Terra Militaris : La stratégie à échelle mondiale

04 oct. 2010
Rédigé par
Prévu sur
  • Éditeur gPotato
  • Développeur Snail Game
  • Sortie initiale Automne 2010
  • Genres Massively Multiplayer Online, Stratégie temps-réel

GPotato excelle dans l’art des browser games ou jeux sur navigateur depuis maintenant bien des lustres. Donc, grâce aux titres de l’éditeur, vous pouvez jouer sur n’importe quel ordinateur à des titres plutôt bien fignolés. Et Terra Militaris va en faire partie ! Durant vos heures de bureaux, pendant que vous gardez des enfants ou juste par plaisir, un nouveau Jeu de Stratégie en Temps Réel Massivement Multijoueurs (MMOSTR) totalement gratuit et à la folie des grandeurs va forcément bousculer certaines habitudes. Des guildes à échelle mondiale, voilà le pari fou mais tellement possible de Snail Game !

Une jolie cité à l'époque féodale

Avé César

Surfant sur la vague du STR via Starcraft II : Wings of Liberty, Terra Militaris donne une allonge plus grande et surtout pus posée à la grande famille « Stratégie ». Ayant comme exemple Civilization ou Age of Empires, le studio de développement chinois Snail Game compte bien prouver que son titre gratuit et browser n’est pas qu’un simple balbutiement. Pour commencer, vous aurez le choix de diriger un des quatre grands empires que sont Rome, l’Egypte, la Perse ou la Chine. A partir de là, chaque nations à des caractéristiques propres qui vont induire une certaine façon de jouer : si vous êtes plutôt bourrins alors les romains sont fait pour vous ! Mais si la rapidité est votre point fort, lorgnez plutôt du côté chinois. D’ailleurs, il n’y a pas que la force qui compte puisque vous devrez jongler avec l’économie et la diplomatie en sus. Une fois votre partie débutée, vous êtes aspirés dans la spirale entêtante et inévitable du monde persistant. Que vous soyez devant votre PC ou pas, la vie suit son cours pour le meilleur et surtout pour le pire. Quelle atroce expérience de jeu que de voir son empire rasé par un sommeil trop lourd ou une vie sociale trop arrosée. Rassurez-vous, avant d’en arriver là il faudra passer par une bonne quinzaine d’heure de jeu. Et puis qui ne nous dit pas que ce barbare sans foi ni loi qui attaque à quatre heures du mat’ ce ne sera pas vous ?

Votre héro modelable des cuirasses jusqu'au heaume

Pierre, Argent, Or

Dans Terra Militaris, le temps passe tout comme les âges. De Féodal à Empirique, il faudra remplir certaines conditions de population, gloire et puissance de Héros. Ainsi, votre cité fleurira de plus belle et vous permettra la construction de nouveaux bâtiments et surtout l’augmentation du niveau de celui-ci. Car oui, toutes choses qui résident dans TM gagne de l’expérience. Pour glaner de précieux points, différentes voies s’offrent à vous mais la plus efficace reste celle des quêtes. Principales ou non, ces missions également journalières se distinguent de la simple chasse à la conquête d’un nouveau monde. Bien entendu, vous devrez mener vos troupes à la victoire sur la carte détaillée et franchement propre pour un jeu sur navigateur. Pas tout seul non plus, plusieurs Héros seront vos meneurs de jeu. A équiper via différents items que vous trouverez sur le champ de bataille ou pas, vos guerriers d’élite auront également la possibilité d’inaugurer leurs sorts en plein combat : attaques élémentaires, buff (compétences passives) d’équipe ou juste appel de la nature, votre façon de planifier le face à face peut entraîner de bien belles surprises… Exemple : si vous êtes en sous-effectifs contre des adversaires avec un niveau plus élevé, vous aurez quand même le panache de jouer pour la gagne. Des retournements de situation comme s’il en pleuvait ! Panache plus communément appelé Moral dans TM.

Le monde, l'objectif unique de Terra Militaris

D’abord Paris, ensuite le Monde…

La Vista, il n’y a que ça de vrai ! Voir loin à long terme est la clé du succès je vous le dis. Enfin pas tout à fait puisque la notion de groupe est vraiment primordial lorsque vous serez à un niveau confortable. On ne parlera plus de milliers de quidam à gérer mais bien de dizaines de milliers répartis entre différentes guildes elles-mêmes réunies sous la même bannière… Celle d’un Empire. Imaginez un Leader de Raid commandant trois sous Leader de guildes totalement différentes qui gèrent tant bien que mal un assaut temps réel d’une faction ennemie tout aussi organisée. Un joli foutoir en somme ! Prévu pour une date encore inconnue, la bêta fermée arrive cette semaine grâce au réseau social Facebook (le 27 septembre si je ne m'abuse). Et pour ceux qui n’ont pas trop de temps mais qui veulent toutefois essayer Terra Militaris, une aisance de jeu est proposée moyennant finances. Des constructions plus rapides, une liste de commande plus longue, la micro transaction ne vous rendra pas plus fort mais plus efficace sur le plan de l’évolution. Bref, voilà un Free to Play qui va faire parler de lui.