Japan Expo 2010

10 oct. 2010
Rédigé par dalistar, jeff

Fabien Fournier nous parle de Noob

Cette 11ème Japan Expo aura été particulièrement riche et intense pour Fabien Fournier, le créateur de Noob. Le lancement du second tome de la BD Noob et le succès sans cesse grandissant de la série lui ont en effet réservé un emploi du temps chargé. C'est donc entre deux dédicaces que Fournier a pris le temps de répondre à nos questions.

Fabien Fournier et Frédéric Zolfanelli (Sparadrap dans la série)

Gamatomic : Comment vous est venue l’idée de Noob ?

Fabien Fournier : L’idée de Noob est partie d’un postulat tout simple : je faisais des films amateurs et j’avais envie d’explorer d’avantage le genre. A partir de ce moment là, je me suis demandé quel thème pourrait me permettre de mélanger de l’heroïc fantasy avec de la science-fiction et du suspense… Et j’ai pensé au jeu vidéo. J’y ai ajouté la dimension du jeu en ligne pour éviter de ne mettre en scène que des PNJ et ainsi donner une dimension humaine et imprévisible aux histoires. C’est comme ça qu’est venu Lost Level qui est en quelque sort l’ancêtre de Noob. C’était en 2002 et ça traitait déjà du jeu en ligne. Ensuite, on a terminé cette série au bout de la troisième saison et on s’est alors retrouvé à se demander si on allait continuer dans le thème du MMORPG ou pas. Puis on s’est dit qu’on pourrait utiliser le nouveau format de la web série qui semblait bien pratique, tout en restant dans le thème du jeu vidéo en ligne. Ça nous permettait d’utiliser l’expérience qu’on avait eu avec Lost Level tout en poussant la chose plus loin en ajoutant des curseurs, en introduisant la notion de XP… C’est comme ça qu’on a créé Noob, basée sur l’inexpérience en temps que joueur de MMORPG. C’est un genre d’hommage basé sur notre enfance, mais aussi sur notre quotidien en temps que joueurs de jeux vidéo.

G : Vous attendiez-vous à un succès aussi rapide ?

Fabien Fournier : En fait, on ne s’attendait absolument pas un succès tout court, alors rapide encore moins ! Parce que ce qui s’est passé c’est qu’on a été diffusé sur la chaine Nolife, ce qui à accélérer les choses à une vitesse inattendue… Noob aurait peut-être marché sur internet, du fait du thème et de l’explosion actuelle des web séries, mais une série sur les MMORPG qui se passe directement dans le jeu et repose principalement sur les phases in-game, ça ne s’était encore jamais vu en série live. On avait vu le succès des séries Nerdz et Flander’s Compagny diffusées sur Nolife, alors on s’était dit que ça pourrait peut-être nous arriver à nous aussi si on parvenait à être à la hauteur. Par la suite, on a eu la chance de voir que les fans étaient au rendez-vous, qu’une communauté s’est créée autour de la série et on a eu le plaisir au fil des conventions de rencontrer énormément de monde. C’est devenu de plus en plus énorme à chaque convention, on va finir par venir avec des gardes du corps (rires) !

En tout cas c’est vraiment très motivant, une source de motivation énorme même ! Car on est des bénévoles quand même et on sait bien que ça ne durera pas éternellement. Mais tant que ça dure, c’est que du plaisir et donc on prend tout ça pour continuer à être à fond.

G : Aviez-vous dès le départ l’idée de décliner l’univers de Noob sous divers formats ?

Fabien Fournier : En fait, je suis un grand fan du cross-media et en tant que consommateur j’adore les licences qui sont déclinées sur plusieurs supports, que se soit jeux vidéo, roman, BD… Du coup, puisqu’en tant qu’auteur j’en ai eu l’occasion, j’ai suivi mon envie de décliner ma web série sur plusieurs supports. L’objectif était de créer des contenus qui soient complémentaires et non pas de reprendre à chaque fois la même chose sous différentes formes. Il fallait que ça soit un truc qui me plaise. Je préfère créer des contenus inédits indépendants : si la personne aime bien le roman, elle peut aller plus loin avec la série, et si elle aime bien la série, elle peut voir la BD et ainsi de suite… Et si jamais la BD, le roman ou la série lui suffit, elle n’est pas du tout obligée d’aller voir le reste pour apprécier.

Fabien Fournier ( à gauche) et Phillipe Cardona (à droite) en dédicace

G : Comment est née votre collaboration avec Phillipe Cardona sur le projet de BD Noob ?

Fabien Fournier : Philipe (Cardona) et Florence (Torta) sont des personnes que nous connaissions en tant qu’auteurs dans un premier temps, notamment grâce à Sentai School. On aimait beaucoup l’humour qu’ils y avaient mis et qui correspondait vraiment à nos propres délires. Et un jour, on a eu la possibilité de les rencontrer en vrai, de les toucher, tout ça, tout ça… (rires) Et là, on leur a proposé de venir tourner sur un épisode de Noob. Quelques temps avant le tournage, on avait discuté avec Zell et Anne-Laure (Gaia) à propos de l’adaptation BD, on cherchait un dessinateur et on se disait que travailler avec le dessinateur de Sentai School, ça serait énorme ! Quand on lui en a parlé, il était super motivé, hyper chaud, et il a dit "oui". Du coup, on a commencé à démarcher plusieurs éditeurs avec plusieurs planches. En tant que toulousain, je suis grand admirateur de Soleil éditions, donc on a pris rendez vous chez eux et là, ils ont accepté très rapidement.

On vient de sortir le tome 2 (en avant première à Japan Expo) et c’est comme un rêve éveillé. Je n’ai pas de talent de dessinateur, mais en tant que scénariste je suis quand même un peu dans le monde de la BD et ça me fait très plaisir car c’est un milieu que j’aime beaucoup. Je réalise un peu un rêve de gamin alors j’en profite tant que ça dure.

G : Pensez-vous avoir gagné un nouveau public avec la BD de Noob ?

Fabien Fournier : Grâce à la bande dessinée Noob on a effectivement atteint un nouveau public et ça fait vraiment plaisir ! On a écrit la BD de telle sorte qu’une personne qui n’a jamais joué à un MMORPG de sa vie puisse comprendre absolument tout et du coup elle est vraiment accessible. Pour la web-série, les gens doivent aller sur internet et avoir l’habitude d’en regarder. Mais avec la BD, des parents offrent la BD à leur gamin, il trouve ça sympa, alors il va voir la web-série sur le net, il trouve ça génial et montre ça à sa famille et après ils regardent tous ensemble. Je trouve ça énorme ! Ça montre que la BD touche un public vraiment différent et nouveau, et ça me fait vraiment plaisir !

G : Quels sont vos futurs projets sur Noob ?

Fabien Fournier : La saison 3 va être tournée en septembre pour être diffusée en octobre. Ensuite, on est en train de préparer un gros portail internet pour septembre ou octobre pour lequel on travaille avec des étudiants qui sont en train de nous faire plein de minis jeux. Ça promet d’être bien rigolo ! Le tome 3 de la BD devrait sortir début 2011. Quant au second roman, il est en cours d’écriture et sortira à la rentrée. Voilà ! Et c’est déjà pas mal en fait !

G : Des révélations sur le format BD ?

Fabien Fournier : A partir du Noob tome 3, il y a des chances qu’on propose des histoires longues. Sinon on aimerait sortir un album tous les 6 /7 mois.