Warhammer Online, un jeu qui rend marteau

16 oct. 2008
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur GOA
  • Développeur Mythic Entertainment
  • Sortie initiale 18 septembre 2008
  • Genres Massively Multiplayer Online, Rôle

Malgré ses quelques pointes d'originalité, Warhammer Online n'apporte pas une grande révolution au MMO. Difficile au milieu d'un segment de plus en plus concurrentiel. Les développeurs restent toujours dans le droit chemin donc dans un classicisme profond. La tendance actuelle est d'ailleurs la reprise de licence comme, par exemple, Stargate Worlds ou DC Universe Online. Il s'agit a priori de valeurs sûres qui ne nécessitent pas de grosse communication puisque tout le monde connaît leur univers. Tout ça pour dire que Warhammer Online se positionne sur un style de jeu convenu. Mais malgré qu'il reste classique et que l'artisanat ne soit pas abouti, ce MMO apporte une très agréable surprise avec ses Quêtes Publiques et un système RvR très bien pensé. Pour une fois, un système de PvP a un but et ne demande pas seulement de se taper dessus. Bref, Warhammer Online est quand même le digne successeur de Dark Age of Camelot ! Avis aux fans donc.

Vous avez sûrement déjà entendu parler de Warhammer. Peut être pas du jeu de rôle mais plutôt du jeu de figurine créé en 1983 et distribué par Game Workshop. Warhammer Online découle directement du JDR du même nom où chaque joueurs incarnent un personnage. Le plus connu est sûrement le "Nain pourfendeur de Trolls". Il ressemble comme deux gouttes d'eau à celui de la première bande-annonce. Warhammer Online n'est pas un simple RPG. C'est aussi un MMORPG où vous avez la possibilité d'incarner un avatar appartenant à l'un des deux camps qui s'affrontent jusqu'à la mort pour gagner ou garder le contrôle des vastes terres de Warhammer. Mais dans cette aventure, vous n'êtes pas seul puisque vous avez la chance de jouer avec des milliers de joueurs et partager les actes héroïques de vos personnages respectifs.

Faite votre choix !

Engagez-vous !

Avant de créer votre personnage, il faut d'abord choisir son serveur et plutôt dans quelle catégorie de serveur vous souhaitez jouer : normal, RvR (Royaume Vs Royaume) ouvert, Roleplay normal et Roleplay RvR ouvert. Actuellement, la tendance est plus pour les serveurs RvR Ouvert mais cela n'a rien de surprenant car le jeu mise tout sur son système de PvP (Joueur contre Joueur) et surtout RvR. Et évidement, les serveurs désertés sont ceux où le Roleplay est mit en avant. Lorsque votre choix est fait, vous devez choisir votre camp Ordre ou Destruction. Ça semble rester dans le classique, le Bien contre le Mal. Mais en regardant plus en détails, l'Empire n'est pas si cool que ça. Il faut rentrer dans le moule sinon vous êtes exterminés. Pour résumer, une petite expression qui colle très bien avec leur mentalité : "Dans mon jardin, tous les oiseaux chantent juste !". Ensuite, vous avez le choix entre trois races dans chaque camp qui sont ensuite composé de trois ou quatre classes de personnages. Ce qui est agréable pour une fois, c'est que vous avez l'impression d'avoir une classe unique et pas une copie du camp adverse. Vous trouvez tout de même un équivalent chez l'ennemi mais chaque classe propose un petit truc en plus. Par exemple, l'Ingénieur dispose de tourelle pour l'aider au combat. Le Maraudeur peut transformer l'un de ses bras en une arme redoutable... Notez également que les classes sont divisées en quatre catégories (Soigneur, DPS Distance, Tank lourd et DPS Corps à corps). A l'origine, il était prévu une classe de chaque catégorie dans toutes les races mais les développeurs n'ont pas pu terminé leur travail à temps. Il va donc falloir attendre une prochaine extension pour disposer d'un jeu "presque" complet !

Récompense des quêtes publiques.

