Mercredi, c'est le souvenir !

08 mars 2017

Écrit par

Comme chaque mercredi, un membre de la rédaction vous propose de revenir sur un jeu, un événement, ou même un objet qui a marqué aussi bien son parcours de testeur pour Gamatomic que celui de joueur lambda. Bref, aujourd'hui, voici le souvenir...

Puisque, apparemment, mes deux compères chroniqueurs semblent avoir lancé de manière officieuse une semaine "spéciale Ubisoft", je me vois presque dans l’obligatoire de continuer. D’une part, afin d’éviter les coups de fouet de mon Rédacteur en Chef adoré (NDRC : Ils tomberont tout de même !) mais aussi par question de facilité. En réalité, c’est surtout une bonne excuse pour faire le lien avec le Switchmaine dernière puisque que comme le disait très justement le journaliste de Le Monde, William Audureau, The Legend of Zelda : Breath of the Wild est le meilleur jeu Ubisoft de ces 15 dernières années !




Cette petite boutade n’a pas manqué de faire réagir la Team Premier Degré. Elle a néanmoins le mérite de mettre en avant le fait, il est vrai, que le dernier Zelda montre de nombreuses similitudes avec les jeux Ubisoft de ces dernières années. Escalades de tours, campements d’ennemis, chasse, découpage en zones… Autant d’éléments qui rappellent les derniers Far Cry par exemple.

La première fois que j’ai escaladé une de ces fameuses tours dans Breath of the Wild m’a rappelé mon premier clocher d’église dans le tout premier Assassin's Creed. Même si par la suite le fait d'escalader ces édifices majestueux devient mécanique et ne sert finalement qu’à afficher les (trop) nombreux points d’intérêts sur la carte du jeu, cette toute première fois donne un sentiment de liberté immense. Immense devant ce magnifique panorama qui s’ouvre devant nous avant d’effectuer le, devenu culte, saut de de la foi dans le botte de foin en contre-bas.