Nos jeux les plus attendus en 2006

24 déc. 2005
Rédigé par Gamatomic

À moins d'avoir passé les douze derniers mois en orbite, un joueur averti connait bien les jeux qui ont marqué cette année. Alors, plutôt que de résumer ce qui s'est passé, on a encore trouvé plus amusant d'essayer de faire un point rapide sur ce qui va se passer. Et ça fait maintenant 3 ans que ça dure. Chaque membre de l'équipe a donc listé les 3 titres prévus en 2006 qui l'excitent le plus. Voici un bon moyen de repérer les produits que l'on prendra plaisir à défendre dans les mois à venir.

Introduction

C'est la troisième fois que les MEGGA vous sont proposés. Bien sûr, vous pouviez ne pas être des nôtres l'année dernière, ni peut-être encore l'année précédente. Bien que ça soit scandaleux (et que nous ne manquerons pas de vous demander un justificatif à la sortie), voici tout de même une explication de ce qui se cache derrière ce dossier. S'y cachent en fait les 3 titres prévus pour 2006 que chaque membre de la rédaction attend avec une certaine impatience. Cette liste va vous permettre de repérer les jeux sur lesquels nous allons naturellement porter notre attention jusqu'à leur sortie. Prêts pour un petit coup d'oeil vers le futur ? C'est parti !

Sulfateuse, aventure et fantasy pour Ack

Quelle terrible torture de devoir sélectionner seulement trois jeux pour l'année 2006 ! Civilization IV étant sorti il y a peu, on va donc devoir l'éliminer de la liste, et ne parlons même pas d'Elite 4, c'est clairement pas pour tout de suite. Bon, reprenons-nous et commençons par un habitué des MEGGA, à savoir Unreal Tournament, et plus particulièrement sa cuvée 2007 : un rendu fantastique, des cartes de jeu immenses, toute l'expérience communautaire des épisodes précédents, pfiou... et dire qu'il faut encore attendre avant de faire fumer son lance-roquettes ! Dans un genre complètement différent, rejoignons maintenant Brian et Gina dans la suite du digne représentant des point and click, à savoir Runaway 2: The Dream of the Turtle. Plusieurs fois retardée, l'aventure se promet passionnante, dans des décors encore plus riches, variés et colorés que dans l'opus précédent, sans oublier l'humour omniprésent et bien propre au genre, toujours aussi efficace. Enfin, c'est Heroes of Might & Magic V qui prend la troisième place de ma sélection. La grande saga médiévale passe désormais à la 3D, et cette nouvelle dimension profile déjà de nombreuses possibilités stratégiques supplémentaires, notamment lors des phases de combats : archanges, vampires et hydres à six têtes, attendez-moi, j'arrive !

La fidélité pour Auk

Encore une chance que l'excellent The Movies soit sortie en 2005. Sinon, ma liste des jeux attendus pour 2006 aurait pu être identique à celle des deux années précédentes... Cela dit, vous allez voir que je reste fidèle puisque, une fois encore, mes espoirs sont d'abord tournés vers S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl qui n'en fini pas d'être repoussé d'année en année. Maintenant que F.E.A.R. et Half-Life² sont sortis, il va bien falloir que l'équipe de GSC se décide enfin à lâcher dans la nature son FPS nucléaire. Les mauvaises langues auront vite fait de dire que ça ne présage rien de bon, mais les optimistes, dont je fais partie, soupçonnent une optimisation qui mettra tout le monde d'accord dans, espérons le, quelques mois. Autre jeu, autre ambiance avec Advent Rising dont la récente sortie américaine n'a pas tout à fait convaincue (à tel point que l'opportunité d'une édition européenne a longtemps laissé perplexe). Pourtant, ce jeu d'action-aventure a apparemment tout pour proposer au joueur une épopée intergalactique de premier choix. Les fans du formidable Outcast y seront sûrement attentifs. Pour finir, 2006 sera pour moi l'année du grand retour de ma chouchoute - contre vents et marées - à savoir Lara Croft. Tout ce qui a été dévoilé sur ses prochaines aventures, Tomb Raider: Legend, et son positionnement clair sur un retour aux sources de la série, ne font que me conforter dans mon impatience.

