Sonic Generations s'emmêle les pattes sur 3DS

08 déc. 2011
Testé par sur
Disponible sur
2
  • Éditeur SEGA
  • Développeur SEGA
  • Sortie initiale 25 novembre 2011
  • Genres Action, Plateformes

Au final, Sonic Generations 3DS est une déception. Non pas qu'il soit le pire Sonic auquel nous ayons joué, mais le titre de SEGA pêche par ses ambitions initiales. En ne se démarquant pas des épisodes de salon et en voulant faire comme les "grands", le jeu en oublie qu'il est sur portable. Ainsi, un design plus chatoyant et mignon, pourquoi pas en 2D, aurait sûrement mieux convenu au titre (surtout que la 3D relief n'apporte strictement rien ici). De même, il aurait peut-être camouflé le concept de base qui s'apparente souvent à jouer deux personnages aux possibilités différentes plutôt qu'à varier réellement l'expérience de jeu. Pas une honte, mais une vraie déception compte tenu des qualités de la version de salon.

Après nous avoir livré un Sonic Generations plus que convaincant sur consoles de salon, SEGA porte les dernières aventures de son hérisson bleu sur portables, et plus précisément sur Nintendo 3DS. Une idée alléchante mais qui, sans passer par quatre chemins, se révèle finalement peu concluante. Explications.

Les rotations de caméra son bien moins nombreuses qu'éspéré.

Une réalisation de retard

Bien que Sonic Generations bénéficie d'une technique plus qu'honnête dans sa version de salon, il va de soi que nous n'attendions pas de cette mouture 3DS qu'elle fasse aussi bien. Toutefois, on aurait aimé qu'elle joue plus le jeu et permette de mieux profiter des possibilités de la console, notamment en ce qui concerne la 3D relief. Car si Sonic Generations profite de niveaux assez speeds et impressionnants sur PlayStation 3 et Xbox 360, ces derniers deviennent un peu plus poussif sur 3DS. Alors que les phases en scrolling horizontal se contentent de superposer bêtement les plans, celles avec Sonic de dos se font extrêmement rares et n'impressionnent guère plus. Textures sommaires, décors assez vides... Même pour ce qui est des couleurs, le jeu se révèle souvent plus criard que son homologue de salon. Au final, Sonic Generations 3DS est un peu fade sur le plan technique, et il est d'ores et déjà difficile de conseiller le jeu aux personnes possédant une PlayStation 3 ou une Xbox 360 (et donc susceptibles d'acheter Sonic Generations sur ces plates-formes).

Chaque zone est constituée d'un niveau pour l'ancien Sonic, d'un autre pour le nouveau et d'un stage spécial.

Trop d'ambition ?

Pourtant, le jeu n'est pas non plus complètement désastreux. Mêlant Sonic ancienne et nouvelle génération, le titre vous propose deux personnages aux caractéristiques distinctes, l'un possédant principalement le spin qui la rendu célèbre tandis que l'autre est plus adepte des glissades et du dash sur les ennemis. Dommage que le titre soit bourré d'interactions assez inutiles, celles-ci donnant de la vitesse au jeu mais rendant l'action quelque peu brouillonne. Sans trop tergiverser, on peut dire que Sonic Generations 3DS est assez représentatif du mal qui a touché le hérisson bleu ces dernières années : à force de vouloir trop en faire, Sonic se perd. C'est d'autant plus vrai que cette version 3DS n'offre pas de sensibles différences entre les deux Sonic, la quasi-omniprésence de caméra de profil donnant l'impression d'un simple petit clivage en matière de gameplay. Malgré cela, et malgré un calibrage assez frustrant de certains passages, le jeu se laisse facilement parcourir. Normal vu que le challenge est relatif et que l'aventure demeure particulièrement courte : trois petites heures en ligne droite. Un durée à laquelle il faut ajouter de nombreux bonus à débloquer, quelques défis, un monde time trial et un multijoueur assez quelconque. Ouf.
Les Plus
  • Un jeu qui se laisse quand même jouer
  • Pas mal d'à-côtés
  • Une durée de vie intrinsèquement courte
Les Moins
  • Une 3D sans intérêt
  • Une technique pas non plus faramineuse
  • L'action brouillonne
  • Une expérience de jeu pas si variée que ça