Vendredi, c'est l'info !

10 févr. 2017

Écrit par

Comme chaque vendredi, un membre de la rédaction partage avec vous l'information tombée cette semaine qui a particulièrement retenu son attention. Bien entendu, toutes orientations subjectives ne seraient que fortuites. Bref, aujourd'hui, voici l'info...

Cette année encore, plus de 110 millions de téléspectateurs aux États-Unis ont assisté à la victoire des New England Patriots face aux Atlanta Falcons lors de ce Super Bowl 2017 (la finale du championnat de football américain). Cet évènement est l’évènement sportif le plus regardé chaque année et les secondes d’antenne se vendent à prix d’or : environ 170 000 dollars chacune.

Et pour la première fois de son histoire, Nintendo a proposé durant le quatrième quart-temps (le plus regardé) une publicité de 30 secondes pour sa nouvelle console : la Nintendo Switch. Dans cette vidéo, on peut apercevoir un jeune homme jouer à The Legend of Zelda : Breath of the Wild, dès son réveil, directement dans son lit. Enchaînant, par la suite, la préparation de son petit-déjeuner tout en continuant à jouer à une main. Une véritable prouesse ! Pour finalement s’installer dans son canapé après avoir connecté la console à sa télévision.



Nintendo a donc investi plus de 5 millions de dollars pour expliquer au grand public le concept de sa nouvelle console en moins de 30 secondes. Et le pari semble réussi, puisque d’après Google Trends, le nombre de recherches sur la Nintendo Switch ont explosé à 3h00 (heures françaises), juste après la diffusion de ce spot publicitaire. Mais avant de tirer des conclusions hâtives, remettons quelque peu ce pic d'intérêt en perspective.




Google Trends fonctionne de cette manière : la courbe représente la proportion de recherche pour un mot clé durant une période spécifique par rapport à la valeur maximale (100). Nous remarquons sur ce graphique, que le lundi 6 février à 3h00 est la valeur maximale (c’est à ce moment qu’il y a eu le plus de recherches) et que par exemple, la veille à la même heure, la valeur n’était que de 16.

Cependant, ces résultats ne veulent pas dire grand chose. En effet, Google Trends ne fournit pas le nombre exact de recherches effectuées. La seule conclusion que nous pouvons donc en tirer est qu’effectivement il y a eu 6 fois plus de recherches sur la Switch durant le Super Bowl par rapport aux autres jours de la semaine dernière.

Intéressant. Mais, pour aller plus loin, nous avons besoin de comparaison. Comparons, par exemple, ces résultats avec les recherches sur le Google Home (l’assistant personnel de Google) et deux jeux (Evony et World of Tanks) qui ont tous les trois également bénéficié d’un spot publicitaire durant le match.




Comme pour la Switch, ces 3 autres mot clés bénéficient d’un pic de popularité après la diffusion de leur publicité respective. Mais la console de Nintendo a, tout de même, été recherchée 2 fois plus que le Google Home et 10 fois plus qu’Evony et World of Tanks. Ces résultats montre que les spectateurs ont réellement montré de l’intérêt pour la console par rapport aux autres produits proposés pendant la diffusion de cette finale.

Une dernière comparaison pour la route ?




Sur ce graphique, nous voyons apparaître deux pics plus importants que celui de ce weekend. Le premier correspond à la vidéo du 20 octobre 2016, le second à la conférence du 13 janvier dernier. N’oublions pas que le Super Bowl ne reste qu’un évènement surtout suivi par les américains et qu’il n’a pas la même portée dans le reste du monde. Et que surtout, Nintendo cherchait à atteindre le grand public, celui qui n'avait pas encore entendu parler de la console. De ce fait, il est tout à fait logique que les recherches liées à la Switch durant la nuit de dimanche à lundi sont presque 2 fois inférieures par rapport à la vidéo de présentation d’octobre 2016 et plus de 2,5 fois inférieures à la conférence de janvier 2017.

Est-ce suffisant pour affirmer que la firme de Tokyo a réussi son pari en s’offrant une publicité lors du Super Bowl ? Sans avoir de chiffres réels, il est difficile d’en tirer des conclusions. Ce qui est cependant rassurant, c’est que contrairement à la Wii U, Nintendo est capable d’expliquer le concept de sa nouvelle console en moins de 30 secondes et les gens semblent s’y intéresser.

Certains se demanderont également pourquoi n’avoir choisi de ne présenter que Zelda. D’autres leurs répondront que, de toutes manières, ils n’ont que ça à montrer. Mais ce choix n’est pas du tout anodin : la licence Zelda bénéficie d’une énorme cote de popularité aux États-Unis, plus que dans n’importe quelle autre région du monde.

De mon côté, mon choix est fait : la console sera mienne le 3 mars prochain et je compte bien appliquer ce que conseil Nintendo à travers cette vidéo : dormir, manger et jouer à The Legend of Zelda : Breath of the Wild !