En direct du pays du Soleil Levant pour BahamutXIII

Okami. Rien que le nom sonne comme la première rime d'un tanka... A un univers empreint de poésie et de mythologie, s'ajoutent une esthétique à couper le soufle et un gameplay accessible et novateur. Pour peu que l'oeuvre se montre effectivement intéressante à jouer, le petit monde du jeu vidéo pourra s'enorgueillir d'accueillir, une nouvelle fois, un chef d'oeuvre artistique : une création qui, à une exécution brillante et originale, associe un véritable discours, une réflexion à faire passer. Quoiqu'il advienne d'Okami d'ici à sa sortie, merci à Clover Studio d'être arrivé jusque là. A côté de ça, un autre jeu en préparation attire toute mon attention : le XIIème opus de l'énorme machine Final Fantasy. En effet, réunir l'équipe de l'exceptionnel Vagrant Story autour d'une table, et leur donner les moyens quasi-illimités d'un épisode de cette saga, voilà qui a de quoi rendre impatient. J'ose espérer un système de jeu phénoménal et une dimension épique à la Star Wars ; nous verrons bien. Le troisième évènement de 2006 que j'attends n'est pas un jeu, mais le premier jet d'une ludothèque, celle de la Revolution. Que nous concocte-t-on sur cette machine au contrôleur si particulier ? Bon, allez, puisque ce n'est pas un jeu, et que sa sortie l'année prochaine est encore moins certaine que pour Final Fantasy XII, je terminerai ma liste avec le charme de Shadow of the Colossus. L'ambiance, incroyable mais peu changée depuis Ico, rattrapera-t-elle un gameplay qui me laisse encore sceptique ?

Ça explore et ça roule pour Clembou

Cette année 2005 a été riche en succès vidéoludique. Que serait donc l'année 2006 surtout avec l'arrivée des prochaines consoles next-gen, PS3 et Revolution, la Xbox 360 ayant ouvert la marche ? L'année prochaine, j'espère jouer à The Elder Scrolls IV: Oblivion. La suite de Morrowind promet beaucoup surtout en terme de graphismes. La superficie de la carte du monde est estimée à plusieurs dizaines de kilomètres carrés, ce qui promet une durée de vie très élevée. Attention, petites configurations PC s'abstenir ! Pas de Gran Turismo en vue pour 2006 ? Peut-être le Gran Turismo 4 : Mobile annoncé à l'E3 2005 ? Pour l'instant, peu d'informations à ce sujet. Je croise les doigts pour pouvoir enfin jouer à cette célèbre série de simulation de course n'importe où. Bon, il n'y a pas que Gran Turismo dans la vie. 2006 sera le grand lancement de Katamari Damacy en Europe avec le jeu PSP Me & My Katamari. Ce sera sûrement L'OVNI vidéoludique à posséder absolument car le concept est tout à fait original. Le but est de faire rouler une boule et d'y coller tous les objets qui se trouvent dans des environnements - routes, chambre, montagnes – pour atteindre un diamètre requis avant le fin du chrono...

De la poésie mais pas trop pour Cutter

Si je devais ne jouer qu’à un jeu l’année prochaine, ça ne serait pas un jeu next-gen ni un FPS attendu depuis des années. Ce serait la "presque-suite" : Shadow of the Colossus, le nouveau bijou de l’équipe d’Udea. Ca n’est pas la suite avouée d’Ico, mais une sorte de continuation spirituelle. Car s’il y a une filiation, elle sera d’ordre sensible : les images disponibles évoquent le même onirisme, la même sensation d’évasion infinie. Le gameplay dévoilé (il faudra escalader des colosses et les affronter sur leur propre dos en plein mouvement) intrigue et promet des sensations vidéoludiques inédites. Cependant, j’aime bien également rester en terrain connu. La violence, il n'y a que ça de vrai, surtout quand ça explose de partout dans un chaos de chaque instant. De la fumée, des murs qui s’écroulent, des étincelles, des pleurs et des cris, il y aura de tout ça dans Black, présenté comme le Burnout du shooter. Les images déjà disponibles ont un petit air d’apocalypse : l’appellation semble donc légitime. J’espère seulement qu’on parviendra encore à distinguer les ennemis au milieu de toutes ces explosions et de ces décors qui se désagrègent. Enfin, parce qu’il faut savoir s’appuyer sur des valeurs solides, Final Fantasy XII viendra prêcher la bonne parole. Un RPG à mi chemin entre futurisme et monde médiéval, avec des combats à la Star Wars : KOTOR et une ambiance à la Vagrant Story ? Que du bon !

