Gal Gun : Double Peace

04 août 2016
Testé par sur
Disponible sur
4

La dose de love

Gal Gun : Double Peace est avant tout un excellent rail-shooter. Derrière les apparences, le jeu multiplie les mécaniques de gameplay et propose un système de jeu hyper complet. Plus que cela, il est généreux et offre une rejouabilité qui ferait rougir de nombreux titres. Ajoutez à cela une ambiance très kawai et un soupçon de coquineries, et vous obtenez probablement l'un des jeux de l'été. Cela tombe bien puisque le titre est aussi disponible sur PlayStation Vita. Elle est pas belle la vie ?

Voir Gal Gun : Double Peace débarquer chez nous est une surprise. En effet, il s'agit d'un jeu au principe un peu sulfureux, et qui aurait vite fait d'en faire grincer des dents à certains. Explications.

L'histoire

L'histoire de Gal Gun : Double Peace sert pleinement son principe. Alors qu'une ange jouant à cupidon était sur le point de décocher une flèche pour que vous trouviez l'amour, cette dernière voit apparaître une démone. Prise de panique, ce n'est pas une flèche qu'elle tire mais bien trente deux. De quoi vous faire passer une drôle de journée : harcelé par toutes les filles de l'école, vous vous retrouvez à devoir leur envoyer des phéromones pour les calmer. Pendant ce temps, vous devez aussi trouver votre âme-sœur, sans quoi vous risqueriez de passer une bien triste existence. En effet, à partir de demain, vous pourriez également attirer les hommes, voire les animaux...

Gal Gun : Double Peace brille surtout par son ambiance finalement assez bon enfant. Nous retrouvons le côté "japoniais" de ce genre de productions mais, dans le cas présent, vous allez voir que cela sert plutôt bien le propos du jeu. Sachez aussi que le mode Story de Double Peace est aussi bavard que généreux, proposant des embranchements narratifs nécessitant à la fois de faire des choix judicieux et de jouer d'une certaine manière.

Le genre de choix qui auront souvent plus d'importance que vous ne le pensez.

Le principe

La réussite de Gal Gun : Double Peace, c'est probablement de proposer un gameplay très solide en plus de son ambiance atypique. Il s'agit en réalité d'un rail-shooter vous demandant de "tirer" sur les écolières. Pour cela, de nombreux atouts sont à votre disposition. D'abord les tirs normaux et chargés, mais aussi un zoom particulièrement pratique puisque permettant de voir à travers certains décors. Idéal pour viser ces demoiselles cachées, mais surtout pour récolter quelques points ou objets bonus.

La dernière grosse possibilité réside dans un mode Doki-Doki vous permettant de sélectionner jusqu'à trois filles pour vous "occuper d'elles" pendant un court laps de temps. Ainsi, vous devez trouver leurs zones sensibles pour calmer ces dames. Un petit avant-goût d'un système de scoring bien plus intéressant qu'il n'y paraît. S'il faut globalement viser avec précision, il est encore plus approprié de cibler les parties les plus sensibles des filles (tête, buste, hanches ou jambes), ce qui en plus de cumuler les combos vous fera économiser quelques tires et secondes précieux.

Le zoom vous permet de viser mieux, mais aussi de remarquer certains items bonus.

Pour qui ?

Gal Gun : Double Peace est destiné aux joueurs aimant les jeux japonais atypiques. C'est un jeu dont l'ambiance est quasiment unique sur le marché. Plus que cela, Gal Gun : Double Peace est aussi un titre étonnamment généreux. Entre ses embranchements narratifs, ses trophées et ses modes annexes tels que le mode Score Attack, il peut se targuer de proposer une rejouabilité gargantuesque qui justifie pleinement le prix d'un jeu d'ordinaire élitiste. Les adeptes des rail-shooters peuvent aussi y aller les yeux fermés tant Gal Gun : Double Peace se révèle être ce qui se fait de mieux dans le genre depuis quelques années. Loin d'être compliqué, il propose pourtant une courbe de progression constante et un challenge vraiment relevé pour quiconque souhaite s'améliorer.

Impossible de capturer autre chose que le final des séquences Doki-Doki; Mais nous comprenons.

L'anecdote

Il est amusant de voir que Gal Gun : Double Peace se sert de son ambiance pour atténuer son côté subversif. C'est paradoxal car beaucoup de personnes pourraient être choquées par le principe du jeu : cibler des filles (parfois) en petites culottes. Pourtant, le scénario du jeu (plus mignon qu'il n'y parait et se moquant justement des codes érotiques japonais) atténue le côté "pervers". D'ailleurs, il en va de même pour la direction artistique mignonne ou le fait qu'il s'agisse ici d'écolières. Contrairement aux apparences, le jeu ne montre jamais plus que quelques culottes et le fait qu'il s'agisse de jeunes filles désexualise l'ensemble. Les gamines ne sont jamais vulgaires et n'ont pas de poitrines démesurées. Le titre est donc plutôt "kawai". À noter que l'éditeur n'est pas fou pour autant : il est parfois impossible de capturer les photos de certaines scènes, et en particulier celles issues des mini-jeux. Nous voulions par exemple vous montrer à quoi ressemble les séquences "Doki-Doki" mais le titre empêche toutes captures lors de celles-ci. Dommage pour nous... mais seulement pour nous car nous nous doutons que retrouver des screens dans des histoires lugubres ferait une bien mauvaise publicité à ce jeu beaucoup plus amusant qu'il ne parait.
Les Plus
  • L'ambiance
  • Moins pervers et plus malin qu'il n'y parait
  • Un gameplay excellent
  • Un vrai système de scoring
  • Une rejouabilité énorme
  • Les musiques, très sympas
Les Moins
  • Mignon mais loin d'être magnifique
  • Une version VR (pour le PS move) ou Kinect serait vraiment parfaite