède évidemment un mode Campagne. Si le fil rouge de l'histoire est assez quelconque (vous enchaînez les découvertes et les missions), quelques clins d'œil à la série principale et à son héroïne sont évidemment présents. Plus pragmatiquement, saluons le dynamisme et l'originalité des objectifs, ainsi que la durée plutôt courte des missions. Un point important compte tenu du fait que Metroid Prime : Federation Force est avant tout un jeu multijoueur, et sur console portable qui plus est. Mais nous reviendrons là-dessus plus tard.

Basée sur des missions, la campagne n'est jamais trop bavarde.

Le principe

Pour ce qui est du gameplay, nous pouvons affirmer que Metroid Prime : Federation Force est un vrai bon FPS pour la console de Nintendo. Le jeu reprend ainsi toutes les mécaniques du genre, des sauts aux pas sur le côté, en passant même par les tirs primaire et secondaire. De plus, il conserve le système de ciblage de Metroid Prime tout en prenant soin de l'adapter à la 3DS. Si vous pouvez verrouiller votre cible à l'aide d'une gâchette, il est aussi possible de viser un point précis à l'aide du gyroscope (sur les 3DS standards) ou du stick-C (sur les New 3DS). Ici, nous préférons cette dernière solution mais le titre peut aussi se jouer avec le système de ciblage habituel.

Très courtes (entre 5 et 20 minutes), les missions vous font affronter quelques salves d'ennemis et vous demandent de résoudre des énigmes ici et là. Pas bien compliqué, Metroid Prime : Federation Force base avant tout son principe sur un système de scoring efficace basé sur les données habituelles (temps, défis annexes, etc.). À vous de cumuler les médailles saluant vos efforts. Notez aussi que la 3D relief sert plutôt bien le gameplay et le système de visée, ce grâce à une perspective au top.

Le système de lock reprend celui de Metroid Prime.

Le multi

Si le système de scoring est si intéressant, c'est parce que Metroid Prime : Federation Force est un jeu multijoueur avant tout. Vous proposant d'arpenter la campagne jusqu'à quatre joueurs (en ligne ou en local), il favorise la coopération en l'agrémentant d'un soupçon de compétition : c'est le joueur ayant le meilleur score qui choisira en premier les mods remportés. Ainsi, il ne lui restera plus qu'à foncer dans le menu personnalisation pour équiper son mécha de bonus en tous genres. D'ailleurs, saluons la classieuse interface du jeu ainsi que son système de message à la fois simple et concis. Pensez à prévenir vos partenaires que vous avez besoin de quelques secondes pour vous préparer.

L'autre pan multijoueur du jeu est le Blast Ball, un sport futuriste se jouant à trois contre trois et vous demandant d'envoyer une balle énergétique dans le but adverse. Tirer sur la balle la fera bouger mais fera aussi tomber un ou plusieurs bonus. Rien de mieux pour prendre l'avantage. De plus, le tir chargé pourra aussi vous aider à vous sortir d'un mauvais pas. Globalement, le mini-jeu est aussi simple qu'amusant et on imagine facilement des tournois se dérouler lors de conventions.

C'est vraiment en multijoueur que le jeu prend toute sa saveur.

Pour qui ?

Si les joueurs possédant une New 3DS ont tout intérêt à jouer au stick-C, Metroid Prime : Federation Force est surtout un très bon FPS qui se destine à tout le monde. D'ailleurs et contrairement à ce qu'aurait pu laisser penser l'accueil froid du jeu, les serveurs sont bondés et vous n'aurez jamais de mal à trouver des joueurs pour vous accompagner lors de vos parties. Un très bon point.

Si les méchas sont simples, les amiibos vous permettent de pimenter le design (enfin un peu).

L'anecdote

Moqué pour son style graphique, Metroid Prime : Federation Force est pourtant assez engageant visuellement. La 3D relief est très réussie et les ambiances sont assez variées pour intéresser le joueur. Plus important encore, la mise en scène est au rendez-vous et les différentes mécaniques - parfois très simples - sont appréciables et ajoutent du spectacle à l'action. Voir des robots atterrir ou se faire extraire par un vaisseau en attendant que chaque joueur appuie sur son interrupteur, voilà des plaisirs simples mais bienvenus.
Les Plus
  • Une campagne parfaitement rythmée
  • Un FPS vraiment jouable sur 3DS
  • Pensé pour la portable de Nintendo
  • Le système d'amélioration, et le mélange entre coopération et compétition
  • Le Blast Ball, un mini jeu vraiment sympathique (et jouable via téléchargement)
  • Une rejouabilité bien présente
  • Une 3D relief qui sert le gameplay
  • Des serveurs bondés
  • L'interface
Les Moins
  • Peu d'intérêt pour les joueurs solitaires
  • Nous préférons quand même la configuration New 3DS