Chevauchée sauvage, plombier sauteur et bolides portables pour drip

L’année 2005 ayant été très riche, surtout sur la fin, il est difficile de trouver de bons titres auxquels raccrocher un brin d’espoir pour 2006. Pourtant, en cherchant bien dans les dossiers et previews, on fini par dégotter quelques titres dont on aurait presque oublié l’existence. Presque. On ne présente plus le légendaire Link, héros des aventures épiques qu’on lui connaît. Habillé d’un costume vert forêt et armé d’une épée à double tranchant, il est annoncé depuis de nombreux mois dans The Legend of Zelda: Twilight Princess. De trop nombreux mois, en fait, puisqu’on l’attendait pour la fin de l’année, jusqu’au moment où l’on a appris que sa sortie pencherait plus du côté de 2006. Un titre qui faisait déjà partie de mon top 3 l’an passé, mais qui y trône d’autant plus fièrement qu’il sera jouable sur Revolution : j’en frémis rien que de m’imaginer chevaucher Epona dans le salon. Hum. Toujours chez Nintendo mais sur NDS à présent : New Super Mario Bros, qui arrive en deuxième position. Ce remake d’un grand classique peut apporter de bonnes choses, surtout avec un Mario qui a le vent en poupe. Le nombre de jeux à son effigie développés en cette période est impressionnant, mais seuls quelques uns retiennent mon attention, dont celui-ci qui semble assez déluré dans un univers rétro tout en 2D. A surveiller de près. Enfin, comment terminer cette chronique sans citer un titre tout aussi légendaire que les précédents, mais sur PSP cette fois-ci ? Gran Turismo 4: Mobile, annoncé pour "courant 2006" sans plus de précisions ne fait qu’attiser la curiosité. Le top du top de la simulation sur une Playstation Portable, qui peut y résister ? Pas moi en tout cas.

Valeurs sûres pour GrayFox

Quels jeux risquent de me priver de toute forme de vie sociale en 2006 ? Tout d’abord : Final Fantasy XII. Ayant exploré le monde de Spira dans ses moindres recoins à l’époque, je dois avouer qu’il me tarde aujourd’hui d’en faire de même avec celui d’Ivalice. Les développeurs de chez Square Enix s’en sont une nouvelle fois donné à cœur joie, en nous gratifiant de graphismes tout simplement éblouissants et semblent qui plus est avoir voulu redonner un nouveau souffle à leur série fétiche en lui incorporant un système de combat tout neuf, bien plus dynamique que le vieillissant tour par tour présent depuis le tout premier Final Fantasy. Du très bon en perspective ! Autre titre que j’attends avec beaucoup d’impatience : Shadow of the Colossus. Développé par les gars de chez Udea, déjà responsables de Ico, le titre semble être baigné du même onirisme que son prédécesseur. David versus Goliath du jeu vidéo, Shadow of the Colossus vous propose d’affronter des boss tout simplement gigantesques, qualifiés par les développeurs eux-mêmes de "boss niveaux" et promet donc d’être plutôt intéressant à jouer niveau gameplay. Enfin, n’oublions pas The Legend of Zelda: Twilight Princess. Après un WindWaker qui n’aura résolument pas fait l’unanimité dans le cœur des joueurs, il semblerait que Nintendo ait choisi de réorienter sa série et de lui donner un aspect définitivement plus mature. Fini le cell shading et le design enfantin du dernier volet ; les vidéos que l’on a pu admirer jusqu'à présent nous présentent un link plus adulte et évoluant dans un univers bien plus sombre que précédemment. Diantre qu’il me tarde de ré-enfiler mon costume d’elfe vert et de fouler une fois de plus les terres d’Hyrule !

