Mardi, c'est le coup de gueule !

11 avr. 2017

Écrit par

Comme chaque mardi, un membre de la rédaction pousse un coup de gueule sur l'actualité du jeu vidéo : l’énième report d'un jeu attendu, la fermeture d'un studio, une annonce d'un jeu qui "sent pas bon". Mais ça peut également être l'occasion pour lui de revenir sur une expérience malheureuse sur un jeu en cours de test, ou même un échange tendu sur la tribune autour d'un sujet particulier. Bref, aujourd'hui, voici le coup de gueule...

La semaine dernière, Microsoft dévoilait les premières informations de sa prochaine console : le Project Scorpio. Si d’un point de vue technique, la console a des arguments à faire valoir, il est dommage qu’aujourd’hui les constructeurs mettent plus en avant la console que les jeux.



Sur cette génération, Microsoft est à la traîne depuis le départ pour différentes raisons (problèmes de communication, absence de jeux, …) mais avait pourtant repris du poil de la bête avec l’arrivée de la Xbox One S. Malheureusement, ce début d’année est catastrophique en terme d’exclusivité. Et l’annulation de Scalebound n’a certainement rien arrangé.

Il est donc clair que le problème ne vient pas de la console mais plutôt de son manque de jeux. Autre exemple : pendant que les joueurs s’émerveillaient devant la beauté des paysages d’Horizon Zero Dawn chez Sony et partaient à la découverte d’Hyrule dans Zelda Breath of the Wild chez Nintendo (deux jeux plus que mémorables), chez Microsoft, on proposait du Halo Wars 2. Un jeu loin d’être mauvais mais également loin d’être au niveau de la concurrence.

Certes, les exclusivités disparaissent de plus en plus. Les consoles se rapprochent des PC en termes d’architecture et réaliser des portages n’a jamais été aussi facile. Sony et Microsoft l’ont bien compris et se livrent une guerre dans la course à la puissance à coup de slogan tel que "la console la plus puissante du marché". Plus puissante, oui, mais jusque quand ?

Avoir la machine la plus puissante ne sert à rien s’il n’y a aucun jeu à faire tourner dessus. Auparavant, jouer sur consoles avait un réel intérêt puisqu’on y retrouvait des expériences uniques. Aujourd’hui, les exclus et les jeux typés console sont de plus en plus rares. De plus, depuis quelques temps, les exclusivités Xbox sont aussi présentes sur le Windows Store (et donc sur PC) alors à quoi bon investir une fois de plus dans une nouvelle machine ?

Le gap entre consoles et PC n'a jamais été aussi minime. Et le principal argument des consoles restent toujours leur simplicité d'installation et d'utilisation. Cependant, je ne pourrai me réjouir de ce rapprochement que lorsqu'il sera aussi facile de développer et de distribuer un jeu sur console que sur PC. Et donc d'avoir un autre catalogue que ce que les constructeurs nous proposent aujourd'hui. Surtout chez Microsoft.

La Scorpio sera une excellente console (PC ?), je n'en doute pas. Mais j’espère réellement que Microsoft annoncera de grosses exclusivités lors du prochain E3. Parce que soyons honnête un instant, jouer à Halo Wars 2 en 4K native : tout le monde s’en tape !