Vendredi, c'est l'info !

07 juil. 2017

Écrit par

Comme chaque vendredi, un membre de la rédaction partage avec vous l'information tombée cette semaine qui a particulièrement retenu son attention. Bien entendu, toutes orientations subjectives ne seraient que fortuites. Bref, aujourd'hui, voici l'info...

Il n’y aura pas de Game Over dans Super Mario Odyssey. C’est via le compte Twitter Japonais du jeu que l’info a été révélée. Cela peut paraître anodin mais pour une série qui a défini les bases de jeux de plateformes, c’est plutôt intéressant. Fini donc cette mécanique de vies supplémentaires (le 1-Up) et la peur d’être confronté à cet indéboulonable écran Game Over qui fait parti, aujourd’hui, de la culture du jeux vidéo.




Ce n’est pas la première fois que des développeurs tentent la chose. Je me souviens, par exemple, du Prince of Persia de 2008 où le personnage qui nous accompagnait ressuscitait le Prince à chaque mort. Sans aucune limite. Ou plus récemment, en 2013, dans Beyond où certains protagonistes pouvaient perdre la vie sans qu’aucun écran Game Over n’apparaisse.

David Cage, le créateur, disait même dans une interview donnée à engadget : "J'ai toujours senti que le Game Over était plus un état d’échec pour le Game Designer que pour le joueur". Malgré le fait que je ne porte pas cette personne dans mon coeur, ce qu’il disait à l’époque à propos des jeux narratifs était plutôt vrai.

Mais Super Mario Odyssey n’est pas un jeu narratif. Les Super Mario ont toujours été focalisés sur le gameplay plutôt que sur la narration (et tant mieux !). Dans Super Mario Galaxy 2, la narration était même totalement absente. Faire disparaître cette crainte de voir apparaître l’écran de Game Over pourrait donc paraître fou dans un jeu d’aventure. Pourtant, si dans les premiers épisodes, cette mécanique créait un vrai climat de stress, cette sensation était totalement absente des dernières sorties du plombier moustachu. Par exemple, dans Super Mario 3D World, il était pratiquement impossible de voir un Game Over tant les vies foisonnaient de toute part.



Cette évolution est donc simplement une évolution logique. Outre les quelques vieux grincheux, personne ne devrait s’apercevoir de ce changement qui pourtant est moins anodin qu’il n’en a l’air. Je suis aujourd’hui plus triste pour la disparition du 1-Up, ce mignon champignon vert, que de cette mécanique finalement très dispensable. Vous ne perdrez donc plus de vie dans Super Mario Odyssey mais simplement 10 pièces. Mamma Mia!