Que des cinq ou presque pour JN

Sauf grandes (et bonnes) surprises, mes espoirs vidéo ludiques se tourneront en 2006 vers les nouveaux épisodes de jeux phares des dernières années. On pourra ainsi découvrir au printemps un nouvel épisode des aventures de Sam Fisher dans Splinter Cell: Double Agent dont le scénario ambigu s'annonce des plus intéressants. Et même s'il n'apportera vraisemblablement aucune grande nouveauté au niveau du gameplay, je serai ravi de me glisser pour la quatrième fois dans le rôle de notre espion préféré. Dans un registre plus sanglant, Resident Evil 5 débarquera en force à la rentrée 2006 pour encore plus de frissons et de défoulement sur les consoles nouvelles générations (Xbox 360, PS3). Mais justement, plus que les jeux en eux-mêmes, c'est peut être l'arrivée de ces nouvelles machines qui va radicalement changer notre manière de jouer : graphismes haute définition, nouveau gameplay et surtout plus de puissance pour permettre aux développeurs de réaliser nos souhaits les plus fous ! Espérons seulement pour les fans du bitume que le développement de Vision Gran Turismo sur la nouvelle console de Sony sera moins long que celui de GT4.

Flâneries virtuelles pour Matthew

Moi ce que j’aime bien, c’est me balader. Flâner librement dans un nouveau monde, être libre d’y faire ce que l’on veut, ou presque. Il faut bien une excuse, comme sauver des princesses. Je ne suis pas sûr qu’il soit question de secourir Zelda dans Twilight Princess, mais au moins on pourra prendre un chat dans ses bras. J’aime bien les chats. Dans Way of the Dragon (Ryu Ga Gotoku), il s’agira de trouver l’argent d’une rançon pour une fille. Une princesse dans les mains des Yakuzas, ça aussi ça peut être sympa. En plus ça se passe dans les années 80. Il paraîtrait même qu’on peut avoir des rendez-vous avec d’autres femmes avant de la retrouver. C’est ce qui manquait dans Shenmue : des concurrentes à Nozomi. J’ai hâte. Il y a The Elder Scrolls IV: Oblivion, dans lequel on peut se promener aussi. Et voir une citadine jeter des flammes sur son chien désobéissant. Ca a l’air rigolo. Ce qui serait vraiment chouette : qu’on puisse s’assoupir sous un arbre, voir la lumière filtrer à travers les feuilles. En fait, il y a tellement de nouveaux défis, tellement de choses à faire dans les jeux que ceux que j’attends le plus sont ceux dans lesquels on pourra flâner. Avec une ou deux quêtes pour se sortir de l’ennui, au cas où.

Maverick veut voir du pays

Les villes de béton et de néon, ça va un temps et puis ça lasse. Ce que j'attends désormais, c'est des lutins en robe des champs, des fées sexy et des lapins farceurs. Même si les univers féeriques sont parasités par des squelettes moisis et par des morts-vivants putrides, les jeux d'aventure restent de loin les plus enchanteurs et les plus dépaysants. C'est ce qui me fait attendre fiévreusement Final Fantasy XII, dont la démo sortie récemment laisse rêveur. Non seulement les archaïsmes propres au genre disparaissent enfin mais en plus les cinématiques somptueuses font péter les neurones comme du pop-corn. C'est envoûtant, surprenant et inattendu. Evidemment, le petit The Legend of Zelda: Twilight Princess m'intrigue tout particulièrement, surtout depuis que j'ai pu y jouer. L'univers bien connu de la célèbre saga donne des frissons de plaisir, les quelques innovations comme la transformation de Link en loup piquant en plus ma curiosité. Enfin, impossible de ne pas attendre The Elder Scrolls IV: Oblivion au tournant. Pour une fois qu'un jeu promet une liberté de mouvement phénoménale, il faudrait être fou pour refuser cette invitation au voyage. Trois jeux d'aventure, trois suites, voilà mes attentes du moment. Peu importe l'originalité, ce qui compte c'est l'efficacité !

