XIM360

15 sept. 2009
Rédigé par vofou

La passerelle entre votre Xbox360 et votre PC

C’est un sujet tabou, une hérésie pour beaucoup. A coups de « Pourquoi vouloir jouer avec un clavier et une souris à des jeux prévus pour être joués à la manette ? », ou bien de « Qu’ils restent sur PC, s’ils veulent utiliser une souris ! », ou même de « C’est de la triche, ça déséquilibre le Live puisque la manette est moins précise. », les opposants à toute tentative pour s’affranchir de la manette protègent farouchement leur chasse gardée. Leur cible principale ? Le XIM360, un petit appareil qui permet de jouer, entre autres, aux jeux Xbox360 au clavier et à la souris.

Vous venez du monde PC ? Ca vous tente de troquer la manette contre un clavier et une souris ?

Un réel besoin ?

Certaines exclusivités de la Xbox360 par rapport au PC sont il est vrai assez alléchantes : Battlefield : Bad Company (disponible aussi sur PS3), Gears of War 2 ou Halo 3, pour ne citer qu’elles. Il est donc tout à fait légitime pour un joueur PC de se tourner vers la console de Microsoft, et de chercher à recréer autour d’elle un environnement familier en ce qui concerne la maniabilité. Attention, il n'est pas question d'affirmer que tous les joueurs PC ont du mal à apprivoiser une manette. Au contraire, ils sont des millions à être relativement à l’aise contrôleur en mains. A condition toutefois d’avoir passé suffisamment de temps pour l’apprivoiser. Certains vont même d’ailleurs jusqu’à jouer aux FPS du PC avec la manette. Néanmoins, une frange non négligeable de joueurs, qui n’a souvent qu’un temps de jeu hebdomadaire restreint, se voit un peu découragée par l’obstacle incarné par cet ustensile de consoleux. Du moins en ce qui concerne les jeux de tir à la première ou à la troisième personne. Sans compter ceux qui, ne voulant pas faire évoluer leur configuration vieillissante, privilégient la version Xbox360 d’un jeu multiplateforme au détriment de sa version PC, et quittent avec regrets leur souris adorée.

Seul le second câble usb (blanc) permet de différencier le XIM360 d'une manette officielle ordinaire.

Les précurseurs

Le XFPS de XCM a le premier tenté de satisfaire ces accros au couple clavier/souris. Il est très simple à brancher mais nécessite une manette officielle filaire. Malheureusement, le résultat se révèle très inégal selon les jeux utilisés, et globalement décevant. La maniabilité est certes légèrement améliorée mais l’émulation des sticks à la souris n’est pas satisfaisante par rapport à ce que vous pouvez trouver sur PC. Une première version du XIM (Xbox Input Machine) voit alors le jour. Il nécessite cependant un XFPS, une manette filaire, et un PC. Le résultat est grandement amélioré mais le XFPS provoque une certaine latence gênante au niveau des commandes. De là naît le projet XIM 2. Il s’agit de proposer le même résultat que le XIM, mais en éliminant le maillon faible de la chaîne : en l’occurrence le XFPS. Le montage servant à traduire les commandes de la manette est directement incorporé à celle-ci, ce qui fait que le XIM 2, communément appelé XIM360, prend quasiment l’apparence d’un contrôleur officiel ordinaire.

Si votre installation ressemble à celle-ci, le XIM360 est la passerelle idéale.

L'installation

Après déballage du XIM360, vous devez installer le pilote fourni sur un cd, puis brancher les deux câbles usb du XIM360 sur votre PC lorsque la procédure vous le demande. Une fois cette installation effectuée, vous pouvez débrancher le câble usb gris – celui d’origine – et le connecter à votre Xbox360. Par la suite, quand vous voulez utiliser le XIM360, il vous suffit de lancer un exécutable (avec le câble usb blanc connecté au PC et le câble usb gris connecté à la Xbox360) et de vous servir des périphériques branchés sur votre PC. J’ai choisi de tester deux utilisations possibles du XIM360, d’abord en tant qu’interface pour profiter des FPS ou TPS avec le clavier et la souris, puis en tant qu’interface pour jouer avec une manette autre que la manette Microsoft officielle. Le test a été réalisé sur un Dell Dimension 9200 sous Windows Seven RC 64 bits, avec un clavier Dell standard, un clavier de jeu Cyber Snipa, une souris Logitech MX518, une manette de Playstation 1 muni d’un adaptateur usb, et un FightPad Madcatz Xbox360.

