Cypher en démo

18 nov. 2003

Écrit par

Cypher : The Sequel of Traitors Gate s'offre une démo et c'est vraiment le cas parce que malgré un aspect visuel agréable et un background historique intéressant, on a l'impression que ce jeu d'action-aventure à la troisième personne n'a rien à nous offrir. La prise en main n'est pas intuitive et les commandes sont on ne peut plus opaques (que ceux qui parviendront à trouver la touche "Action" nous fassent signe).

Après une intro sans vraie saveur (qui copie largement l'introduction de Tomb Raider II), la démo nous balance dans une salle babylonienne où les interactions apparaissent comme très limitées : on ne peut rien y faire... Le charisme tout relatif du héros et ses déplacements laborieux n'arrangent rien. Un rapide tour dans les options nous donne le droit à pas mal d'infos sur les objets présents dans l'inventaire (mais qui ne servent à rien donc) et sur notre mission mais rien sur les commandes du jeu.

Dreamcatcher présente Cypher comme un jeu d’espionnage, avec des phases d’exploration et d’infiltration, qui se place à la limite entre James Bond et Indiana Jones. Manque de bol, la démo sensée mettre en avant tous ces aspects ne laisse rien entrevoir de tout ça.