Comment préparer un ragoût de dragon avec Dragonshard

27 nov. 2004

Écrit par fâcheux

Le 4 août 2004, Atari annonçait le développpement d'un jeu de stratégie temps-réel nommé Dragonshard basé sur la prestigieuse licence et sur l'univers de Dungeons & Dragons. Dragonshard nous plongera dans le royaume de Eberron, un monde de magie, en bref, de fantasy. On vous a mitonné une galerie fort bien pourvue pour que vous vous rendiez compte de visu de ce que ça peut donner.

C'est Liquid Entertainment qui se charge de nous développer le bidule, de nous peaufiner l'IA, de nous faire de jolis terrains qui font rêver. Dire que le scénario sera follement original, pour l'instant, serait un peu audacieux. Le thème, de l'aveu même d'Atari, est des plus classiques : il s'agira d'une lutte de pouvoirs pour l'obtention d'un "super-powerful artifact" capable de changer la destinée du monde d'Eberron dans sa globalité. Mazette. Rien que ça. Oui, car en effet, Eberron, au moment où vous commencerez la campagne, est plongé dans un bordel sans nom (appelé par les rôlistes, le chaos) et devinez qui devra ranger tout ce bazar ? Oui, c'est ça, vous-même. 3 factions en combats, des nains, hommes et autres créatures à oreilles pointues en surface, et toute la racaille en dessous : des démons, des monstres en pagaille. Tout ça pour récupérer une vulgaire écaille de dragon. Tout ça pour ça.

L'innovation du soft est à chercher ailleurs, du côté technique bien sûr mais aussi du côté de la tactique elle-même. Plusieurs niveaux de terrains, un arbre de développement et de nombreuses possibilités tactiques. C'est en tout cas, ce qui est prévu sur papier.

Si les Dieux du développement le veulent bien, ce délice sera disponible, pour les gens avec un PC, aux alentours de l'été 2005.