Super Street Fighter IV 3D Edition fait honneur aux opus de salon

15 avr. 2011
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Capcom
  • Développeur Capcom
  • Sortie initiale 25 mars 2011
  • Genre Combat

Difficile de reprocher quelque chose à Super Street Fighter IV 3D Edition tant cette version reste fidèle aux épisodes de salon. En se servant des fonctions tactiles de la console à bon escient et en optimisant l'aspect communautaire (jeu en ligne, Street Pass, etc.), le titre de Capcom s'en sort admirablement bien. Techniquement, le jeu parvient à retranscrire le style graphique de l'épisode d'origine avec brio, et ce grâce à des personnages très bien modélisés. Pareillement, on apprécie l'apparition d'une vue dynamique qui devrait satisfaire ceux qui veulent privilégier un tant soit peu la 3D au gameplay. Finalement, le seul gros reproche que l'on pourrait faire à ce Super Street Fighter IV 3D Edition, c'est sans aucun doute ses décors en carton rendant les affrontements un tantinet ridicule, ainsi que l'absence des ajouts fait pour la Arcade Edition.

Comme pas mal de gros éditeurs, Capcom y va de sa grosse licence pour accompagner le lancement de la 3DS. Et l'heureux élu n'est autre que Super Street Fighter IV 3D Edition. Un portage de Super Street Fighter IV à emmener partout, plutôt alléchant n'est pas ?

Même sur petit écran, les attaques spéciales sont vraiment impressionnantes.

Techniquement au point

Commençons par ce qui nous intéresse tous, en premier lieu du moins, à savoir l'aspect technique. De ce côté, le jeu s'en sort plutôt bien. Tout d'abord, sachez que Super Street Fighter IV 3D Edition vous propose de jouer en vue normale ou dynamique. Si la première est habituelle pour un jeu de baston 2D, la seconde place la caméra derrière votre combattant, en vue de trois-quarts. Un ajout dont l'intérêt dépend de votre façon d'appréhender le titre. En effet, si la vue normale restera le choix de prédilection des puristes, son équivalent dynamique apporte un effet de profondeur appréciable lorsque vous jouez en 3D. Une 3D qui, justement, est plutôt agréable et impressionnante, en particulier lorsque les personnages exécutent leurs combos spéciaux. Concernant la technique pure, les protagonistes sont bien modélisés et, surprise, très proches de la version de salon. Une impression accentuée lorsque vous jouez en 2D, l'aliasing se faisant alors beaucoup plus discret. Seul ombre à ce joli tableau : les décors en carton. C'est bien simple : aucune animation n'est présente. Animaux immobiles avec la gueule grande ouverte, personnages statiques, effets spéciaux inexistants... Pas de doute, les environnements sont fixes et sans vie, ce qui donne une touche assez ridicule aux affrontements.

Cette version 3DS ne fait aucune concession au niveau du gameplay.

Comme à la maison

Si la partie graphique de Super Street Fighter IV 3D Edition s'en sort très bien, il en va de même pour son gameplay. Jamais jeu de baston n'a été aussi jouable sur console portable. Tout ceci est en grande partie dû au stick de la 3DS, bien conçu et adapté aux jeux nécessitant une telle utilisation. Très souple, celui-ci permet de sortir les combos et autres ultra combos sans peine. Pour les novices, l'écran tactile permet de sortir des coups prédéfinis en toute facilité. Bien que les puristes crieront au scandale, cette option s'avère être assez pratique pour les novices désirant jouer sans se prendre la tête, et ainsi profiter de l'un des meilleurs jeu de lancement de la console. Concernant le cœur du gameplay, Super Street Fighter IV 3D Edition reprend les mêmes mécaniques que les précédentes version. Pas besoin de revenir sur toutes ces subtilités (comme le système de focus), celles-ci étant en tout point identiques. Au final, on a vraiment l'impression que l'éditeur japonais à voulu donner aux fans les sensations qu'ils connaissent déjà, tout en rendant le jeu plus accessible pour d'éventuels novices, peut-être plus présents sur consoles portables.

En terme de contenu, le système de figurines constitue le gros ajout de cette version 3DS.

La Collection, c'est mon dada

Concernant le contenu, l'effort pour ne pas faire de concessions est également à saluer. Avec ses 35 personnages, les modes solos habituels et les différents défis, Super Street Fighter IV 3D Edition peut se targuer d'être au niveau de ses grands frères de salon. Même les fonctionnalités multijoueur ont été conservé, avec du multi en local mais aussi en ligne, et avec tous les filtres adéquats s'il vous plaît. Pour trouver de la nouveauté, il faut se pencher sur l'option Street Pass de la console et sur la collection de figurines à l'effigie des combattants. Au nombre de 500, ces dernières se récupèrent en faisant des combats de figurines automatisés, avec des inconnus que vous croisez dans la rue, ou plus simplement via des échanges ou un système de roulette russe (utilisant des points glanés lors de vos affrontements, les vrais). Inutile de vous dire que, question durée de vie, le titre de Capcom répond sans grand mal à nos attente, promettant de longues heures de fight aux inconditionnels. Un constat qui rassure, surtout qu'en on se souvient des craintes des joueurs à l'annonce de cette version 3DS.
Les Plus
  • Le stick de la console
  • La 3D sympathique
  • La vue dynamique
  • La modélisation des personnages
  • La gestion des coups via l'écran tactile, bien vu pour les novices
  • Aucune concession faite en terme de gameplay ou de contenu
  • Durée de vie conséquente
Les Moins
  • Les décors en carton
  • Ajouts tout de même minimes