Faites du sport entre amiis avec Wii Sports

28 déc. 2006
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 8 décembre 2006
  • Genre Sport

Puisque Nintendo a choisi d'imposer Wii Sports au public américain et européen en l’incluant en bundle avec la console, les joueurs sont en droit d’extrapoler quant à l’avenir de la Wii à partir de ce simple jeu. Wii Sports est convivial, immersif et simple. La convivialité du titre vient tout d’abord de l’invasion de vos amis et de votre famille dans le jeu. Pour peu que vous vous soyez amusés à créer les miis de vos proches avant même de tester le jeu, retrouver tout son entourage à l’écran est un véritable choc. Pendant que vous disputez une partie de bowling, votre belle-mère tape la discute avec votre meilleur ami sur le côté, les équipes de base-ball sont constituées de gens que vous connaissez. Du coup, vous vous sentez déjà chez vous, et votre grand-mère accepte forcément de s’essayer à une partie de tennis quand elle voit sa tête à l’écran. C’est d’ailleurs à plusieurs que le jeu prend tout son sens. Le mode entraînement, le mode exercice et l’expérience accumulée lors des parties ne motivent pas suffisamment à jouer seul. Mais pour peu que vous fassiez découvrir le jeu à des amis, l’expérience est à coup sûr réussie. La découverte de Wii Sports vous rappelle votre première partie de jeu vidéo grâce à des sensations intenses, même pour les débutants. Le temps donne toutefois envie de se perfectionner et démontre que le jeu tient la longueur. Les joueurs réguliers trouveront dans le golf, le tennis et le bowling un défi à leur mesure. Certes, Wii Sports reste simple. Cela a ses avantages et ses inconvénients. La modestie des graphismes permet de se concentrer sur l’essentiel, le jeu lui-même. C’est aussi un atout pour accrocher les néophytes pouvant être rebutés par une image plus réaliste, moins déchiffrable. L’ensemble va vers l’essentiel : démontrer le potentiel ludique de la Wii, son accessibilité et son plaisir immédiat. Pour peu que vous ayez des amis ou de la famille à portée de main, le pari est tenu.

La première fois, c'est normal de vouloir faire bonne impression. Il est même étonnant que toutes les nouvelles consoles ne soient pas livrées avec un jeu démontrant le potentiel de la bête. Pour la Wii, Nintendo a choisi Wii Sports comme ambassadeur de sa manette révolutionnaire, la wiimote. Ce jeu de sports à l'opposé de ce qui se fait actuellement saura-t-il convaincre les nouveaux acquéreurs ainsi que leur entourage ?

Si vous tirez trop fort depuis un bunker, votre coup sera forcément raté.

Premier service

C’est probablement vers le tennis que vous vous dirigerez en premier. Non seulement il est au sommet de la liste des sports proposés, mais c’est aussi le plus familier pour un public français. Le temps d’empoigner votre wiimote et d’insister pour que vos compagnons de jeu attachent leur dragonne, vos miis entrent sur le terrain, raquettes à la main. Le service est souvent le premier geste accompli sur une Wii : il faut reconnaître que c’est réussi. Vous levez instinctivement votre bras de bas en haut pour lancer la balle dans les airs, puis frappez comme vous l’avez vu faire à Roland Garros. La balle part à toute allure dans le terrain en face. Vos adversaires la renvoient facilement : c’est le timing qui compte plus que tout, même si la trajectoire et la vitesse de frappe entrent également en jeu. Si les sensations de frappe sont intenses, notamment grâce aux vibrations et au son émis par la wiimote, le déplacement des personnages est automatisé. Cela peut décevoir les fans de Virtua Tennis, mais ça permet aux néophytes de se concentrer sur le geste le plus immersif, celui qui vous donne l’impression de renvoyer la balle de l’autre côté du filet. Seul l’étroitesse de votre salon risque de vous faire revenir à la réalité. A quatre, le tennis requiert un espace important pour que les joueurs puissent smasher sans que la partie ne se transforme en match de catch. Les places devant l’écran sont évidemment les plus disputées, mais heureusement la wiimote fonctionne très bien de loin et sur les côtés. Quoiqu’il en soit, impossible de ne pas se prendre au jeu, de mimer les gestes d’un véritable tennisman, même si de simples coups de poignets pourraient suffire. L’effort, tout relatif qu’il soit, permet de ressentir l’expérience à travers son corps. Même s’il ne se compare que de loin à celui d’un vrai match de tennis, le repos à la suite d’une belle victoire ou d’une amère défaite apporte une satisfaction surprenante. Il s’est passé quelque chose.