Beaucoup de charisme pour Nausicaa

Quels sont les jeux que j'attends le plus en 2006 ? En tant que fan de MMORPG, je brûle d'impatience pour la première extension de World of Warcraft:The Burning Crusade. Blizzard nous promet en effet plein de nouveautés : deux nouvelles races, de nouveaux donjons, un niveau limite poussé à 70, des montures volantes, la fabrication de bijoux, etc. Le plus dur va être d'attendre jusqu'à la sortie, d'autant plus que la date est pour l'instant tenue secrète... Le deuxième jeu qui me fait envie pour l'année prochaine est Le Parrain, parce que je suis vraiment curieuse de voir ce que peut donner l'adaptation du chef d'oeuvre de Coppola, et que ça doit être assez intéressant d'exécuter des contrats pour la famille Corleonne. Enfin, j'attends forcément Tomb Raider: Legend, parce qu'en tant que fille, ça me fait plaisir de jouer avec une bombasse qui fait parler la poudre ! Et aussi parce qu'Eidos nous promet un opus de qualité, dans la lignée du premier volet de la série, avec en plus plein de gadgets, des armes lourdes, la possibilité de conduire une moto, et un bon gameplay... Alors vivement 2006 !

Dégommage spirituels et gestion réfléchie pour Peuh

Pour l'année 2006, j’attends avec impatience le sublime Prey. Il devrait signifier le début de la nouvelle ère des FPS. Il comporte des ennemis aussi flippants que gigantesques, et innove en offrant la possibilité de sortir de son corps pour aller débloquer certains mécanismes. Ceci changera totalement le gameplay car il faudra certainement exploiter les cartes mais à l’envers, comprenez en marchant au plafond. D'autres bonnes idée comme les portails dimensionnels enrichiront ce jeu très prometteur. Dans un autre style, je frétille rien qu’en pensant à ce que sera Mafia 2. Le premier volet de ce jeu à la troisième personne avait réussi à littéralement me transporter dans les années 20 d’un grande ville américaine. Déjà en avance sur son temps graphiquement et dans la mise en scène, l’ambiance reproduite, couplée aux missions grandioses donnait un résultat immersif et détonnant. Pour finir dans un tout autre style, je pense que City Life sera le simcity que j’attends depuis longtemps. Sa gestion approfondie de la population en plus des atouts connus d’un Simcity feront de lui un hit pour qui aime le genre sans pour autant me faire cataloguer comme un accro des Sims. Les première captures laissent rêveur et si toutes les promesses faites sont tenues, je pourrai alors parquer les sous couches sociales dans mes ghettos pour mieux laisser respirer l’élite qui m’apportera des tonnes de brouzoufs. Le pied !

Sueur, string et sable pour SamyPicci

Après une année riche en sortie, 2006 promet de bien belles choses. On découvrira manette en main, la vraie valeur de la PS3 mais aussi ce que nous réserve Nintendo et sa Revolution. Le premier jeu à vraiment retenir mon attention est une suite et il s'agit de FIFA Street 2. Dans ce second épisode, EA Big a préféré une approche plus technique du football de rue. Les stars du ballon seront toujours de la partie avec, espérons-le, des équipes classiques en compagnie de Platoche et Rocheteau. Dans un autre registre, Tomb Raider: Legend marque le vrai come-back de notre aristocrate favorite. Crystal Dynamics lorgne sur Prince of Persia en proposant une Lara beaucoup plus souple qu'auparavant. Pourvu qu'il ne soit pas encore repoussé comme l'avaient été L'Ange des Ténèbres. En 2006, j'attends également MotorStorm, le nouveau jeu des développeurs de WRC. Les premières vidéos sont impressionnantes avec un moteur graphique hallucinant et des effets de poussières plus vrais que nature. Avec une HD-TV, le jeu risque de tout défoncer sur son passage si toutefois, le moteur physique se révèle convaincant. L’idéal serait un mix entre le Paris-Dakar pour des pistes libres et Burnout pour une conduite basée sur les réflexes. 2005 est mort, vive la next-gen !