Des Quêtes d'un nouveau genre

Pour devenir un héros, il faut logiquement accomplir des actes héroïques. Et grâce aux Quêtes, vous allez pouvoir vous forger une expérience. Les Quêtes sont des éléments cruciaux d'un MMORPG. A vue de nez, elles représentent près de 60% de votre temps de jeu. De ce côté-là, Warhammer Online reste classique : aller chercher 25 champignons dans la Forêt du Lutin Borgne ou tuer 10 Goules Putrides... Difficile de trouver un système. Par contre, les développeurs ont eu l'excellente idée de proposer des Quêtes Publiques. Elles sont divisées en plusieurs Phases. Si la première phase peut le plus souvent s'accomplir en solitaire, ce n'est pas le cas des suivantes. Les Quêtes Publiques vous rapportent des points d'influence et vous permettent d'avoir des récompenses selon le Chapitre accomplie. Et lorsque vous avez fini une Quête Publique, vous recevez un sac de récompense si vous avez suffisamment œuvré lors de l'accomplissement de la quête. Il arrive que vous ayez le choix entre plusieurs Quêtes Publiques pour un même Chapitre. Warhammer Online propose deux types de Quêtes Publiques, celle PvE (Joueur contre Environnement) et PvP. Les PvP restent les plus intéressantes car vous êtes en concurrence avec le camp ennemi pour atteindre votre objectif. Par exemple, pour la première phase, chaque camp doit tuer 100 ennemis, puis le premier qui a accompli cet objectif doit occire les trois chefs ennemis pendant que le perdant s'affère à les défendre.

Quand un ennemi est sur vous ... Aie !

Ordre Vs Destruction

Warhammer Online est tourné vers un système RvR. Vous incitant énormément à jouer en groupe. Il y a deux façons de lutter contre le Royaume adverse. Vous pouvez d'abord vous intégrer dans un scénario (une instance). Dans chaque scénario, il faut accomplir des objectifs pour obtenir des points. Le premier camp qui totalise 500 points a gagné. Les scénarios ont une durée maximum de 15 minutes. L'autre façon de lutter contre l'ennemi est la prise de fort ou la capture de drapeaux, accessibles directement sans passer par des instances. Évidemment, ce n'est pas chose aisée de prendre un fort ou un drapeau. Il faut tout d'abord tuer des PNJ et éliminer les joueurs qui se trouvent sur votre chemin. Pour réussir a capturé le fort, il faut tuer le Seigneur mais plein d'obstacle vous y empêche : muraille, garde, huile bouillante, baliste... Lors de la lutte contre un royaume ennemi et selon les actes réalisés, vous recevez des points de renommée. Ils vous permettent de grimper petit à petit dans la hiérarchie de votre race. Votre renommée vous apporte aussi des compétences spéciales : plus de points de vie, des points d'attribut, un bonus aux dégâts contre une race... Pour l'instant, vous pouvez aller jusqu'au niveau 99 mais le chemin est très long avant cette limite. Sauf si vous êtes au chômage et célibataire !

Qui veut mon Larousse en 12 Volumes ?

Ce qu'il ne faut pas oublier ou presque...

Terminons par quelques mots sur le Livre de Connaissance, l'artisanat et le graphisme. Le Livre de Connaissance est un recueil des différentes quêtes accomplies tout au long de vos aventures. Il liste également les créatures tuées et leurs nombres, les titres obtenus et plein d'autres choses... Par contre, Warhammer Online pêche par son artisanat. Malgré la pointe d'originalité avec l'agriculture qui vous donne l'impression de jouer à Nicolas, le Jardinier, il n'y a rien d'intéressant. En plus, vous avez le choix entre quatre compétences de récolte et seulement deux professions d'artisanats. C'est vraiment laborieux. Même pas de Forgerons ! Enfin, un dernier point négatif : les graphismes. Ils ne peuvent clairement pas être un critère de sélection. Comparé à Age of Conan - actuellement le meilleur MMO coté graphique -, Warhammer Online fait pâle figure. Il se rapproche beaucoup de World of Warcraft mais un poil plus beau. En effet, Mythic est obligé d'adopter la même stratégie que Blizzard afin que le jeu passe sur le plus de configuration possible. Cela dit, certaines zones du jeu apparaissent agréables à l'œil mais rien qui coupe vraiment le souffle.
Les Plus
  • L'originalité des Quêtes Publiques
  • Un bon système RvR et PvP
  • Des classes différentes les une des autres
Les Moins
  • L'artisanat pas assez développé
  • Reste classique dans le genre