Mobile Suit Gundam Extreme VS-Force

19 sept. 2016
Testé par sur
Disponible sur
3

Une bonne surprise

Mobile Suit Gundam Extreme VS Force est une bonne surprise. Dynamique et jouable, le titre est agréable et se révèle être un beau cadeau pour les fans, surtout que le multijoueur local est pour une fois convaincant. Finalement, il manque juste deux choses à ce Extreme VS Force. Premièrement, une histoire (convaincante) et une mise en scène qui apporteraient du liant aux missions. Ensuite, nous attendons toujours ce jeu Gundam qui retranscrira pleinement la dimension des affrontements aériens. Aussi bon soit-il, il manque encore à cet énième titre de robots une verticalité décente, que l'on avait par exemple entrevue il y a quinze ans dans Zone of the Enders. Reste tout de même un joli cadeau pour les fans, et plus généralement pour les adeptes de jeux japonais/arcades.

Mobile Suit Gundam Extreme VS Force a la bonne idée de troquer les habituels beat'em all de masse contre de l'action en arène (et avec objectifs). Voilà peut-être de quoi renouveler des adaptations qui se faisaient de toute façon de plus en plus rares chez nous.

Le principe

Se servant de son histoire rachitique pour vous faire enchaîner les missions en sélectionnant les méchas de votre choix, Mobile Suit Gundam Extreme VS Force fait la part belle au fan-service. Dans les faits, vous constituez une équipe de Mobile Suits avant chaque mission, et ce en respectant une limite de points définie. À vous de choisir si vous préférez allez au charbon seul (et avoir plus de points de vie) ou à plusieurs.

Une fois dans le feu de l'action, le jeu vous demande généralement de remplir des objectifs pouvant évoluer en cours de route (détruire les ennemis, capturer des bases, abattre un vaisseau ou une cible coriace, etc.). La première réussite d'Extreme VS Force, c'est probablement le fait qu'il soit plutôt bien adapté à la Vita.

Malgré une action dynamique et des mécaniques nombreuses (accélérations, esquives, tirs, coups, système de lock), la jouabilité reste intuitive et le titre n'est jamais trop frustrant. Un constat aussi dû à une idée plutôt ingénieuse : pour donner vos ordres à vos partenaires, une pression sur la gâchette gauche suffit pour faire apparaître une carte et mettre le jeu en pause. À vous d'indiquer les destinations à vos camarades, ou d'utiliser les compétences et attaques spéciales présentes.

Le système d'odres via la carte est très intuitif.

L'emballage

Si les compétences sont souvent salvatrices (restauration de l'armure, amélioration des statistiques, etc.), l'attaque spéciale de votre vaisseau de soutien a pour but de vous impressionner en occasionnant de gros dégâts. Plus généralement, le jeu alterne le bon et le moins bon sur le plan technique. Bien que le titre soit assez vide, les mecchas sont plutôt bien modélisé et les fans ne devraient pas avoir trop de mal à reconnaître leur Mobile Suit favori. Cela tombe bien, puisque pas moins de quarante robots sont de la partie. Surtout, le jeu est étonnamment fluide et ne ralentit jamais.

Les robots sont plutôt bien modélisés.

Le multi

Côté multijoueur, Extreme VS Force a un seul souci : l'absence de mode en ligne. La bonne nouvelle, c'est qu'il inclut tout de même un mode ad-hoc, ce qui implique que le jeu peut tenir sur la longueur si vous avez un ami fan de Gundam (ou non) et qui possède le jeu. Pour ce qui est du gameplay, le titre vous propose de faire des batailles configurables, qu'il s'agisse du coût des équipes ou autre. Un bon point même si un mode en ligne aurait été bienvenu.

Le Gundam Unicorn est évidemment de la partie.

Pour qui ?

Tout d'abord, Extreme VS Force devrait combler les fans de la licence. En effet, difficile de ne pas succomber au dynamisme de l'action, à la dramaturgie des batailles ou à la pléthore de robots disponibles. D'ailleurs, chacun bénéficie d'un descriptif présent dans une galerie. De quoi se remémorer les différents arcs de Gundam. Si quelques joueurs ne connaissant pas la série pourront être mis de côté, d'autres pourraient très bien tomber sous le charme de ce jeu appartenant à un genre très japonais et assez confidentiel chez nous.

Le jeu contient des DLC sortis à l'époque au Japon, notamment le Gundam Barbatos.

L'anecdote

D'ailleurs, cela faisait une dizaine d'années que la France n'avait pas vu arriver un jeu Gundam autre que les Warriors. Autant dire que les fans de cette série (extrêmement populaire au japon mais moins chez nous) ont de quoi être enthousiaste avec la sortie d'un tel jeu.
Les Plus
  • Un principe adapté au format mobile
  • Un gameplay plutôt intuitif
  • Une difficulté bien calibrée
  • La modélisation des Mobile Suits
  • Un multijoueur bienvenu
  • Un contenu conséquent pour les fans
Les Moins
  • Des décors assez (logiquement) vides
  • Très austère dans le déroulement (absence d'une histoire décente, etc.)
  • Pas ou peu de verticalité dans les affrontements