Hellforces recule pour mieux sauter

06 avr. 2004

Écrit par

Une première fois annoncé pour la fin de l'année (cf. news), Hellforces se voit repoussé au premier trimestre 2005. C'est l'éditeur Russe Buka qui s'occupera du premier projet du studio Orion.

Buka en profite pour nous en apprendre un peu plus sur le scénario - si on peut vraiment parler de scénario - de ce FPS satanique dans lequel un biophysicien parvient à extraire l'âme des corps pour en faire... pas grand chose : c'était simplement pour essayer. Malheureusement pour lui, et heureusement pour le joueur, ces âmes vont vite devenir des zombies très méchants. Pour étayer tout ça, le synopsis parle de monde parallèle, de Baphomet, de Lucifer et d'une secte de gens perturbés.

Une vingtaine de cinématiques, 45 personnages non jouables, 24 types d'armes différents, des lunettes de vision nocturne, un détecteur de mouvement, des décalitres de sang, des tonnes de chairs, un mode multijoueur, voila le programme d'un Hellforces qui a bien raison de s'éloigner dans le temps pour ne pas avoir à affronter trop vite la comparaison avec un certain Painkiller.