Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016

09 juil. 2016
Testé par sur
Disponible sur
1
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 8 avril 2016
  • Genres Party Game, Sport

L'important, c'est de participer aux ventes

Une note sanction pour une mouture qui peine véritablement à sortir du lot. Tandis que sur 3DS Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio proposait un contenu tout de même conséquent et une progression engageante, la version Wii U s'affranchit de ce qui faisait le sel de cet épisode. Si vous ne possédez que la console de salon de Nintendo, vous pourriez peut-être succomber à cette cuvée 2016. Si vous avez une 3DS ou si vous n'avait rien contre le fait de vous tourner vers les jeux d'hiver, vous pouvez soit lorgner du côté de la version portable, soit sur Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Sotchi 2014. D'ailleurs, il serait bête de faire autrement puisque c'est le meilleur moyen d'accéder à quelques épreuves gratuites...

Quelques semaines après une mouture 3DS relativement convaincante, voici que Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016 débarque sur Wii U. Les deux mascottes arriveront-elles à décrocher une médaille sur console de salon ?

Le principe

Pendant l'ère Wii U, la version de salon de Mario & Sonic restera visiblement celle "du pauvre". Pour preuve, cette mouture abandonne le système de progression du jeu 3DS, qui était sympathique tout en donnant un peu de consistance au solo. Sur Wii U, Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016 est un jeu assez bête, reprenant l'habituelle structure basée sur un HUB dynamique. Ainsi, vous vous retrouvez sur une place de Rio, au bord d'une plage. Sur cette espace exiguë, vous pouvez faire des parties rapides, acheter des objets pour habiller votre mii, accéder à miiverse ou encore au multijoueur et aux tournois olympiques.

Les Jeux Olympiques, justement, se résument à des tournois spécifiques vous rapportant des pièces et des anneaux à dépenser pour acheter des lots tels que des tenues, des chapeaux ou les fameux tampons miiverse - toujours aussi anecdotiques. Dans les faits, la progression est particulièrement basique et peine à mettre en valeur un contenu tout de même rachitique. Car grosso modo, Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016 poursuit une sale manie de la série : celle d'en faire le moins possible. Ainsi, c'est une quinzaine d'épreuves qui s'offrent à vous, qu'il s'agisse de l'habituel 100m, du ping-pong, du BMX ou de sports collectifs hélas particulièrement ratés (foot, volley et rugby à sept).

Là où SEGA fait fort, c'est que malgré le contenu limité du jeu, la firme propose également des contenus additionnels. Et si les premiers d'entre eux sont gratuits pour ceux qui possèdent une sauvegarde de Sotchi 2014, les autres devront une nouvelle fois repasser à la caisse. Autant vous dire qu'au regard de la version au rabais que nous avons ici, nous apprécions assez peu la démarche mercantile de la firme. Surtout qu'un premier pack est prévu dès ce mois de juillet, soit à peine quelques semaines après la sortie de cette version Wii U.

Seulement trois épreuves sont présentes en version "rêve", c'est-à-dire avec des règles spéciales.

Le multi

SEGA conserve également sa politique concernant le multijoueur. De ce fait, Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016 ne dispose toujours pas de mode en ligne. Un point d'autant plus dommageable que le titre - contrairement à la version 3DS ne nécessitant que des consoles et une cartouche - demande toujours autant de périphériques dans lesquelles les parents n'ont pas forcément envie d'investir. À l'heure où le multijoueur en ligne est roi, il est tout de même plus que dommage de voir que la série ne franchit toujours pas ce cap qui justifierait à lui seul l'achat d'un nouvel épisode.

Le multi ne révolutionne en rien la série.

Pour qui ?

Du coup, difficile de dire à qui se destine Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Surtout qu'avec son système de DLC, l'éditeur japonais se tire un peu une balle dans le pied : nous ne saurions que trop vous conseiller Sotchi 2014 si vous ne l'avez pas, vu qu'une sauvegarde de celui-ci vous donnera un peu plus de contenu pour Rio 2016 (si toutefois vous l'achetez par la suite). Si vous possédez une 3DS, procurez-vous plutôt la version idoine du jeu, cette mouture apparaît plus consistante que celle sur Wii U pour l'instant.

Le football et le rugby à sept sont deux des catastrophes de ce volet.

L'anecdote

Seul détail amusant de Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016 sur Wii U : le HUB se sert de miiverse pour donner quelques infos sur les mii croisés, et plus particulièrement sur leurs nationalités. Ainsi, vous pouvez apprendre les spécialités de chaque pays. Et si certains n'ont déjà pas de secret pour vous, pas sûr que vous sachiez quel est la spécialité de l'économie ukrainienne ou de l'Angola. Un esprit bon enfant que n'aurait pas renié Pierre de Coubertin.
Les Plus
  • Quelques épreuves toujours sympathiques
  • Le multi local reste agréable
Les Moins
  • Les balades et le système de progression de la mouture 3DS ont disparu
  • Les sports collectifs, assez catastrophiques
  • Le niveau zéro ou presque de l'évolution
  • Toujours pas de multijoueur en ligne
  • Les défauts inhérents au support (nombre de périphériques nécessaires, etc.)