Koh Lanta Wii : la sentence est irrévocable

10 janv. 2009
Testé par sur
Disponible sur
1

Koh-Lanta Wii n'est pas seulement honteux sur la plan graphique. C'est aussi une gigantesque farce en terme ludique. Les joueurs acharnés passeront évidemment leurs chemins face à l'absence de challenge. Les joueurs plus occasionnels pourraient eux s'amuser l'espace d'une soirée et encore... La maniabilité brouillonne, la faible durée de vie et le côté répétitif des épreuves risquent de prendre le dessus sur le plaisir de jeu.

Si certaines adaptations de séries télé en jeux vidéo peuvent s'en sortir avec les honneurs comme Lost, il est rarissime de tomber sur une bonne conversion vidéo ludique d'un jeu télévisé. Vous n'avez qu'à essayer Fort Boyard, Questions pour un champion ou bien encore Intervilles pour vous en rendre compte. Autant de jeux vidéo signés Mindscape sans grand intérêt, il faut bien le reconnaître. L'éditeur récidive avec un party game tiré de Koh Lanta qui bénéficie de la présence du présentateur fétiche de l'émission : Denis Brogniart.

Le design des personnages est vraiment affligeant.

Attention, ça pique les yeux

D'abord appelée Expédition Robinson en Suède puis Survivor aux Etats-Unis, la série Koh Lanta sévit depuis 2001 sur les ondes hertziennes françaises. Petit rappel du principe de l'émission : deux tribus de huit candidats chacune doivent survivre sur une île déserte. Les conditions de vie difficiles (les produits d'hygiène sont interdits) sont souvent la cause de l'abandon des candidats. Le gagnant empoche 100 000 euros - 1 million de dollars au Pays de l'Oncle Sam. L'émission française est à chaque fois filmée dans des lieux somptueux comme l'archipel de Bocas del Toro au Panama pour la saison 3 ou l'île des Pins en Nouvelle Calédonie lors de la cinquième saison. Une beauté environnementale que vous ne retrouvez pas une seconde dans cette adaptation sur Wii. Les décors sont plus que sommaires et donnent l'impression d'une réalisation faite à la va vite. La représentation de la forêt et du ciel est tout bonnement immonde. Les personnages sont très mal modélisés. De plus, les problèmes de proportions sont légions, l'animation est à la ramasse et le design global de mauvais goût. Même Denis Brogniart est piètrement modélisé. Certes, sa voix entraînante peut rassurer les fans de la série ; dommage cependant que la synchronisation labiale soit lamentable.

Les épreuves sous marines font partie de celles étant les moins maniables.

Quand maniabilité rime avec médiocrité

Sans grande surprise, Koh-Lanta propose un condensé d'actions basiques à effectuer avec le Nunchuk et la Wiimote. Il vous faut agiter les deux en même temps pour courir, mouliner l'un puis l'autre pour naviguer en pirogue, donner un coup de Wiimote vers le bas pour harponner un poisson... Des actions efficaces sur le papier, même si rien d'original n'est à signaler. Pour les réaliser en revanche, c'est une autre histoire. Car autant certaines épreuves demeurent plutôt jouables comme celle de la pêche dans la rivière, autant la grande majorité d'entre elles s'avère difficile à maîtriser correctement. Sur les 24 épreuves que compte le jeu, seul un quart peut être qualifié de convenable en terme de maniabilité. Le reste est un calvaire. Et ce n'est pas la compatibilité des épreuves d'équilibre avec la Wii Balance Board qui change la donne. Quelque part, le jeu de Mindscape tient plus du survival que du party game. Vous luttez en permanence avec cette maniabilité capricieuse, comptant moins sur vos capacités et réflexes que sur la chance pure et simple. Christelle, la gagnante de l'édition 2008, a beau vous redire avant chaque épreuve comment jouer cette dernière, parfois rien n'y fait. La maniabilité est mauvaise, et même les joueurs les plus jeunes ont vite fait de se désintéresser du jeu tant la notion de plaisir est aux abonnés absents.

Le conseil est malheureusement passif. Vous subissez votre élimination ou choisissez celle de l'équipe adverse.

25 euros l’heure de jeu

A 50 euros le jeu neuf, vous faites le calcul quant à la durée de vie du tire. Oui, vous faites bien le tour des 24 épreuves en deux heures à peine. Difficile de faire plus court donc. Les développeurs auraient dû coller davantage à l'émission pour rallonger la sauce. Car Koh-Lanta ne propose aucune interaction avec les autres membres de votre tribu. Vous enchaînez simplement une épreuve de confort (gagnez-la et vous obtenez un bonus pour la suivante) avec une épreuve d'immunité (la victoire vous donne la possibilité d'éliminer un membre de l'équipe adverse). De quoi crier au scandale pour les fans de la série. Niveau ambiance sonore, les musiques officielles sont de la partie. Malheureusement, la redondance de celles-ci s'avère vite énervante, tout comme les commentaires de Denis Brogniart. Le jeu de Mindscape demeure en fin de compte décevant à bien des égards ; mieux vaut rester sur Mario Party 8, la valeur sûre du party game sur Wii.
Les Plus
  • La présence de Denis Brogniart
Les Moins
  • Le prix plein pot
  • La durée de vie famélique
  • La réalisation d'outre tombe
  • La maniabilité très capricieuse
  • L'aspect répétitif des phases de jeu
  • L'absence d'interaction entre les membres d'une tribu