La direction que prend votre balle dépend du moment où vous tapez.

Le meilleur

Le bowling et le golf sont les deux autres jeux de Wii Sports pouvant se pratiquer jusqu’à quatre. Ils partagent aussi une ambiance plus détendue puisque chacun joue à son tour, en prenant son temps. Le bowling est similaire au sport réel : vous choisissez votre point de départ sur la piste et votre angle de frappe. Vous remontez la wiimote contre votre buste en maintenant la gâchette enfoncée. Puis vous balancez votre bras en arrière, le remontez en direction de l’écran et relâchez la gâchette au bon moment pour lancer le projectile qui pulvérisera les quilles. Un petit coup de poignet sur le côté permet de donner un effet à la boule, très utile pour atteindre l’angle optimal. Relativement facile, le jeu ne décourage pas les dilettantes tout en valorisant les experts. Les strikes se multiplient pour peu que vous ayez la technique. Le seul véritable défaut du bowling est inhérent au sport lui-même : c’est toujours la même chose. De ce côté le golf présente l’avantage de proposer un parcours de neufs trous bien différenciés. Le principe reste proche, mais se révèle encore plus efficace. Vous positionnez votre club comme vous le feriez sur un fairway et frappez la balle comme le ferait Tiger Woods (du moins vous essayez). La vitesse, la trajectoire et votre position finale influent tous trois sur la qualité du tir. Un repère vous donne une idée de la distance que peut parcourir votre balle en fonction de sa force. Cela s’avère d’autant plus utile que vous pouvez répéter votre geste à côté de la balle avant de tirer pour de vrai. Le choix des clubs, les prises de risque, les handicaps apportés par le terrain difficile créent une alchimie d’adresse et de stratégie des plus efficaces. Comme pour le bowling, le golf à quatre impose un rythme convivial où chacun commente le coup de l’autre, se réjouit de ses réussites pour les joueurs fair-play, de ses échecs pour ceux qui le sont moins. Vous attendez que votre wiimote sonne pour indiquer votre tour sans vous ennuyer, en discutant, comme vous le feriez in situ.

La boxe est le sport demandant le plus d'efforts pour vaincre.

Et le moins bon

Les sports les plus originaux sont peut-être aussi les moins convaincants. Ce n’est pas sans émotion que vous retrouvez un héritier de Punch-Out !! avec le jeu de boxe. C’est le seul jeu de Wii Sports faisant usage du nunchuk : chacun de vos poings dirige le gant correspondant, et il vous faut asséner crochets, uppercuts et esquives pour venir à bout de vos adversaires. Malheureusement, les combats ne sont pas très lisibles. Difficile d’anticiper les mouvements de l’adversaire et de construire une stratégie véritablement gagnante. En fin de compte, le match devient une véritable épreuve d’endurance et de pugnacité. C’est souvent à celui qui frappera le plus qui l’emportera, la gestion fine du combat n’étant pas spécialement efficace. Le baseball de son côté part avec un capital sympathie important. L’exotisme de ce sport, peu populaire en Europe, fascine. La wiimote fermement engoncée entre vos poings et levée au-dessus de votre épaule, votre corps perpendiculaire au téléviseur, vous attendez le jet du lanceur. Comme dans le sport original, atteindre la balle est difficile. Il arrive fréquemment que trois lancés successifs sans toucher la balle vous renvoient au vestiaire. Mais le plus frustrant réside dans la trajectoire que prend la balle lorsque vous la battez. Difficile de prédire où elle se dirigera. Au final, cela n’a que peu d’importance puisque les receveurs sont gérés automatiquement par l’ordinateur. Ces derniers ont un comportement tout aussi imprévisible : ils rattrapent certaines balles de très loin et en manquent d’autres très proches. Le rôle du lanceur est un peu plus intéressant, puisqu’il peut feinter en lançant la balle en cloche et plus ou moins rapidement. Mais l’absence totale de stratégie dans le placement des receveurs déçoit et réduit le jeu à de l’adresse. De plus, le jeu n’est pas jouable à plus de deux, sans raison apparente. Les sensations de la boxe et du baseball sont bien présentes, il est juste dommage que le jeu proposé derrière ne tienne pas la route.
Les Plus
  • Summum de la convivialité
  • La possibilité d'utiliser les miis
  • Le feedback que procurent les vibrations et le haut-parleur dans chacun des sports
Les Moins
  • Besoin d'espace pour jouer à quatre
  • Le prix de quatre wiimote est élevé
  • Le jeu solo aurait pu proposer de meilleurs challenges