Shadust aime ne pas faire de jaloux

Ce seront donc trois jeux sur trois supports différents qui auront droit à toute mon attention en 2006. Commençons avec ma PS2 qui devrait se réjouir d’accueillir le prochain titre développé par les génies de chez Criterion, le très attendu Black. Quand les créateurs de Burnout se mettent à plancher sur un FPS, on s’attend au pire. Ou au mieux dans ce cas précis. D’accord à première vue on reste exactement dans l’esprit de l’équipe : tout devrait être destructible, et niveau finesse on sera certainement assez proche du niveau zéro… mais bon sang que ça a l’air jouissif. Mon cher PC avalera dès mars la galette contenant le prochain GTA-like de Electronic Arts, The Godfather, qui nous replongera dans la trilogie mythique du Parrain. Si le mode de jeu paraît relativement classique, pouvoir enfin incarner Michael Corleone et lui faire gravir les échelons jusqu’à la tête du clan... ça n’a pas de prix. Enfin, car il faut bien s’occuper dans le métro et dans les files d’attentes des administrations, Infected me semble être un bon moyen pour fuir la réalité sur PSP. Le concept est simple : en mettre plein la tronche à une bande de zombies affamés. L’univers s’annonce sympa, le titre assez réussi graphiquement, bref une des sorties que j’attends le plus sur la portable de Sony pour 2006.

Tout dans le doigté pour Slavx98

Sur PSX, on se souviendra tous de son graphisme à vous couper le souffle, repoussant les limites de la petite bombe de Sony ; l'un des seuls jeux où l'on prenait plaisir à regarder le ralenti de ses exploits, à pester contre l'injustice et à se faire des ampoules au pouce. Oui, il était très difficile. Oui, on nous en à remis plusieures couches. Oui, c'est le jeu de caisses qui nous fait baver comme le chien de Pavlov, dès lors qu'il est annoncé. Je veux parler de Gran Turismo 4 : Mobile, un jeu que j'attends avec impatience sur PSP. Ensuite, événement sur N64, je m'en souviens encore, avec les parties multijoueur (petite révolution dans le monde du jeu vidéo sur console). C'est l'un des titres faisant des envieux du coté des Pcistes : James Bond nous arrive cette fois ci sur PSP et j'ai hâte de voir cette mouture sur portable. Si le WiFi est intégré en plus, ça devrait promettre de belles parties et surtout, fini l'écran splitté ! Pour terminer, parlons vrais FPS multi : les versions se succèdent, et se ressemblent, avec de temps à autre un léger goût de réchauffé, je veux parler des séries d'Unreal Tournament. La version 2007 devrait au moins profiter des avancées technologiques et conserver ses qualités premières, à défaut de proposer une véritable innovation sur le gameplay. Néanmoins, si les développeurs ont préféré sauter quelques années, c'est pour nous pondre quelque chose d'excellent. En tous les cas, au niveau des screens, ça promet déjà.

Impatience, curiosité et main verte pour Spywalker

En cet an de grâce 2005, les nouvelles générations de console attendent déjà sous les sapin. Nous déballerons religieusement les paquets cadeaux et ces magnifiques objets en mains, admirerons cérémonieusement leurs saintes plastiques. Pourtant, ce sera avec la nouvelle année 2006 que nous pourrons enfin alimenter ces monstres de puissance avec des oeuvres dignes de leur capacité. C’est pourquoi, j’attends avec impatience Resident Evil 5 qui s’annonce au vu des premières images distillés par Capcom tout simplement ahurissant. Espérons juste que l’équipe trouvera son cinquième souffle pour relancer la série avec brio. Je suis curieux de voir comment Konami va repousser les frontières de la décence avec Rumble Roses XX, le jeux à miches et à mi-chemin entre le jeu de combat et le mauvais goût. Enfin, je trépigne déjà de tenir entre mes doigts le prochain The legend of Zelda: Twilight Princess pour contrôler le jardinier au grande oreille et désherber à coup de taille les arbustes du monde d’Yrule. Nul doute que cette série légendaire de notre histoire vidéoludique prouvera grâce à ce nouvel opus sur Gamecube que nos anciennes consoles ne sentent pas encore le sapin.