Epic Mickey 2 s'emmêle un peu les pinceaux

03 déc. 2012
Testé par sur
Disponible sur
3

Epic Mickey : Le Retour des Héros troque un problème contre un autre. A force d'ambition, le titre convainc sans briller. Si l'ambiance reste exquise et l'aventure gargantuesque, dommage que le mode coop soit si brouillon. Globalement, le jeu et ses mécaniques semblent trop complexes, en particulier pour les plus jeunes. Alors que l'ordinateur est d'une aide précieuse en solo, l'action est bien moins lisible à plusieurs. Un problème qui sera sûrement régler pour la version Wii U, le deuxième joueur pouvant vraisemblablement jouer sur le GamePad. Heureusement, Epic Mickey : Le Retour des Héros a surtout le mérite de corriger le plus gros problème de son aîné : ses soucis de caméra. Un bon titre mais un brin décevant.

Bonne surprise de l'année 2010, Epic Mickey n'a pas rencontré le succès escompté. Un constat qui vaut surtout pour les premières semaines puisque, après moult baisses de prix, il semblerait que Disney y est trouvé son compte. La preuve : Le Retour des Héros a finalement vu le jour. Suite presque inespérée, celle-ci apporte son lot de nouveautés.

Les décors contiennent de nombreux clins d'oeil à l'univers Disney.

Epic pas trop les yeux

Cela n'aura échappé à personne : Le Retour des Héros sort sur de nombreux supports. Si le premier volet était exclusif à la Wii, cette suite se décline sur 360 et PS3 (la mouture Wii U arrivera plus tard). Bien que le jeu soit globalement mignon, il brille plus par son esthétique que par ses textures. Sans être moche, Epic Mickey 2 dispose avant tout d'une direction artistique lui permettant de se démarquer du premier volet tout en restant dans la continuité. C'est probablement le tour de force graphique du jeu : vous faire parcourir des environnements totalement inédits dans un univers pourtant bien connu. A ce titre, les décors sont bourrés de référence à la firme de tonton Walt, voire à son créateur lui-même. Cela participe donc à l'ambiance savoureuse du titre, tout comme les musiques et le doublage, absolument irréprochables. Pour s'en convaincre, il suffit de voir les passages avec le Savant Fou, tous chantés à la manière des classiques Disney. Globalement, on peut donc dire que Epic Mickey : Le Retour des Héros remplit son contrat haut la main en terme d'ambiance, mais était-ce à ce niveau où on l'attendait au tournant ?

Oswald ne dispose pas des mêmes mouvements que Mickey. Il peut notamment électrocuté ses ennemis et planer.

Un pinceau électrisant

Ne nous le cachons pas : beaucoup ne retiennent de Epic Mickey que ses gros soucis de caméra. Que ces derniers se rassurent : ils ont quasiment disparu. Mais les modifications liées au gameplay ne s'arrêtent pas là. Ainsi, Mickey et Oswald sont plus que jamais solidaires, l'un n'étant jamais loin pour suppléer l'autre. Vous l'avez compris : bien que le concept reste identique (peindre et dissoudre des éléments pour progresser), Epic Mickey : Le Retour des Héros regorge de mécanismes basés sur la coopération. Alors qu'en solo Oswald prend l'initiative de faire telle ou telle action nécessaire à votre progression, un joueur peut à tout moment prendre son contrôle en appuyant sur Start. Ce qui semble être une bonne idée se révèle être plus chaotique que prévu. L'écran étant splitté (verticalement qui plus est), l'action est assez confuse. Un sentiment d'autant plus frustrant qu'aucune carte n'est présente pour se repérer et que les mécaniques et quelques énigmes sont plus complexes que par le passé. De ce fait, si Owald facilite votre progression en solo, il devient plus compliqué d'avancer sans l'aide de l'ordinateur. A force de vouloir en faire trop, notamment avec son monde pseudo-ouvert, Epic Mickey : Le Retour des Héros s'emmêle un peu les pinceaux. Rien de grave, en particulier si vous comptez découvrir le titre en solo, mais cela se devait d'être souligner pour éviter quelques mésaventures (notamment à ceux désirant acheter le jeu pour son mode coop).
Les Plus
  • L'ambiance
  • Les doublages
  • L'impression d'être dans un volet 1.5 est inexistante
  • Une aventure très longue
  • De nombreux bonus
  • Au revoir les soucis de caméra
Les Moins
  • Une version HD tout juste mignonne
  • Des mécaniques complexes
  • Un mode coop brouillon