Arthur and the Minimoys : petit mais costaud

18 déc. 2005

Écrit par

On sait depuis peu que c'est Atari Interactive qui a obtenu l’exclusivité mondiale de la licence "Athur and the Minimoys", pour le développement, l’édition, et la distribution des jeux vidéo tirés du film d’animation éponyme, actuellement en production et signé par Luc Besson.

Il s'agit là d'une licence non négligeable car le chantier cinématographique entrepris a toutes les raisons de faire parler de lui, avec des statistiques brutes de décoffrage. Bénéficiant du plus gros budget jamais mobilisé pour un film d'animation européen (85 millions de dollars) et d'une distribution assurée dans quarante pays, "Arthur et les Minimoys" verra probablement son succès favorisé par une campagne de lancement atteignant allégrement les 125 millions de dollars. Et pour ceux qui chercheraient encore un supplément d'âme dans ce paysage cinématographique dominé par le culte du chiffre, sachez que Madonna, Snoop Doggy Dog et David Bowie prêteront leurs voix à des personnages ou collaboreront à la bande originale.

C'est donc d'un bébé colossal qu'hérite Atari. On ne sait pas encore comment le studio compte honorer sa tâche, tant les indications sur le gameplay semblent floues dans les déclarations officielles, annonçant simplement que ce dernier devrait reposer sur le travail d'équipe entre Arthur et ses camarades Sélénia et Bétamèche. Combiner avec astuce les aptitudes propres à chacun des trois personnages sera en effet la clé pour sauver de la destruction le monde des Minimoys, ces créatures farfelues qui mesurent à peine plus de deux millimètres de haut.

Le scénario de cette adaptation ne devrait pas vraiment s'éloigner de celui du film, Luc Besson affirmant lui même vouloir "prolonger l'aventure en permettant au joueur de se glisser dans la peau des personnages". Néanmoins, selon Bruno Bonnel, le président d'Atari, la collaboration étroite avec l'équipe du film aurait permis non seulement de "rester extrêmement fidèle au film" mais également de "développer des aventures parallèles spécifiques au jeu qui devraient plaire au public". Signalons que d'après les dires de Besson, ce public s'annonce essentiellement composé d'enfants, auquel le cinéaste souhaite faire découvrir un monde "à la fois merveilleux et excitant".

Arthur and the Minimoys est prévu pour fin 2006 sur PS2, PC, PSP, DS et GBA.