Devenez le maître du monde avec War Leaders

18 août 2008
Rédigé par
Prévu sur

Dévoilé pour la première fois à l’E3 2005, War Leaders : Clash of Nations montre enfin le bout de sa baïonnette en version jouable. Conçu par Enigma Software, ce jeu se veut être un mélange de deux genres, le wargame au tour par tour, et le jeu de stratégie en temps réel. Premier coup d’œil qui permet de constater que les développeurs sont sur de bons rails.

Sept leaders au choix. Cela promet une bonne rejouabilité.

Comment on devient chef, chef ?

War Leaders : Clash of Nations vous propose d’incarner l’un des sept principaux chefs de guerre de la Seconde Guerre mondiale. Vous avez ainsi le choix entre De Gaulle (France), Churchill (Grande Bretagne), Staline (URSS), Hitler (Allemagne), Mussolini (Italie), Roosevelt (Etats-Unis) et Tojo (Japon). Le choix que vous faites a certaines implications, comme par exemple l’étendue et la disposition des territoires initiaux possédés, ou encore l’arsenal militaire à votre disposition. Par contre, oubliez tous les évènements qui se sont déroulés entre le 1er septembre 1939 et le 8 mai 1945, c’est vous qui récrivez l’Histoire. Vous devez ainsi mener votre nation à la victoire en utilisant tous les moyens mis à votre disposition : économiques, diplomatiques et surtout militaires, puisqu’il s’agit avant tout d’annihiler sur le champ de bataille tous ceux qui osent se dresser devant vous. Le jeu propose une campagne solo, un mode solo "carte rapide ou personnalisée" ne comportant que les phases de combat, et un mode multijoueur.

Moins de fantassins, mais un appui massif de blindés. Staline part favori.

Un wargame avant tout

La partie débute avec une vue de votre nation sur un globe terrestre, sur lequel figurent vos ressources et votre force militaire. Votre armée est constituée de fantassins au sol, de blindés, d’avions et de navires. Il est possible de gérer également ce qui concerne la diplomatie, la construction de bâtiments, ou la recherche technologique pour disposer par exemple de l’arme atomique. Néanmoins, ces tâches peuvent être entièrement automatisées pour pouvoir se consacrer uniquement à la progression des troupes. Vous déplacez vos unités de territoire en territoire sur le globe, puis c’est au tour des six autres leaders. Ensuite, selon ces déplacements, des conflits peuvent survenir entre des unités appartenant à des camps différents. Dans ce cas, un petit tableau récapitule les forces en présence avant la bataille, et trois choix s’offrent à vous. Vous pouvez ordonner un repli de vos troupes, engager automatiquement l’assaut, ou prendre manuellement le commandement des opérations.

Petite revue d'effectif avant la bataille.

Des combats en temps réel

Le jeu bascule alors en mode "stratégie en temps réel". Enfin, en temps réel, c’est vite dit, puisqu’il est possible de faire varier le temps à votre guise, en l’accélérant ou en le ralentissant. Vous pouvez même mettre le jeu en pause active, histoire de bien analyser la situation et de donner calmement vos ordres. Au niveau des ordres, justement, c’est très classique. Vous pouvez sélectionner et former des groupes, les déplacer en optant pour différents types de formations. Vos hommes peuvent s’accroupir, s’allonger ou rentrer dans les bâtiments qui se trouvent à proximité. Ils peuvent adopter un profil plutôt défensif ou plutôt offensif selon l’objectif que vous souhaitez atteindre, à savoir défendre un point stratégique ou au contraire conquérir de nouveaux territoires. Ainsi, si vous ajoutez une bonne tenue de l’IA et une interface convaincante War Leaders : Clash of Nations semble bien parti pour satisfaire les amateurs du genre. Il suffit d’attendre le mois prochain et la version finale pour être sûr que l'essai soit transformé.