Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge, tout simplement le meilleur

25 janv. 2013
Testé par sur
Disponible sur
4

Razor's Edge est la meilleure mouture de Ninja Gaiden 3 sortie à ce jour. Si l'intégration des démembrements pouvait laisser croire que Tecmo cédait trop facilement face à ses fans, le contenu supplémentaire ne laisse aucun doute quant à la supériorité de cette version Wii U. Avec deux missions bonus, les personnages d'Ayane et Kasumi et l'intégration des armes habituelles de Ryu, difficile de faire la fine bouche. Un jeu qui convaincra les possesseurs d'une Wii U traversant une petite traversée du désert, mais aussi les fans de la franchise et du jeu d'origine qui peuvent se jeter sur cette version les yeux fermés.

Avec Ninja Gaiden 3, Tecmo avait livré un défouloir aussi réussi qu’accessible. Si le jeu a pu convaincre les joueurs à la recherche d'un exutoire rentre-dedans, les adeptes de la série sont restés sur leur faim. Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge est donc destiné à ces derniers : démembrements en tous genres, difficulté accrue et contenu revu à la hausse... Tecmo compte frapper fort ; surtout que les excellents jeux Wii U se font encore rares.

Les amateurs de gore ne seront pas déçus.

Pourquoi Razor's Edge ? L'histoire commence ainsi...

Que dire sur Ninja Gaiden 3 si ce n'est qu'il s'agissait d'un jeu plein de paradoxes. Aussi simpliste que jouissif, le titre de Tecmo pâtissait d'un scénario abracadabrant malgré quelques thématiques pas forcément idiotes. A vrai dire, c'est ici que réside l'incompréhension entre les développeurs et les fans de la série. Comme Ryu Hayabusa se voyait être frappé par une malédiction lui faisant subir le poids de ses victimes, le jeu devenait moins sanguinolent (mais pas moins brutal). Il y avait une certaine spiritualité qui se dégageait du titre, et ce à travers une intention typiquement japonaise : la lame du héros ne faisait plus qu'un avec celui-ci. On peut dire ce qu'on veut des japonais, quand il s'agit de représenter la psychologie d'un personnage à travers son équipement, ce sont les plus forts. Bien que le scénario de Razor's Edge reste identique à celui de Ninja Gaiden 3, deux missions vous faisant incarner Ayane ont été ajoutées. Dont une à Paris s'il vous plait ! Enfin, notons que cette mouture Wii U semble par moment légèrement plus belle que ses homologues. Dommage que quelques ralentissements demeurent présents, surtout dans les moments les plus intenses.

Il est notamment possible de jouer avec la ravissante Kasumi.

Une version qui se démarque

Pour l'instant exclusive à la Wii U, la version Razor's Edge apporte au titre une toute nouvelle orientation : Ninja Gaiden 3 se tourne désormais vers l'aspect ludique. Un constat qui débute par un contenu grandement revu à la hausse. Bien que certaines étaient déjà disponibles dans le jeu d'origine (via des DLC), les armes sont bien plus nombreuses, tout comme les pouvoirs spéciaux qui, soit dit en passant, sont plus équilibrés (fini le ninpo abusé dès le début du jeu). Plus intéressant : en plus d'Ayane et ses missions, Kasumi est désormais jouable aux côtés de Momiji dans le mode défi. Razor's Edge n'a donc rien à voir avec son frangin en matière de contenu et l'aspect ludique s'en retrouve fortement bouleversé. Pareillement, la rejouabilité est au rendez-vous, en particulier lorsque l'on regarde les styles de combats propres à chaque personnage. Et comme si cela ne suffisait pas, il se dégage toujours du titre cette brutalité si rare pour ne pas dire unique, désormais accompagnée de démembrements pour le moins violents. Âmes sensibles s'abstenir.
Les Plus
  • Les qualités que Ninja Gaiden 3
  • Une brutalité jamais vue jusqu'ici
  • Un contenu enfin à la hauteur
  • Et en plus c'est sur Wii U
Les Moins
  • Un scénario toujours aussi absurde
  • C'est à peine plus beau que la version PS3/360