Mercredi, c'est le souvenir !

27 sept. 2017

Écrit par

Comme chaque mercredi, un membre de la rédaction vous propose de revenir sur un jeu, un événement, ou même un objet qui a marqué aussi bien son parcours de testeur pour Gamatomic que celui de joueur lambda. Bref, aujourd'hui, voici le souvenir...



Il a désormais cette mode sur les réseaux sociaux, qui consiste à voir chaque footballeur commenter sa note dans les jeux de foot. Un drôle d'écho à la réalité (et aux notes des journaux qui régissent le moral des sportifs), mais qui met finalement en exergue un des soucis des jeux actuels. Pour des simulations, il est toujours étonnant de voir des joueurs de 35 ans - et qui ne font plus rien depuis deux/trois ans - être mieux notés que des jeunes prodiges ayant fait une saison pleine.

Finalement, le système de notation n'a que peu changé en presque vingt ans. Je me souviens toutefois des "années PES", durant lesquels les équipes étaient surtout basées sur un ou deux énormes joueurs qui catalysaient l'attention des gamers. Personnellement, je jouais avec Arsenal et je me souviendrais toujours des chevauchées hallucinantes de Thierry Henry sur les côtés et dans la surface. Paradoxalement, si les notes actuelles n'ont plus rien de crédibles, le nivellement global des joueurs sur le terrain a probablement accentué le côté réaliste et tactique des jeux.