Alexandre le Grand dans une petite boîte

18 nov. 2004

Écrit par UnexpectedGuest

L'annonce a fait l'effet d'une bombe, il paraît que le père d'Alexandre (oui, le Grand, celui qui aurait fait basket s'il avait été à l'école) était Cosaque. La nouvelle a fait grand bruit et l'incrédulité a saisi la communauté des historiens. Ah, le démenti vient de tomber, le stagiaire a merdé sur le communiqué. Il fallait lire "Alexandre est le nouveau jeu des pères de Cossacks". Oui, ça change tout.

Bon, maintenant que la vérité a été rétablie, voici en non-exclusivité mondiale la jaquette d'Alexandre, qui devrait orner tous les étalages de nos crèmeries dès le 25 Novembre.

Avec Alexandre, les furieux de GSC proposent aux mégalos que vous êtes ni plus ni moins que de marcher dans les pas du plus grand conquérant de tous les temps, Bilou compris.

De la Macédoine en passant par l’Egypte, la Perse jusqu’aux Indes, à vous d'essayer d'égaler ses conquêtes ! Pour ça, Alexandre vous proposera quatre campagnes dont une tirée des exploits du grand Alexandre et trois "what if?" historiques.Vous devriez titiller les derniers octets de votre giga de RAM tout neuf grâce aux 40 unités de combat différentes dont 7 spécifiques à chaque civilisation, 3 héros par civilisation pouvant donner, accrochez vous bien, jusqu’à 8000 unités visibles à l’écran et 64 000 sur une carte. Oui, le même stagiaire a dû abuser du Gignolet, c'est clair. À côté, les 30 types de bâtiments par civilisation et les 5 ressources illimitées (nourriture, or, fer, bois et pierre) paraissent banals.

Les musiques du jeu ne sont pas encore connues, mais Gamatomic vous suggère d'y adjoindre en léger fond musical le fameux Alexander the Great d'Iron Maiden, donc les paroles vont plongeront à coup sûr dans l'ambiance, et donc la mélodie devrait tenir votre chère et tendre éveillée en attendant que son Alexandre à elle vienne se reposer à ses côtés, tout auréolé de ses récentes conquêtes.