Même dans sa dernière version "Sniper 3.0 Plus", le XFPS (à gauche) est incapable de rivaliser avec le XIM360 (à droite).

Premières impressions

J'ai tout d'abord testé Battlefield : Bad Company. En configuration par défaut, le résultat s’avère parfait au niveau des claviers. C'est cependant assez moyen au niveau de la réponse de la souris. Par exemple, des mouvements parasites sont détectés lors de mouvements purement horizontaux. En effet, au lieu d’avoir un mouvement retranscrit parfaitement, de légers soubresauts verticaux (hauts ou bas) apparaissent et modifient le déplacement. Je me rends alors sur le forum officiel afin de trouver un fichier de configuration correspondant à Battlefield : Bad Company. Ceci ne prend guère plus que quelques minutes. C’est d’ailleurs bien là une des grandes forces du XIM360. Il est possible d’avoir un fichier exécutable spécifique à chaque jeu (certains sont installés d’office, comme pour Call of Duty 4 ou Halo 3). Ils sont librement modifiables afin d’adapter la maniabilité à vos habitudes. En utilisant le fichier spécifique à Battlefield : Bad Company le résultat est vraiment très satisfaisant. Les mouvements à la souris se rapprochent fortement de ce que peut proposer le PC, sans pour autant parvenir à parfaitement l’égaler tout de même.

Il est vraiment possible de configurer n'importe quelle commande grâce à l'utilitaire intégré.

Le test se poursuit

Deuxième candidat : Gears of War 2. Là encore, un fichier spécifique trouvé sur le forum officiel fait merveille. La maniabilité est instinctive mais n’égale toujours pas celle du PC. Pour donner un ordre d’idée de la différence, c’est un peu, pour un joueur PC, comme passer d’une excellente souris à une souris basique. C’est correct, mais il manque un petit quelque chose. Néanmoins, c’est pour ma part infiniment plus agréable que la manette Xbox360. La précision et la rapidité d’exécution sont vraiment incomparables. Dernier candidat : Wolfenstein. Curieusement, l’exécutable spécifique à ce jeu ne me satisfait pas pleinement, et c’est avec le fichier légèrement modifié de Battlefield : Bad Company que j'obtiens les meilleures sensations. J'ai ensuite entamé la deuxième phase de test en essayant la manette de la première Playstation. Elle est parfaitement reconnue, mais il faut bien veiller à basculer le stick gauche sur « joystick » au lieu de « mouse » dans le fichier de configuration. Par contre le dernier test, un peu tordu il est vrai, n’a pas abouti. Le Fightpad Xbox360, branché sur le PC et non sur la XBox360, n’est pas reconnu par le XIM360.

Le XIM360 ne peut faire office de manette que s'il est connecté au PC, et que l'option de réactivation des sticks est cochée.

Un bon produit, mais un peu cher

Le seul véritable point noir du XIM360 est son prix assez élevé. En vente uniquement sur internet par l’intermédiaire d’eBay, il vous en coûtera autour de 190 $ avec les frais de port, soit un peu moins de 135 €. Le magasin visible sur eBay est d’ailleurs on ne peut plus sérieux : 100 % d’évaluations positives à l’heure où j'écris ces lignes. Le tout assorti d'un emballage à toute épreuve et d'une expédition très rapide. Malgré le coût, le XIM360 vaut réellement l’investissement si vous avez du mal à vous acclimater à la maniabilité avec la manette, ou si vous ne souhaitez tout simplement pas passer par le long apprentissage nécessaire pour dompter le contrôleur de la Xbox360. Cependant, gardez à l’esprit que vous devez être relativement à l’aise avec l’anglais et savoir farfouiller sur les forums dédiés afin de trouver la configuration optimale d’un jeu. Et avoir un PC à proximité (un portable suffit, d’ailleurs). Si vous remplissez toutes ces conditions, nul doute que le XIM360 va vous ravir.