Sonic Generations : le grand retour du hérisson

15 nov. 2011
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur SEGA
  • Développeur SEGA
  • Sortie initiale 4 novembre 2011
  • Genres Action, Plateformes

Sonic Generations est définitivement l'épisode meltingpot à la hauteur des espérances des joueurs. Mélangeant habilement gameplay classique en 2D et approche moderne en 3D, le titre jouit d'une réalisation colorée de qualité et d'un level design varié. Malgré des soucis de caméra et quelques problèmes de calibrage de gameplay lors des phases en 3D, le jeu redore le blason de SEGA quant à sa mascotte fétiche. Riche en contenu pour celui qui souhaite tout collecter, Sonic Generations est tout simplement un hommage vibrant à la série ayant fait les beaux jours de la Megadrive.

Vingt ans : un anniversaire que beaucoup n'oublient pas. Difficile pour SEGA de ne pas marquer le coup pour sa mascotte, surtout après plusieurs épisodes next gen anecdotiques comme Sonic The Hedgehog, Sonic et le Chevalier Noir ou Sonic and the Secret Rings. Il faut bien avouer que le passage à la 3D pour un jeu de plates-formes n'est jamais un exercice facile. Preuve en est le récent retour en 2D avec Sonic 4 - Episode 1. Sonic Generations tente de satisfaire tout le monde en mixant gameplay 2D à l'ancienne et maniabilité 3D plus moderne. Mariage réussi ou énième pétard mouillé ?

Les niveaux tirés de la Dreamcast sont tout simplement somptueux.

"Fuuuuusion !"

La cinématique d'introduction est un moyen de présenter ce qui vous attend dans cet épisode anniversaire. Tandis que le célèbre mammifère insectivore bleuté profite des joies de la campagne en faisant un pique-nique avec toute sa clique, une forme monstrueuse apparaît via une faille temporelle. L'occasion pour le Sonic actuel doté de parole et d'homing attacks de croiser son homologue du passé, muet, plus petit et possédant un panel de coups forcément plus limité. Voilà un prétexte tout trouvé pour nos deux compères pour combattre cet intrus main dans la main, sans oublier de botter le train du Docteur Eggman, évidemment présent lui aussi.

Difficile d'avoir une vue définissant mieux la notion de vitesse.

Vos poils se hérissent

En tant que jeu hommage, Sonic Generations vous invite à parcourir neuf niveaux issus des ères classique (comme Green Hill tiré de l'épisode fondateur qui, au passage, est inclus dans le jeu), Dreamcast (City Escape notamment, inspiré de Sonic Adventure 2) et enfin moderne (Rooftop Run, présent à la base dans Sonic Unleashed). Chaque niveau à la vue en 2D comporte sa déclinaison en 3D. Vous arrivez à un total relativement honnête de 18 niveaux. Variés, ils permettent au néophyte d'avoir un bon aperçu de la carrière du hérisson tout en faisant plaisir aux fans de la première heure. Les levels classiques se laissent parcourir avec une admiration de tous les instants. D'une part grâce à une réalisation chatoyante qui fait honneur comme il se doit à la saga, et d'autre part via un level design bien calibré qui permet de profiter pleinement des impressions de vitesse chères à la série. De plus, la physique du héros, moins lourde qu'à l'époque, rend l'expérience Sonic oldschool entièrement grisante. Tout aussi agréables à l’œil, les niveaux en 3D bénéficient des mêmes avantages et défauts inhérents aux Sonic actuels. Visuellement aboutis, ils souffrent parfois du côté assisté du gameplay. Ainsi, vous tombez parfois dans un trou faute d'un homing mal calibré qui vous fait rater votre cible. De plus, la caméra pose encore problème lors de passages un peu trop confinés. Quoiqu'il en soit, les transformations bidons sont aux abonnés absents et tant mieux. Exit le loup-garou de Sonic Unleashed donc. Ouf ! Certaines spécialités introduites dans Sonic Colours, comme la foreuse pour percer le décor ou la boule pic pour s'y accrocher, sont quant à elles réutilisées à bon escient.

Toujours aussi périlleux, l'exercice sous-marin est une vraie réussite.

Boutique Manu Chao

Venir à bout du jeu est une chose qui arrive très rapidement ; l'équivalent d'une campagne d'un Modern Warfare pour vous donner un ordre d'idée. Cependant, les missions annexes sont en nombre suffisant pour rallonger la sauce. Défis de vitesse à remporter, sept boss et rivaux à combattre en mode normal puis accessoirement difficile, cinq emblèmes rouges à trouver par lieu : les amateurs du 100% ont de quoi tenir quelque temps. Refaire des niveaux n'est d'ailleurs pas un fardeau car plusieurs chemins sont souvent présents, celui le plus élevé étant bien entendu le plus rapide et donc le plus apte à vous octroyer le recherché rang S. Enfin, il convient de préciser que les points octroyés en fin de niveau sont convertis et vous permettent de faire des emplettes à la boutique Chao. Située tout à gauche de la carte du monde (très classe de par sa sobriété au passage), cette dernière propose de quoi acheter de nouvelles capacités pour Sonic : freinage instantané, repartir avec 10 anneaux après s'être fait toucher, être plus agile sous l'eau...
Les Plus
  • Le mélange des gameplays réussi
  • La patte graphique chatoyante
  • L'ambiance sonore "best of"
  • Les nombreuses missions annexes
  • Les transformations qui servent le level design
  • Sonic original inclus en bonus
Les Moins
  • Encore quelques soucis de caméra et de gameplay en 3D
  • Trop court en ligne droite
  • Dur de lancer un éventuel Sonic 4 : Episode 2 après tout ça...